Act Up réclame la levée de l’immunité diplomatique de Mgr Luigi Ventura

« L’immunité diplomatique ne doit pas être synonyme d’impunité ». Dans un communiqué diffusé lundi 18 février, l’association Act-Up, dont l’un des militants accuse Mgr Luigi Ventura d’agression sexuelle, réclame la levée de l’immunité afférente à sa fonction d’ambassadeur du Vatican en France.
« Nous exigeons que le Ministère des affaires étrangères prenne ses responsabilités, en demandant au Saint-Siège de lever dès aujourd’hui cette immunité », écrit Act Up, souhaitant que l’intéressé « puisse être entendu comme justiciable ».
Le nonce apostolique Luigi Ventura est visé par deux plaintes pour agressions sexuelles et une troisième devrait être déposée.
La troisième plainte, révélée par RTL, devrait être déposée pour des faits qui seraient survenus le 11 décembre dernier à l’hôtel Meurice de Paris, lors d’une cérémonie de vœux à la communauté italienne. Âgé de 74 ans, Mgr Luigi Ventura est en poste à Paris depuis 2009 et est responsable des relations du Saint-Siège avec les autorités françaises comme avec les évêques de France. Des fonctions pour lesquelles il bénéficie de l’immunité diplomatique, ce que dénonce l’association française Act-Up, qui demande qu’elle soit levée.

Poster un commentaire

Classé dans religion

Superfruit: The Promise (starring Adam Rippon)

Superfruit est un duo américain de comédies musicales composé de Mitch Grassi et de Scott Hoying, tous deux membres du groupe a cappella Pentatonix
Ils sont tous les deux ouvertement gays.
Ils ont fait appel a Adam Rippon, le médaillé olympique

Poster un commentaire

Classé dans musique

le sportif Michael Sam regrette d’avoir fait son coming out

Le footballeur Michael Sam a déclaré qu’il n’avait pas été soutenu par la NFL après avoir marqué l’histoire en tant que premier athlète ouvertement homosexuel à avoir été sélectionné par une équipe en 2014.
Sam a évoqué sa brève carrière en tant que joueur professionnel de la NFL dans l’équipe des « Rams de Saint Louis », à Los Angeles, qui s’est terminée prématurément en 2015 après avoir quitté le sport, citant des problèmes de dépression – lors d’une allocution à l’Université du Nouveau-Mexique le mardi 12 février
lors d’une conférence sur l’homosexualité dans le sport.
Le jeune homme de 29 ans a déclaré que pour surmonter ces problèmes de dépression, il devait pardonner beaucoup, à lui-même, aux membres de sa famille qui l’avaient blessé et qui n’acceptaient toujours pas qui il était, ainsi qu’à la NFL, a rapporté le Albuquerque Journal. .
« La NFL a été dure avec moi », a déclaré Sam. «C’est difficile de leur pardonner. J’aime le football. Le football m’a donné une éducation et m’a donné l’opportunité dont j’avais si désespérément besoin à l’époque. Je suis vraiment reconnaissant pour le sport. »
Sam, qui a rencontré ses coéquipiers avant son année senior à l’Université du Missouri et a ensuite remporté le titre de Joueur défensif de l’année SEC, a déclaré qu’il s’attendait à être repêché à la fin du second tour, mais il ne l’a pas été. Il ne s’est pas senti accepté comme il est, et lors des entrainements, il est arrivé qu’il se soit fait insulter par des co-équipiers. Il pense également que la NFL a mal vu qu’il se soit fait filmer entrain d’embrasser son ex-copain, l’ancien nageur Vito Cammisano.

Poster un commentaire

Classé dans info

Karl Lagerfeld est mort à l’âge de 85 ans

Karl Lagerfeld est mort ce mardi 19 février 2019, après une admission à l’hôpital en urgence.
La planète Mode perd une autre de ses icônes. Karl Lagerfeld est mort ce mardi 19 février. Le couturier avait 85 ans.
La triste nouvelle est tombée ce mardi. Karl Lagerfeld est décédé dans la matinée à l’Hôpital américain de Paris, à Neuilly-sur-Seine, dans les Hauts-de-Seine (92). Il y a été admis en urgence lundi soir. La cause de sa mort n’est pas encore connue.
Le directeur artistique de Chanel avait manqué le défilé Haute Couture de la maison parisienne, le mardi 22 janvier. Chanel avait rassuré les fans du créateur en expliquant qu’il était simplement fatigué.
Quelques semaines plus tôt, fin novembre, le défunt Kaiser avait illuminé l’avenue des Champs-Élysées pour les fêtes de Noël, en présence de la maire de Paris, Anne Hidalgo.
Outre Chanel, Karl Lagerfeld exerçait également au sein de la griffe romaine Fendi, qui dévoilera sa collection prêt-à-porter pour les saisons automne-hiver 2019-2020 ce jeudi 21 février.
Karl Lagerfeld avait 85 ans et pas d’enfant. Il laisse son filleul Hudson Kroenig, fils du top model Brad Kroenig, son fidèle bras droit Sébastien Jondeau et sa chatte, Choupette, à laquelle il était très attaché.

Poster un commentaire

Classé dans info

Cleeveland Roumillac : « J’ai toujours su que j’étais homosexuel »

A lire sur https://www.franceguyane.fr/  l’interview de Cleeveland Roumillac, qui grâce à ses vidéos hilarantes sur les réseaux sociaux dans le rôle de Tania connait un énorme succés
extrait:

« L’an dernier, vous annonciez ouvertement votre homosexualité à travers une vidéo sur YouTube, était-ce un besoin ou avez-vous cédé au flux des questions de vos fans et détracteurs ? 
Il faut savoir que j’ai fait mon coming-out quand j’avais dix-sept ans. Depuis que je suis devenu un personnage public, je voulais m’assumer. J’ai posté sur YouTube car ça reste. Auparavant j’avais fait une story, mais ça ne dure que 24 heures tout le monde n’a pas pu avoir l’information. Je sais que la question se posait, donc j’ai profité pour éclaircir la situation. »

Poster un commentaire

Classé dans info

« Grâce à Dieu » autorisé par la justice à sortir en salles mercredi

Le film de François Ozon «Grâce à Dieu» sur la pédophilie dans l’Eglise, retraçant l’histoire de victimes dans l’affaire Barbarin, a été autorisé par la justice à sortir en salles comme prévu mercredi, ont annoncé lundi les avocats du père Preynat et du producteur du film.
La défense du père Preynat, prêtre lyonnais mis en examen pour agressions sexuelles et non jugé encore, avait assigné en référé François Ozon pour obtenir un report de la sortie de son film, primé samedi soir du Grand prix du jury à la Berlinale.
«Le juge a rejeté la demande de report du film», a confirmé Me Emmanuel Mercinier, avocat du père Preynat. «Il considère que le fait d’insérer un carton à la dernière seconde du film indiquant que le père Preynat bénéficie de la présomption d’innocence répond aux exigences de la loi, la culpabilité de ce denier n’étant dès lors pas présentée comme acquise», a-t-il ajouté.
Il a dit également «regretter amèrement cette décision, non seulement dans l’intérêt du père Preynat, mais plus largement dans l’intérêt général». «Présenter durant deux heures comme coupable un homme qui n’a pas encore été jugé comme tel constitue une atteinte à la présomption d’innocence que ne saurait évidemment pas faire disparaître le fait d’écrire ensuite le contraire durant deux secondes», a-t-il dit.

Poster un commentaire

Classé dans info

Martina Navratilova dénonce la possibilité pour les femmes transgenres de pouvoir concourir chez les femmes

Dans tribune publiée dans le Times, Martina Navratilova, légende du tennis, dénonce la possibilité pour les femmes transgenres de pouvoir concourir chez les femmes.
La légende du tennis aux 169 titres dont 3 Open d’Australie, 2 Roland-Garros, 9 Wimbledon et 4 US Open, s’oppose fermement à la possibilité pour les transgenres de participer à des compétitions féminines. Elle l’explique dans une tribune publiée dans le Times intitulé « Les règles sur les athlètes trans’ récompensent les tricheuses et punit les innocentes ». Elle développe : « Dès son enfance, un homme se construit du muscle et de la densité osseuse, ainsi qu’un plus grand nombre de globules rouges portant de l’oxygène, détaille-t-elle. Si un homme venait à changer de genre en éliminant les avantages accumulés, il devrait commencer un traitement hormonal avant la puberté. Pour moi, c’est impensable. »
Martina Navratilova a fait son coming out en 1981 « C’est vraiment injuste pour les femmes qui doivent faire concurrence à des personnes qui, biologiquement, ce sont toujours des hommes. Je suis heureux de parler à une femme transgenre sous toutes les formes qu’elle souhaite, mais je ne serais pas heureux de lui faire concurrence. » Selon Martina Navratilova, il n’est pas possible de voir des personnes doté d’un sexe masculin participer à des compétitions féminines. « Tu ne peux pas simplement te déclarer femme et concourir comme une femme, pense-t-elle. Il doit y avoir des standards. Avoir un pénis et participer une compétition en tant que femme ne rentre pas dans ces standards. »

Poster un commentaire

Classé dans info

Parents 1 et 2: vers une évolution du texte sur l’école à l’Assemblée

Contre l’avis du gouvernement et de la co-rapporteure, qui estimaient qu’une telle mesure ne relevait pas de la loi, l’Assemblée nationale a adopté mardi un amendement d’une députée LREM consacrant l’homoparentalité dans les formulaires scolaires. Ceux-ci devraient ainsi porter les mentions « parent 1 et parent 2 » et non plus « père et mère ».
Ce vote en première lecture a suscité de vives protestations à droite et à l’extrême droite, ainsi que parmi les mouvements conservateurs, comme la Manif pour tous qui juge le texte « absolument déshumanisant ».
Si la FCPE, première fédération de parents d’élèves, s’est félicitée en revanche du vote, l’Association des familles homoparentales (AFDH) a dit craindre « une hiérarchie parentale ».
Lors du retour du texte à l’Assemblée en nouvelle lecture, dans quelques semaines, Chistine Lang compte déposer un amendement pour une formulation qui « ne blesse personne », a indiqué à l’AFP la députée de Paris, qui doit encore en discuter avec ses collègues de la majorité. Il s’agirait d’entourer la bonne formule parmi « père, père, mère, mère ».

Poster un commentaire

Classé dans info

Suède : un jeune gay risque l’expulsion et la mort s’il est renvoyé en Iran

Mehdi Shokr Khoda est un garçon iranien de 19 ans. Il est gay et chrétien . C’est pourquoi, il y a deux ans, il est parti avec un billet aller simple pour la Suède. Là, il a demandé l’asile politique sans succès et risque maintenant de devoir retourner chez lui ou il risque la peine de mort .
Mehdi a suivi sa soeur transgenre, partie en Suède il y a deux ans et qui, elle, avait obtenu le droit d’asile. Mais pour l’adolescent, tout ne s’est pas passé pas comme prévu. En décembre dernier, l’office national des migrations a rejeté sa demande au motif qu’il n’avait pas suffisamment « expliqué les différentes étapes de son coming-out » et qu’il n’avait pas su démontrer qu’il était chrétien.
Mehdi a rencontré un Suédois, Carlo Rapisarda, en mars 2018. Les deux hommes vivent ensemble depuis. Mais pour cela, le réfugié iranien doit obtenir une carte de résident, qui ne peut lui être donnée que part le gouvernement suédois.
Mehdi Shokr Khoda et Carlo Rapisarda
 » Je suis arrivé ici le 20 janvier, il y a deux ans  » explique le jeune homme »Je l’ai fait pour deux raisons. D’abord parce que je suis gay et ensuite parce que je suis chrétien: ils peuvent vous tuer s’ils comprennent que vous êtes gay ou que vous êtes chrétien . Ma vie était en danger et je devais quitter ce pays et aller dans un autre .  »
Il a choisi la Suède car ses sœurs vivent ici. L’un a épousé un homme européen, l’autre, la plus jeune, est une fille trans. Avec cette derniere, il a une très bonne relation .  » Je peux lui parler de tout: elle sait que je suis gay, j’aime les garçons et je parle de garçons « . Une relation qu’il n’a pas avec le reste de sa famille.  » Avec mon autre sœur, je n’ai pas envie de parler de ces choses, admet Mehdi. Avec elle, je n’ai pas fait mon coming out ni même avec mes parents toujours en Iran. Je ne sais même pas ce qui se passerait si je le faisais: je ne sais pas si je suis assez ouvert pour le dire. Peut-être qu’un jour je le lui dirai mais j’ai trop peur de le faire maintenant .  »
Le bureau des migrations suédois doit se prononcer d’ici à deux semaines sur son cas.
Ne pouvant pas se permettre de rentrer en Iran, il a demandé l’asile en septembre 2017, mais la route est difficile.  » Nous avons reçu deux réponses négatives « , a déclaré Mehdi. « Lors du premier entretien, j’ai dit être chrétien mais pas gay . Par peur, explique-t-il, que l’avocat qui lui a comis par le bureau de l’immigration en parle à sa sœur aînée. »
Dans le deuxième entretien avec l’immigration, Mehdi a finalement parlé ouvertement de son orientation sexuelle. Une expérience vraiment désagréable, dénonce l’Iranien, qui s’est trouvé dans l’obligation de répondre à des questions embarrassantes telles que  » Avez-vous eu des relations sexuelles avec des hommes? « ».  Pourtant, même cela ne suffisait pas et, en décembre 2018, la demande a été rejetée .
Medhi a fait appel à la fin du mois de janvier 2019 et s’est rendu avec son compagnon au tribunal. Carlo a témoigné et attesté de leur relation. « Ils veulent des preuves », a-t-il expliqué auprès de nos confrères de Gay Star News. Et de poursuivre : « Nous habitons ensemble, nous nous aimons, nous nous connaissons depuis longtemps. Ce ne sont pas des preuves suffisantes ? »
Les deux hommes ont lancé une campagne de crowdfunding pour financer leur défense devant les tribunaux. « Si nous perdons cette dernière chance, il pourrait être renvoyé en Iran, où sa vie est en danger! », écrit Carlo, son compagnon. L’administration suédoise devrait rendre sa décision d’ici à deux semaines.
Mais ce ne sera pas facile .  » Ce nouvel avocat nous a dit que dans le cas où nous perdrions le dernier appel, ce qui est très probable, nous pourrions essayer de mettre fin à l’expulsion par une procédure consistant à obtenir de nouvelles preuves ou en tout cas à démontrer que de nouvelles choses sont apparues pour que l’affaire soit reconsidérée « . Par exemple, si l’affaire devenait publique et que les médias s’intéressaient à l’affaire, les risques pour Mehdi augmenteraient mais, dans le même temps, cela pourrait pousser les autorités suédoises à réexaminer l’affaire à la lumière de ces nouveaux éléments.
Pour cette raison, Mehdi lance un appel : « Ce serait bien si les gens partageaient notre histoire partout . Cela nous aiderait à traiter ma demande d’asile ou, sinon, pourrait me donner la possibilité de ne pas être renvoyé.

1 commentaire

Classé dans info

L’Allemagne veut interdire les « thérapies de conversion »

Le ministre allemand de la Santé, Jens Spahn, a déclaré, vendredi 15 février, vouloir interdire les « thérapies de conversion » prétendant faire changer d’orientation sexuelle: « L’homosexualité n’est pas une maladie, et c’est pourquoi elle n’a pas besoin d’être traitée. »
« Je ne crois pas en ces thérapies, notamment en raison de ma propre homosexualité », a déclaré au journal berlinois Taz  ce représentant de l’aile droite du parti conservateur CDU de la chancelière Angela Merkel.
Ces thérapies sont employées sur des adolescents homosexuels ou transgenres contre leur gré. Pour y parvenir, les « thérapeutes » peuvent utiliser un traitement à base d’injection massive de testostérone ou en utilisant l’aversion, qui consiste à faire subir des électrochocs au sujet tout en lui montrant des images d’actes homosexuels afin de l’en dégoûter.
En mars 2018, le Parlement européen a adopté à une large majorité un texte non-contraignant appelant les Etats membres à les interdire. Dans l’Union européenne, ces « thérapies » sont très peu pratiquées. Mais elles ne sont totalement illégales qu’à Malte et dans certaines régions autonomes espagnoles, Madrid et Valence.

Poster un commentaire

Classé dans info