Tanzanie: chrétiens et musulmans ensemble contre le mariage homosexuel

Les confessions religieuses de Tanzanie, regroupées au sein d’un Comité permanent interconfessionnel (CPIT), réaffirment leur ferme volonté de combattre le mariage homosexuel dans le pays.
On se souvient que le gouverneur de la province de Dar es-Salaam, avait lancé, le 29 octobre, une campagne contre l’homosexualité, appelant ses administrés à dénoncer des homosexuels et promettant des arrestations dès la semaine prochaine.
« Je sais que lorsque je dénonce l’homosexualité il y a des pays qui sont fâchés contre moi. Mais je préfère courroucer ces pays que courroucer Dieu », avait-il expliqué.
Chrétien, M. Makonda avait exhorté ses concitoyens à soutenir sa campagne contre l’homosexualité qui, selon lui, « foule au pied les valeurs morales des Tanzaniens et de nos deux religions chrétienne et musulmane ».
L’homosexualité constitue un crime en Tanzanie, puni d’une peine d’au moins trente ans et pouvant aller jusqu’à la prison à perpétuité. Elle n’est pas tolérée dans la société, ce qui contraint les gays et les lesbiennes à vivre cachés. Mais ce n’est véritablement que depuis l’élection du président Magufuli, en octobre 2015, qu’une rhétorique officielle dénonçant l’homosexualité, aussi bien masculine que féminine, s’est développée.

Poster un commentaire

Classé dans info

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.