Trump lance une campagne internationale pour la dépénalisation de l’homosexualité

L’administration Trump a annoncé une initiative visant à la dépénalisation de l’homosexualité à travers le monde sous la direction de l’ambassadeur gay Richard Grenell. Les activistes LGBT se montrent sceptiques.
Le gouvernement du président Donald Trump a lancé mardi une initiative visant à lutter contre la persécution des homosexuels dans les 72 pays où les relations entre personnes de même sexe sont toujours illégales
L’initiative, confirmée à NBC News par des responsables de l’administration, débutera par un dîner mardi à Berlin, au cours de laquelle les activistes LGBTQ + de toute l’Europe seront chargés d’élaborer un plan d’action. « Environ 70 pays criminalisent encore les personnes ayant un statut ou un comportement LGBTI au 21ème siècle », a déclaré un responsable anonyme.
La campagne sera dirigée par Richard Grenell, ambassadeur des États-Unis en Allemagne. Agé de 52 ans, il est le plus haut représentant du gouvernement Trump ouvertement homosexuel.
L’initiative est toujours en cours d’élaboration, mais il est vraisemblable qu’elle se fasse en collaboration avec des organisations transnationales telles que les Nations Unies, l’Union européenne ou l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE).
La campagne ne devrait viser que la criminalisation de l’homosexualité. Des questions telles que l’égalité de traitement – comme le mariage pour tous ou les lois antidiscrimination – ne sont pas l’objectif de cette initiative.
Les activistes américains LGBT se montrent sceptiques quant au chance de succès de cette campagne: « Le gouvernement Trump veut protéger les LGBT dans le monde entier alors qu’il n’arrête pas de les attaquer aux Etats-Unis – plus de 90 fois depuis son arrivée au pouvoir », a réagi l’organisation GLAAD sur Twitter, citant notamment la réintroduction de l’interdiction des transgenres dans l’armée et l’affaiblissement de la protection contre la discrimination.
Human Rights Campaign, la plus grande organisation LGBTI aux États-Unis, n’a pas non plus été convaincue: « Le gouvernement Trump Pence a toujours œuvré pour saper l’égalité de traitement fondamentale des LGBT et de nos familles », a-t-elle souligné.
Les médias américains estiment que cette initiative vise le principal ennemi géopolitique de Trump, l’Iran, soupçonné d’avoir condamné à mort un jeune homosexuel il y a deux semaines.

Poster un commentaire

Classé dans info

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.