Archives mensuelles : mars 2019

USA : les voyageurs d’affaires pourront abandonner le « Monsieur », « Madame » sur les billets d’avion

Airlines for America (A4A), l’association des transporteurs d’outre-atlantique, a révélé que les passagers se verront proposer, à partir du 1er juin, d’autres options que « Monsieur » ou « Madame » dans les formulaires de réservation. Ils pourront également cocher « indéfini » (unspecified) ou « confidentiel » (undisclosed).
L’organisation a expliqué « Les compagnies aériennes américaines chérissent la diversité et l’inclusion aussi bien pour leurs employés que pour les passagers et nous faisons des efforts chaque jour pour répondre aux besoins de tous les clients ».
Toutefois, la décision de l’A4A est uniquement une recommandation. Ainsi les transporteurs américains sont libres ou non de l’appliquer. United a décidé de suivre la directive. Elle a indiqué sur Twitter « Dans les prochaines semaines, les clients pou
United Airlines annonce qu’elle a mis en place les recommandations de l’association Airlines for America
Elle offre désormais à ses clients des options de genre non binaire dans tous ses canaux de réservation.
« United a la volonté d’être le leader de l’industrie dans le domaine de l’inclusion LGBT, et nous sommes très fiers d’être la première compagnie aérienne américaine à offrir ces options de réservation inclusives à nos clients », a ajouté Toby Enqvist, Chief Customer Officer chez United.
Dans le cadre de la mise en œuvre de ces nouvelles mesures, la compagnie américaine a aussi collaboré avec les organisations Human Rights Campaign et The Trevor Project pour la formation de ses employés afin de « créer un environnement inclusif, tant pour ses passagers que ses employés ».

Poster un commentaire

Classé dans info

Tunisie : 2e édition du festival queer à Tunis

La deuxième édition du festival cinématographique queer en Tunisie, qui veut promouvoir des films sur des minorités sexuelles et défendre leurs droits, a débuté ce vendredi .
Organisé par Mawjoudin, une association tunisienne qui défend les droits des LGBT, ce festival se tient dans un pays où l’homosexualité reste illégale.
Des centaines de personnes, en majorité des jeunes, ont assisté à l’ouverture du festival dans une salle de cinéma du centre de Tunis.
Trente et un films seront projetés en quatre jours: des courts et longs métrages ainsi que des documentaires de 15 pays. Des panels et des débats sur le harcèlement, le lesbianisme et la transphobie sont aussi au programme.
« Le but, c’est de promouvoir les histoires LGBT, mais aussi d’avoir une scène alternative au cinéma normatif », indique Cyrine Hammami, coordinatrice du projet Mawjoudine Queer Film Festival.
La jeune femme de 24 ans souligne que le festival n’est ouvert qu’à la communauté LGBT malgré une grande demande pour le cinéma queer. Aucune personne ne peut assister sans l’accord du comité organisateur, a-t-elle précisé.
L’article 230 du code pénal condamne toujours l’homosexualité d’une peine allant jusqu’à trois ans de prison.

Poster un commentaire

Classé dans info

Bohemian Rhapsody a enfin été projeté en Chine

« Bohemian Rhapsody » a été projeté en Chine ce week-end pour la première fois, mais principalement dans des salles d’art et d’essai.
Il a du faire face à une loi décidée de 2016 qui interdit la représentation de « comportements sexuels anormaux » au cinéma, à la télé et dans les émissions en ligne. Et dans ces « comportements problématiques », on retrouve notamment les relations entre gays et lesbiennes.
Le film a ainsi été fortement censuré pour supprimer toute mention de la sexualité du chanteur des Queen ainsi que les références à son combat contre le SIDA.
Pour le public chinois, plus de deux minutes de contenu LGBT ont été supprimées de Bohemian Rhapsody. Ces scènes présentaient des hommes qui s’embrassaient ou contenaient le mot « gay ».
Le film a été projeté pour la première fois en Chine le 22 mars. Il raconte une partie de la carrière de Freddie Mercury, une icône du rock et du mouvement LGBT qui est décédée des suites du sida à l’âge de 45 ans.

Poster un commentaire

Classé dans info

Un pansement rainbow contre l’homophobie: la nouvelle campagne de Aides

« L’homophobie frappe toujours, porter ce pansement c’est la dénoncer ! », c’est le nouveau message de sensibilisation de AIDES pour lutter contre les violences homophobes. L’association rappelle que lutter contre l’homophobie c’est aussi faire reculer le sida.
L’homophobie frappe toujours. On recense encore en France une agression physique homophobe et transphobe toutes les 33 heures et une agression verbale toutes les huit heures*. Elles commencent dès la cour d’école, et se poursuivent tout au long de la vie, au sein de la famille, en milieu professionnel, dans l’espace public, les médias et même les administrations…
Ces agressions empêchent chaque année des milliers de personnes de vivre pleinement leur identité. La stigmatisation entrave l’accès à la prévention et aux soins, notamment en matière de santé sexuelle. Les LGBTphobies sont donc un terreau plus que fertile pour le développement des infections sexuellement transmissibles et de l’épidémie de VIH. Cela doit cesser.
Face à la gravité et à l’urgence de cette situation, AIDES et son agence TBWA\Paris lancent une opération virale : #LHomophobieFrappeToujours. Au cœur de l’opération, offerte par l’agence, le pansement Rainbow devient un symbole de lutte contre l’homophobie et de solidarité aux victimes.
La mécanique s’appuie dans un premier temps sur un dispositif RP invitant les influenceurs à porter ce pansement en signe de soutien. En parallèle, un ensemble d’outils digitaux sur Facebook, Instagram et Twitter permettront au grand public de se mobiliser pour créer un mouvement de solidarité nationale et condamner l’homophobie, et avec elle, agir sur l’épidémie de sida.

Poster un commentaire

Classé dans info

Chili: Hausse de 44% des cas de discrimination homophobe

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Les cas de discriminations homophobes et transphobes au Chili ont augmenté de 44% en un an, la plus forte hausse en 17 ans dans ce pays réputé conservateur, selon le rapport du Mouvement pour l’intégration et la libération homosexuelle (Movilh).
En 2018, « 968 plaintes fondées sur l’orientation sexuelle ou sur l’identité de genre » ont été relevés par cette ONG qui a travaillé en collaboration avec les forces de l’ordre.
Les plaintes ont été déposées auprès de la police par les victimes ou des proches.
Parmi elles, on dénombre notamment trois homicides, 58 agressions physiques ou verbales ainsi que 28 faits de discrimination sur le lieu de travail, souligne le 17e rapport annuel de cette ONG.
Ce document a été présenté par le Movilh qui dénonce un manque de politiques en faveur des communautés LGTBI.
Le nombre de plaintes au cours de cette année est le plus élevé jamais enregistré dans ce pays depuis le lancement du rapport en 2002.
Cette augmentation s’explique par « l’inertie » des organismes d’Etat à mettre en place des politiques publiques contre la discrimination, telles que des campagnes de prévention ou de santé visant à « éduquer la population » sur la thématique de l’homophobie, dénote Oscar Rementeria, porte-parole du Movilh.
À cela s’ajoute l’arrivée de « leaders d’opinion ultra-conservateurs », affiliés à des partis d’extrême droite ou à des groupes religieux qui, selon le Movilh, ont alimenté la haine à l’encontre les communautés LGBTI, affirme Oscar Rementeria.
Selon le rapport, c’est dans les institutions publiques que les plaintes de ce type ont le plus augmenté et plus particulièrement au sein de la police: on y observe une augmentation de 1.500% des dénonciations de « coups, de tortures et de vols » entre 2017 et 2018.
La première loi sur la discrimination, appelée  » loi Zamudio  » date de 2012, elle a été votée lors du premier mandat du président de droite, Sebastian Piñera. Elle a été adoptée en mémoire de Daniel Zamudio, jeune homosexuel assassiné par un groupe néo-nazi.
Le Movilh a annoncé qu’une manifestation pacifique aurait lieu samedi afin de protester contre la visite du président d’extrême droite brésilien Jair Bolsonaro, réputé pour ses propos homophobes, qui doit rencontrer son homologue chilien, Sebastian Piñera.
source: http://reloaded.e-llico.com/

Poster un commentaire

Classé dans info

USA: Dan Reynolds, le chanteur d’Imagine Dragons,s’engage contre les centres de conversion gay

Après l’échec de la présentation d’une loi qui devait définitivement interdire les thérapies de conversion gay dans l’Utah, Dan Reynolds, le chanteur d’Imagine Dragons, un groupe de rock alternatif américain, originaire de Las Vegas, dans le Nevada a tweeté :
« Je demande aux responsables religieux à travers le monde de s’engager pour l’égalité, la vraie égalité, pas des mots d’amour sans aucun sens, mais des déclarations et des actions qui montrent aux jeunes LGBTI+ qu’ils ne vivent pas dans le péché et qu’ils sont parfaits tels qu’ils sont »
Le chanteur d’Imagine Dragons est membre de l’église mormone, dont le siège se situe dans cet état de l’ouest des Etats-Unis.Il est impliqué depuis longtemps dans le combat pour l’égalitéet est à l’origine du festival de musique LOVELOUD, fondé en 2017 et dont les bénéfices sont reversés à des associations LGBTI +.
« Jusqu’à ce que tous les leaders de toutes les confessions orthodoxes dénoncent les thérapies de conversion et acceptent les jeunes LGBTI + en toute fraternité, nous verrons un exode de ces confessions. Nous ne sommes pas une génération qui acceptera l’intolérance, l’homophobie ou le racisme​ », a prévenu l’interprète de Warriors.

Poster un commentaire

Classé dans info

Love, Death & Robots : Netflix face à la polémique

Netflix propose la série animée Love, Death & Robots dans un ordre différent en fonction de ses abonnés, ce qui a créé polémique sur les réseaux sociaux.
Love, Death & Robots est ne fiction d’un genre nouveau puisqu’il s’agit d’une série animée d’anthologie. Composée de 18 épisodes de durée variable, de 5 à 15 minutes, elle est produite, entre autres, par le cinéaste David Fincher.
Et celle-ci se retrouve au centre d’une polémique. Sur Twitter, Lukas Thoms, cofondateur de l’association Out in Tech, ayant pour ambition d’unir les sociétés LGBTQ et technologiques, a remarqué une particularité étonnante pour la série Love, Death & Robots.
« Je viens de découvrir la chose la plus hallucinante, a-t-il écrit sur Twitter. L’ordre des épisodes de la nouvelle série de Netflix Love, Death & Robots change selon si Netflix pense que vous êtes gay ou hétéro. » Une polémique à laquelle Netflix a répondu, expliquant que la série participait à une nouvelle expérience.
« Nous n’avons jamais eu une série comme Love, Death & Robots alors nous essayons quelque chose de complètement différent : nous présentons quatre ordres différents pour les épisodes. La version que vous voyez n’a rien à voir avec le genre, l’ethnicité ou l’orientation sexuelle, des informations auxquelles nous n’avons même pas accès », a répondu Netflix sur Twitter

Poster un commentaire

Classé dans info

Patrice Évra présente ses excuses après ses insultes contre le PSG

L’équipe de football du Paris Saint-Germain a condamné mardi les propos homophobes de l’ancien footballeur professionnel Patrice Evra et envisage d’intenter des poursuites.
Dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux, l’ancien joueur professionnel de 37 ans déclare à plusieurs reprises « Paris, vous êtes des pédés » avant de poursuivre « Ici c’est les hommes qui parlent ! Hé, des petits ils ont joué, c’est eux qui nettoyaient mes chaussures ».
L’international français se moque  du PSG alors que son ex-club, Manchester United, a battu les Parisiens lors de la Ligue des champions il y a deux semaines.
Le PSG a vivement condamné les déclarations du footballeur dans un communiqué de presse: « Nous condamnons fermement les insultes homophobes de Patrice Evra envers notre club, ses officiels et ses joueurs, ce qui a profondément choqué le club, en termes de respect et de valeurs d’ouverture ».
L’association Rouge direct qui lutte contre l’homophobie dans le sport dénonce ces propos injurieux et demande que des sanctions soient prises à l’encontre de Patrice Evra. « Ces propos homophobes et haineux sont extrêmement graves et appellent des sanctions. Ils s’inscrivent dans un contexte d’aggravation des violences contre les LGBT et ne font que les nourrir. L’impunité pour les homophobes doit cesser », écrit-elle dans un communiqué.
Face à la polémique, Evra a présenté des excuses mardi soir dans une vidéo publiée sur Twitter et a nié être homophobe.
«Je suis ici pour clarifier un énorme malentendu mais nous devons le fermer très vite. J’ai fait une vidéo, en plaisantant, en ami, et les médias français, ils le prennent, parce que j’utilise le mot pédé, et ils le traduisent, comme si j’étais contre les homosexuels. Je ne suis pas homophobe parce que vous savez qui je suis, je suis M. I love this game. J’aime tout le monde», «Si j’ai offensé ou blessé quelqu’un, je m’excuse, mais ce n’est pas mon intention, ils (les médias français) essaient simplement de me rabaisser. Je défends l’égalité, vous devez être libre, quoi que vous fassiez dans la vie, je ne jugerais jamais personne, ma mère m’a élevé et m’a éduqué de cette façon, et vous savez quoi ? Seul Dieu peut me juger», ajoute-t-il.

Poster un commentaire

Classé dans info

Le pape refuse la démission du cardinal Barbarin

Invoquant la « présomption d’innocence », le pape refuse la démission du cardinal Barbarin, qui annonce se « mettre en retrait pour quelques temps » du diocèse de Lyon
Le cardinal Barbarin, annonce se « mettre en retrait pour quelques temps » du diocèse de Lyon. .
« Lundi matin, j’ai remis ma mission entre les mains du Saint Père. En invoquant la présomption d’innocence, il n’a pas voulu accepter cette démission », explique l’Archevêque de Lyon dans un communiqué .
Et d’ajouter : « Il m’a laissé la liberté de prendre la décision qui me paraît la meilleure pour la vie du diocèse de Lyon, aujourd’hui. À sa suggestion et parce que l’Église de Lyon souffre depuis 3 ans, j’ai décidé de me mettre en retrait pour quelque temps et de laisser la conduite du diocèse au vicaire général modérateur, le père Yves Baumgarten ».
Une décision qui prend effet dès aujourd’hui.

Poster un commentaire

Classé dans religion

La plaque commémorative dédiée au policier gay Xavier Jugelé vandalisée

La plaque commémorative dédiée à Xavier Jugelé, le policier gay tué lors d’une attaque djihadiste en avril 2017 sur les Champs-Elysées, a été vandalisée samedi dernier lors des débordements survenus à loccasion de la manifestation des gilets jaunes.
Samedi, lors de l’acte XVIII des gilets jaunes, la plaque déposée en l’honneur de Xavier Jugelé a été dégradée.
Pour rappel, ce policier est tombé le 20 avril 2017 sous les balles du terroriste Karim Cheurfi. Au niveau du numéro 102 des Champs-Élysées, une plaque rappelle au passant sa mémoire.
Dimanche, Christophe Castaner, ministre de l’Intérieur, s’est rendu sur place et a déposé une fleur devant la plaque. « J’ai vu dans les yeux de nos policiers l’indignation et la colère. Je partage leur émotion et leur dégoût », a-t-il écrit sur Twitter.
Il a promis que tout serait mis en oeuvre pour retrouver les auteurs de cet acte.
« C’est particulièrement écœurant comme tout ce qui s’est passé lors de la journée d’hier », s’est ému Loïc Le Couplier, secrétaire national adjoint Paris du syndicat Alliance. « Le niveau politique de ces gens est proche de zéro. Xavier Jugelé était un policier républicain assassiné par un terroriste », a-t-il souligné.
Le syndicat a décidé d’appeler les policiers à se rassembler « en silence », mercredi 20 mars, devant la plaque. D’autres rassemblements sont également prévus devant les préfectures en province.

Poster un commentaire

Classé dans info