Canada : le maire d’Ottawa fait son coming out

Le maire d’Ottawa a dévoilé publiquement son homosexualité dans une lettre ouverte publiée ce samedi, à la veille du lancement de la semaine des festivités de la fierté homosexuelle dans la capitale fédérale canadienne.
« Je suis gay. Voilà, je l’ai dit ; ou plutôt, je l’ai écrit. Il m’a fallu près de quatre décennies pour prononcer ces trois mots », a écrit Jim Watson, 58 ans, maire de la capitale depuis 2010.
Dans sa lettre ouverte publiée par le quotidien local Ottawa Citizen, il raconte sa jeunesse passée à se questionner sur son orientation sexuelle.
« Mes réticences ne m’ont pas permis de vivre une vie aussi pleine d’amour et d’aventure que celles de mes amis homosexuels, plus audacieux et plus courageux que jamais ». Jim Watson explique avoir évité le sujet de son orientation sexuelle au cours de sa carrière.
Député provincial entre 2003 et 2010, Jim Watson a également occupé les postes de ministre des affaires municipales et ministre de la promotion de la santé dans le gouvernement de l’Ontario. « Si je peux oser donner un conseil à ceux qui ne sont pas encore sortis du placard : ne vous sentez pas obligés ou pressés de sortir, mais n’attendez pas quarante ans non plus », a conclu le maire d’Ottawa dans sa lettre.
Le Premier ministre Justin Trudeau a salué samedi sur Twitter les « paroles courageuses » de Jim Watson « qui, j’en suis certain, inspireront les citoyens d’Ottawa – et tous les Canadiens – à se sentir libres d’être eux-mêmes ».
La capitale canadienne accueille, à partir du 18 août, une semaine de festivités visant à promouvoir la diversité sexuelle, avec, comme point culminant, la Gay Pride dimanche 25 août, une semaine après celle de Montréal.

Poster un commentaire

Classé dans info

République tchèque : toute première marche des fiertés en Moravie-Silésie

La ville d’Ostrava, en Moravie-Silésie, une des 14 régions de la République tchèque, a accueilli ce samedi sa toute première marche des fiertés LGBT. Objectif de l’événement, commémorer le 50e anniversaire de la toute première de ces marches et mettre l’accent sur la nécessité de continuer à promouvoir le principe d’égalité vis-à-vis des personnes LGBT, selon les organisateurs. Environ 300 personnes ont défilé dans la ville, avant de terminer leur défilé dans le parc Komenský, où des concerts et des débats étaient organisés.
Au même moment, une trentaine d’opposants ont également défilé dans l’ancienne ville industrielle de l’est du pays. Les forces de police étaient mobilisées pour veiller au bon déroulement de la marche des fiertés.

Poster un commentaire

Classé dans info

Une chroniqueuse foot du Guardian révèle qu’elle est transgenre

La journaliste britannique, Nicky Bandini, après avoir écrit pendant 13 ans sur le sport pour le quotidien anglais The Guardian sous le nom de Paolo Bandini, a fait son coming out transgenre ce vendredi.
« Rien ne change dans mon travail ».explique t’il dans une vidéo, sur Twitter, et dans une tribune publiée sur le site internet de son journal.
« Je suis transgenre. Je sais que cette phrase va choquer beaucoup de gens. Même après avoir lutté avec la dysphorie de genre pendant presque toute ma vie, il m’a fallu près de trois décennies pour être capable d’en parler à voix haute », écrit-elle dans le Guardian.
La chroniqueuse, qui a fait son coming out auprès de ses proches il y a trois ans, assure « qu’il est OK de trouver cela déroutant, qu’il est OK si cela prend du temps pour les gens qui (la) connaissent ou qui suivent (son) travail de se souvenir de (son) nouveau nom ou du fait qu'(elle) utilise pour se désigner le pronom ‘elle' ».
« Faire mon coming out au travail, cependant, a requis plus qu’un acte de foi. Le journalisme sportif n’est pas un endroit accueillant pour les gens qui ne sont pas des hommes hétérosexuels. (…) Je ne connais pas d’autre journaliste sportif ou présentateur transgenre qui travaille actuellement au Royaume-Uni (si je me trompe, dites-le moi). Et si aucun individu ne doit jamais se sentir obligé de parler de sa sexualité à moins qu’il le veuille, cela reste étonnant qu’il n’y ait pas un seul joueur de football ouvertement gay dans les quatre premières divisions de foot masculin en Angleterre », souligne-t-elle.
La Coupe du monde féminine de football a pu offrir « un aperçu d’une réalité alternative, dans laquelle les protagonistes queer apparaissent au premier plan », note-t-elle.
« Je préférerais ne pas avoir à écrire cette tribune et exister dans un monde dans lequel ma transition ne requiert aucun commentaire. Mais comme nous ne vivons pas encore dans ce monde, me voilà. Tout ce que je demande c’est du respect et de la gentillesse, pour moi et pour les personnes transgenres en général, à une époque où ces réactions semblent être des denrées rares », explique Nicky Bandini de manière touchante.
La journaliste conclut sa tribune en affirmant qu’elle reste « la même personne qu’avant » et qu’être transgenre « n’a aucun impact sur (sa) capacité à analyser un match de foot ou sur (son) implication dans (son) travail ». Une manière de taire les commentaires transphobes qui pourraient, malheureusement, accompagner ce courageux coming out.

Poster un commentaire

Classé dans info

Berlin:un couple de manchots gays adopte un œuf

Deux manchots du zoo de Berlin qui sont homosexuels et couvaient une pierre, peuvent désormais couver un vrai œuf.
Le personnel du zoo a récemment présenté au couple un œuf d’un autre couple et les deux manchots, Skipper et Ping, tous deux âgés de 10 ans, se sont aussitôt mis à le couver.
L’œuf provenait d’un couple de manchots hétérosexuels qui, au cours des dernières années, “ne s’entendaient pas à 100% bien et avaient pour cette raison souvent abîmé leurs œufs”, a déclaré Norbert Zahmel, un des gardiens du zoo.
Si la couvaison est menée à bien, ce serait la première naissance d’un manchots au zoo de Berlin depuis plus de 20 ans.
Les relations homosexuelles entre les manchots ne sont pas rares et sont souvent constatées aussi bien dans les zoos qu’en liberté.
Lors de la dernière Pride Week, dans le cadre d’une campagne contre les discriminations, le zoo de Londres a déployé au-dessus de la plage de ses manchots une banderole qui proclamait: “Certains manchots sont gay. Il faut vous y faire”.

Poster un commentaire

Classé dans info

Le match Nancy – Le Mans interrompu à cause de chants homophobes

À l’occasion de la 4ème journée de Ligue 2, l’AS Nancy et Le Mans s’affrontaient à Marcel-Picot. Mais la rencontre a été arrêtée par l’arbitre, Monsieur Mokhtari, après que des chants homophobes ont été entendus dans les travées du stade, rapporte L’Équipe.
Ceux-ci auraient été entendus derrière le but du gardien dans les tribunes des supporters de Nancy. Si la partie a été interrompue quelques minutes, elle a repris par la suite.
A la demi-heure de jeu, Mehdi Mokhtari, l’arbitre principal, a demandé l’interruption du match pendant quelques instants. La cause : des supporters de l’ASNL, placés derrière le but de Simon Valette, ont entonné des chants homophobes. Match interrompu donc, comme le permet le règlement désormais. Une annonce avait été passée un peu plus tôt pour que cessent ces chants. Durant la courte interruption, les joueurs de Nancy sont allés demander à leurs supporters de ne pas recommencer. La rencontre a repris quelques instants après.
Selon la chaîne beIN Sports, les dirigeants de l’ASNL ont été convoqués par le délégué de la Ligue de football professionnel Alain Marseille à la pause. Les propos homophobes entendus à Marcel-Picot visaient la LFP ainsi que le FC Metz. Le délégué a expliqué aux dirigeants que la rencontre serait à nouveau interrompue si de tels chants devaient à nouveau être entendus dans le stade.

Poster un commentaire

Classé dans info

Nantes :les « marches des fiertés » à nouveau dégradées

Les marches des fiertés homosexuelles, rue Beaurepaire, dans le centre-ville de Nantes, ont à nouveau été dégradées. De la peinture blanche a été projetée sur l’escalier aux couleurs arc-en-ciel, et les abords ont été tagués « dictature LGBT ».
Johanna Rolland, maire de Nantes, condamne : « Ne laissons pas de place à l’homophobie et à l’intolérance : cette dégradation ne doit pas effacer l’attachement des Nantaises et des Nantais à ces marches et la mobilisation dont ils ont déjà fait preuve à deux reprises pour les repeindre collectivement aux couleurs de l’égalité. »
La Ville de Nantes dit porter plainte et s’engage à « intervenir au plus vite pour effacer les dégradations ». Johanna Rolland apporte son soutien à l’association Nosig, le centre LGBTI + de Nantes, qui a pris l’habitude de repeindre ces marches.

Poster un commentaire

Classé dans info

Russie: un couple gay menacé de se voir retirer ses fils adoptifs fui le pays

Un couple homosexuel russe parent de deux fils adoptifs qui a été récemment menacé par les autorités de se voir retirer ses enfants a fui la Russie en famille, a-t-on appris.
Andrei Vaganov et Evgeny Erofeyev élèvent leurs deux fils, âgés aujourd’hui de 12 et 14 ans, depuis près de 10 ans. Les enfants ont été adoptés par Andrei peu de temps avant son mariage avec Evgeny au Danemark.
Le couple n’a rencontré aucun problème jusqu’à ce que son fils cadet, Youri, soit hospitalisé en raison de maux d’estomac et que les médecins se rendent compte qu’il vivait au sein d’une famille homoparentale.
Une enquête pour « abus sexuels » a alors été déclenchée menaçant leur droit de vivre librement en tant que famille.
Après la sortie de l’hôpital de Youri, les deux parents ont été priés de se présenter à la police pour un interrogatoire présenté comme une « vérification préalable à enquête ».
Très vite, il a été ordonné à Youri de subir un examen physique afin d’établir s’il avait été victime d’abus. « C’est franchement un événement très traumatisant pour un enfant », a expliqué son père adoptif, d’autant plus que Youri avait eu une enfance troublée avant l’adoption.
Plus tard, leur fils aîné, Denis, a également été convoqué pour un entretien et un avocat en droit de la famille leur a conseillé de se préparer à fuir le pays considérant que les services de protection essaieraient certainement de placer leurs enfants en famille d’accueil.
« Parce que dans de telles situations, les enfants sont simplement retirés de la famille avant de nouvelles procédures, qui peuvent durer des années, car l’article est lié à l’intégrité sexuelle de l’enfant », a expliqué Andrei Vaganov.
Peu de temps après, les autorités ont estimé que Youri devait être confié à un centre de réadaptation appartenant à l’État pendant l’enquête sur l’affaire, malgré des tests médico-légaux ne montrant aucun signe de violence physique.
Les deux parents adoptifs ont décidé que le moment de partir était venu quand les enquêteurs ont exigé qu’ils se présentent pour un nouvel interrogatoire.
Aucune accusation n’a encore été retenue contre eux, mais Buzzfeed News a rapporté que l’affaire s’était aggravée au cours du dernier mois.
Le 15 juillet, un discours prononcé devant le Parlement russe a dénoncé les adoptions homosexuelles comme « la fin potentielle de l’humanité ». Le lendemain, un comité d’enquête a ouvert une procédure contre l’agence qui avait permis à Andrei Vaganov d’adopter ses enfants.

Poster un commentaire

Classé dans info

Une Gay Pride sous tension et haute sécurité en Pologne

Poster un commentaire

Classé dans info

Le porte-parole d’une association LGBT tunisienne agressé à Paris

Le porte-parole de l’association LGBT tunisienne Shams a été agressé dans la nuit de jeudi à vendredi à Paris par quatre personnes qui l’ont reconnu dans la rue, a indiqué, dimanche, une association de lutte contre l’homophobie.
Nidhal Belarbi, condamné pour homosexualité en Tunisie et qui a obtenu l’asile politique en France, rentrait chez lui dans le 11e arrondissement quand « un homme qui l’avait déjà agressé en Tunisie en 2013 l’a reconnu dans la rue », affirme dans un communiqué le comité Idaho-France.
« Cet individu a ramené trois autres personnes pour attaquer Nidhal Belarbi, en proférant des insultes homophobes », et le « rouer de coups », poursuit le texte.
Une source policière a confirmé à l’Agence France-Presse l’agression menée, selon elle, par trois personnes, vers 0h30.
« La victime a porté plainte le lendemain, déclarant un caractère homophobe dans son agression.»
Le parquet de Paris a ouvert une enquête pour « violences volontaires en réunion à raison de l’orientation sexuelle de la victime ».
« Il est rentré vers 1 heure du matin en état de choc », a raconté à l’Agence France-Presse Louis-Georges Tin, fondateur de la Journée mondiale contre l’homophobie et la transphobie, qui héberge Nidhal Belarbi en attendant qu’il obtienne un logement.
Alors qu’ils se trouvaient dans un camion de pompiers, avant que Nidhal Belarbi ne soit transporté aux urgences, « un homme a forcé la porte, l’a ouverte, et Nidhal a immédiatement pris peur.
Il a dit : “C’est lui, je le reconnais.” C’était son agresseur qui revenait “terminer le travail”. Il a fallu que le pompier le repousse et verrouille la porte », a ajouté Louis-Georges Tin.
Nidhal Belarbi n’a « pas de fracture », mais il souffre de « nombreuses contusions aux côtes et au cou » qui ont nécessité la pose d’une minerve, a-t-il indiqué.
Selon Idaho France, l’agresseur travaille à la sécurité d’un bar de la rue de Lappe, dans le quartier de Bastille, non loin du lieu de l’attaque, et « n’en est pas à sa première agression ».
Son président Alexandre Marcel demande à la Ville de Paris « de suspendre la licence d’exploitation de ce café, tant que le patron continuera à embaucher et à financer les agresseurs homophobes ».

Poster un commentaire

Classé dans info

L’acteur X Donte Thick renvoyé pour avoir refusé de tourner avec des acteurs sous PrEP

image

Donte Thick, un exclusif du studio gay « Next Door », a surpris après avoir annoncé la semaine dernière qu’il ne tournerait pas de scènes avec des acteurs séropositifs.
« Tout le monde devrait se faire dépister. Je ne veux pas travailler avec un mec séropositif, qu’il soit indétectable ou non. Ce serait vraiment bien de rendre cette règle obligatoire, et aussi de rendre les tests obligatoires. Je sais pas, ça me paraît juste la solution la plus intelligente » a-t-il affirmé sur son compte Twitter en réponse à un commentaire de la star du porno Nick Fitt, qui travaille au sein de l’association professionnelle californienne du secteur du porno pour renforcer les directives concernant les tests de dépistage du VIH et d’autres maladies sexuellement transmissibles.
Plusieurs acteurs porno ont vivement critiqué Donte Thick pour sa déclaration l’accusant de sérophobie. L’un d’eux a expliqué que « la protection par la PrEP pouvait scientifiquement exclure le risque de transmission du VIH et arrêter la stigmatisation des personnes séropositives ».
De fait, l’efficacité de ce type de relations sexuelles protégées a déjà été prouvée par plusieurs études.
Donte Thick travaillait pour Next Door Studios depuis 2017 pour le sous-label « Next Door Raw », dans lequel les interprètes n’utilisent pas de préservatifs.
Son employeur a réagi promptement au tweet polémique. Le studio a déclaré au blog porno gay Str8UpGayPorn que Thick avait été licencié après deux ans de coopération sous contrat exclusif.
L’acteur de 26 ans de son coté déclare qu’il avait décidé de lui-même de ne plus travailler pour Next Door Studios. Mais il entend poursuivre sa carrière dans l’industrie du X. « Je vais tourner du porno bisexuel, hétérosexuel et transsexuel », a-t-il déclaré.

Poster un commentaire

Classé dans info