Jussie Smollett (Empire) raconte son agression

Le 29 janvier dernier, l’acteur de la série «Empire» ,Jussie Smollett, a été agressé à 2 heures du matin alors qu’il sortait d’un Subway, par deux hommes portant des masques de ski et qui lui ont proféré des insultes racistes et homophobes avant de l’asperger d’eau de javel et de nouer une corde autour de son cou.
Ils ont prononcé les mots «MAGA [«Make America Great again»] country», reprenant le slogan de Donald Trump lors de la campagne présidentielle américaine.  Pour la première fois depuis cette agression violente, le jeune homme de 36 ans, noir et ouvertement gay, a accordé une interview à l’émission «Good Morning America».
Celui qui incarne Jamal Lyon a expliqué pourquoi il avait hésité dans un premier temps à appeler la police suite à son agression : « Il y a une certaine fierté. Nous vivons dans une société où en tant qu’homme gay, vous êtes considéré comme faible et nous ne le sommes pas ».
Cette agression fait l’objet de spéculations aux Etats-Unis, notamment après que des médias ont rapporté que des enquêteurs pensaient qu’elle était montée de toute pièce. Des allégations balayées par la police de Chicago jeudi qui a écrit sur Twitter que les sources de ces médias étaient «non informées et imprécises». Jussie Smollett s’est lui déclaré «énervé» par les personnes qui l’accusent d’avoir menti sur l’agression. «Au début, je pensais qu’en disant la vérité, ça suffirait parce que c’est la vérité. Puis je me suis demandé « comment peuvent-ils douter? Comment ne peuvent-ils pas y croire? C’est la vérité. Et puis j’ai compris. Ce n’est pas qu’ils n’y croient pas, c’est qu’ils ne veulent pas voir la vérité», a-t-il dit considérant que son témoignage aurait été plus pris au sérieux si les assaillants avaient été «musulmans, mexicains ou noirs». «J’ai l’impression que ceux qui doutent m’auraient plus soutenu et ça montre très bien ce qui se passe dans notre pays aujourd’hui», a-t-il regretté.
Au moment de l’attaque, Jussie Smollett était au téléphone avec son manager, mais il a refusé de donner l’appareil aux enquêteurs, ce que lui reprochent notamment ses détracteurs. «La police voulait que je donne mon téléphone pour qu’il soit analysé durant 3 ou 4 heures. Je suis désolé, mais je ne veux pas le faire», a-t-il dit avant de préciser que son téléphone contenait des données sensibles comme des «photos et des vidéos» privées et les numéros de téléphone notamment de son compagnon, de sa famille et de ses co-stars de la série «Empire» qu’il ne veut pas voir tomber entre de mauvaises mains. Il a en revanche confié au FBI une lettre de menace qui lui a été adressé aux studios de la chaîne Fox à Chicago. Il pense qu’elle a un lien avec son agression puisque elle contenait notamment un dessin qui représentait un pendu à un arbre et qu’à la place de l’adresse d’expédition il y avait inscrit «MAGA».
«Je disais à une amie que je voulais juste qu’ils soient retrouvés. Et elle m’a dit « Ils ne les retrouveront jamais ». Ça m’a mis si en colère parce que ça veut dire que je vais juste devoir vivre avec ça? Ils vont continuer leur vie comme si de rien n’était, peut-être s’en prendre à une autre personne et moi je dois faire face aux conséquences de leurs conneries? (…) Je ne suis pas d’accord (…) Je veux croire qu’il y a encore une justice.» a t’il ajouté très ému

Poster un commentaire

Classé dans info

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.