« Ligue du LOL »: les dérapages homophobes

Selon le magazine Têtu, les membres de la « Ligue du LOL » qui s’attire les foudres pour ses actes de harcèlement et de dérapages sexistes s’est aussi laissée aller à des propos homophobes. Là encore, les journalistes membres du groupe se sont fait remarquer par leur participation à ces propos douteux.

Les membres –et notamment les journalistes– du très décrié groupe Facebook la « Ligue du LOL » sont sous le feu des critiques pour les nombreuses plaisanteries graveleuses, les canulars douteux et les pratiques décrites par les victimes comme du harcèlement.
Mais selon le magazine LGBT Têtu, plusieurs membres du groupe se sont laissés aller à des dérapages ouvertement homophobes.
Le média cite ainsi l’exemple de l’une des victimes de la « Ligue du LOL », l’écrivain Matthias Jambon-Puillet, cible pendant plusieurs années des plaisanteries agressives du groupe. « Quelqu’un a commencé à diffuser un photomontage de moi en train de sucer un pénis (forcément, l’homophobie) encore une fois réalisé à partir de photos personnelles sur un réseau de questions anonymes (…). Le montage était envoyé en masse à des mineurs, jusqu’à 12–14 ans, avec la mention «Salut je suis @lereilly, j’adore sucer ça t’intéresse?» (…) J’ai reçu, en 48h, plusieurs centaines de réponses » explique-t-il.
Autre personnalité cible des attaques en 2010, Benjamin Lancar. Celui qui à l’époque était le dirigeant des jeunes de l’UMP (il a depuis quitté la vie politique de premier plan pour se consacrer à une carrière de haut fonctionnaire) était moqué par certains membres du groupe pour son homosexualité présumée. Les journalistes, ou anciens journalistes Henry Michel, Alexandre Léchenet, Andréa Fradin et Alexandre Hervaud (mis à pied ce lundi par son employeur Libération) ont échangé des images montrant la photo du visage de Benjamin Lancar collé sur une tapette à mouche, de telle manière que le curieux objet puisse servir de masque. Le montage en question était appelé par les plaisantins la « tapette Lancar ».
Depuis que les faits ont été révélés, certains journalistes membres de « Ligue du LOL » ont présenté leurs excuses. Alexandre Hervaud et Vincent Glad travaillant à Libération ont été mis à pied par le journal. Stephen des Aulnois, lui, a démissionné de son poste de rédacteur en chef du Tag parfait, un média consacré au monde du porno.

Poster un commentaire

Classé dans info

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.