Argentine: deux personnes obtiennent des papiers sans mention de leur sexe

Deux personnes qui ne se définissent ni comme homme ni comme femme ont obtenu à travers une simple démarche administrative, jeudi 1er novembre, que leur carte d’identité ne fasse aucune mention à l’un ou l’autre genre.
La décision a été prise par les services d’état civil de la ville de Mendoza (1 000 kilomètres à l’ouest de Buenos Aires), en vertu de la loi d’identité de genre votée en Argentine en 2012, après une requête de deux personnes. Dorénavant, un simple trait suivra la mention « sexe » sur leur extrait de naissance et leur carte d’identité. La résolution devrait faire jurisprudence.
« Je ne voulais pas choisir entre être homme ou femme pour avoir à entrer dans une structure, a expliqué au quotidien Clarin l’une des deux personnes, dont les papiers signalent désormais qu’il/elle s’appelle Geronimo Carolina Gonzalez Devesa. Je me sens plus homme, mais je suis féministe. Et l’image du mâle patriarcal ne me plaît pas. L’image d’un homme peut parfois être violente. Et je ne me sens pas non plus à l’aise en tant que femme. »

Poster un commentaire

Classé dans info

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.