L’application Tinder s’ouvre à la diversité des orientations sexuelles

L’application Tinder a annoncé ce mardi l’élargissement de ses critères de sélection de profils, pour inclure la diversité des orientations sexuelles. Une option pour l’instant uniquement disponible dans les pays anglophones.
Et ce, parmi une liste exhaustive : hétérosexuel, gay, lesbienne, bisexuel, queer, asexuel (qui ne ressent pas de désir sexuel), demisexuel (qui n’éprouve aucune attirance sexuelle hors d’une relation proche), pansexuel (qui peut être attiré par un individu de n’importe quel sexe ou genre) et questioning (qui se questionne sur sa sexualité).
Jusqu’ici, l’application permettait seulement de se déclarer interessé par trois catégories : «homme», «femme» ou «les deux».
Pour mettre en place cette nouvelle option, la marque s’est associée à GLAAD (Alliance gay et lesbienne contre la diffamation), une association américaine qui œuvre depuis les années 1980 pour dénoncer attaques et discriminations contre les personnes LGBT.
Concrètement, les utilisateurs pourront choisir de voir d’abord les personnes de même orientation mais ne pourront pas filtrer les profils par orientation sexuelle. Par exemple, si un utilisateur s’identifie en tant qu’homme hétérosexuel, des profils de femmes trans qui s’intéressent aux hommes pourront lui être proposés.

Poster un commentaire

Classé dans info

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.