Luxembourg : un agent de sécurité victime d’homophobie

Un agent de sécurité à la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) pour G4S (une entreprise britannique de services de sécurité), assure être victime d’homophobie, et a porté plainte.
Depuis un mois, il est en arrêt maladie pour dépression après avoir découvert qu’il était l’objet d’insultes et de moqueries à caractère homophobe qu’aurait proférées un collègue, lui aussi employé par G4S.
«C’est difficile d’être victime d’insultes homophobes, surtout quand elles ne sont pas faites en direct mais qu’elles vous sont rapportées».
«Devant la machine à café ou lorsqu’il me croise, il est toujours charmant. Mais j’ai appris que lorsque je passais devant la salle de restauration et qu’il était attablé avec d’autres agents de sécurité, notamment de la CJUE, il disait à tout le monde « regardez la tarlouze qui passe » ou d’autres commentaires homophobes», raconte l’homme de 34 ans, qui a fini par craquer.
«J’ai décidé de porter plainte, on ne peut pas laisser les choses en l’état et j’ai alerté le siège de G4S à Londres», relate encore l’agent, qui affirme avoir produit auprès de la police des attestations confirmant ses dires. De son côté, le service de communication de la CJUE, au courant de l’affaire, assure «avoir transmis le dossier à la direction de G4S ».

Poster un commentaire

Classé dans info

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.