Grande Bretagne : les jeunes LGBT souffrent de la stigmatisation

Selon des scientifiques britanniques (University College London), les symptômes dépressifs et les épisodes d’auto-mutilation sont plus fréquents chez les minorités sexuelles, comparées à la population hétérosexuelle.
Les chercheurs ont enquêtés auprès de 4 843 jeunes âgés de 10 à 21 ans.
Une grande majorité s’identifiait comme hétérosexuelle (87%) et 13% comme « gays, lesbiennes, bisexuels ».
« les symptômes dépressifs sont plus fréquents chez les minorités sexuelles comparée à la population hétérosexuelle » affirme cette enquête . Ces jeunes sont particulièrement à risque « à partir de l’âge de 10 ans. Ces symptômes s’accentuent ensuite au fil de l’adolescence, puis cette fragilité s’atténue à partir de 18 ans ». Pour quelles raisons ? « Sûrement grâce à l’impact psychosocial positif de la prise d’autonomie », suggèrent les auteurs.
Autre donnée, « entre 16 et 21 ans, les minorités sexuelles souffrent quatre fois plus d’épisodes d’automutilations comparées à la population hétérosexuelle ». Le sur-risque est le même concernant « les automutilations considérées comme tentatives de suicide ».
« Cette étude reste observationnelle », note le Dr Gemma Lewis, principale auteure de l’étude. « Mais elle met en évidence la fragilité de la santé mentale des minorités sexuelles qui trouve en partie son explication dans l’hostilité potentielle et la pression sociale associées à la discrimination ».
Aau Royaume Uni, 1 jeune sur 25 de la génération 16-24 ans est gay, lesbienne ou bisexuel. Les minorités comprennent aussi celles et ceux qui « ne se sentent pas exclusivement hétérosexuels. Ou ceux qui ne sont pas certains de leur orientation sexuelle ».

Poster un commentaire

Classé dans info

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.