Israël : des drapeaux gay brûlés

Dimanche, le maire de Ramat Gan, une ville israélienne de la banlieue Est de Tel Aviv, a exprimé son indignation après que des vandales aient brûlé plusieurs drapeaux arc en ciel qui avaient été accrochés par la municipalité en prévision du mois de la Gay Pride.
« Les criminels qui ont brûlé des drapeaux de la Gay Pride vont obtenir l’inverse de ce qu’ils voulaient, a déclaré Carmel Shama-Hacohen. Pour chaque drapeau qui est vandalisé dans la ville, nous en accrocherons dix de plus ».
Il a qualifié l’incident « de résultat de l’incitation à la haine et de discours trompeurs encouragés par des franges extrêmes ». Il a promis que la ville soutiendrait la « tolérance, l’amour, l’ouverture à tous et une tolérance zéro pour la haine, les vandales et la violence ».
La Gay Pride de Ramat Gan aura lieu ce vendredi. A l’approche des festivités, près d’une centaine de drapeaux ont été accrochés à travers les rues de la ville, et des bancs aux couleurs de l’arc-en-ciel ont été placés dans le centre-ville.
Shama-Hacohen a dit qu’il avait organisé une rencontre vendredi dernier avec les responsables religieux de la ville qui s’opposent aux événements de la Gay Pride, décrivant la rencontre comme « pas facile » et « déplaisante pour moi ». Il a néanmoins souligné que le dialogue entre les deux camps était important même si l’on savait à l’avance que les différences étaient trop grandes pour être comblées.
L’acte de vandalisme homophobe s’est produit une semaine après que le grand rabbin de Jérusalem a demandé au maire de la ville, Moshe Lion, d’empêcher que des drapeaux LGBT soient accrochés à l’approche de la parade annuelle, parce qu’ils « gâchent la ville ». La mairie de Jérusalem a déclaré dans un communiqué que les drapeaux seraient bien accrochés comme les années précédentes à l’approche de la marche prévue le 6 juin, en respect des décisions de justice sur le sujet.
Le plus grand groupe de défense des droits des gay en Israël a déclaré qu’il y avait eu une hausse de 54 % du nombre d’incidents homophobes en 2018 par rapport à l’année précédente.

Poster un commentaire

Classé dans info

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.