Agnès Buzyn favorable au remboursement de la PMA pour toutes

La République en marche s’est prononcée pour le remboursement par la Sécurité sociale de la procréation médicalement assistée (PMA) ainsi que sur la reconnaissance de la filiation pour les couples de femmes, ont indiqué mardi des sources concordantes.
Réuni lundi soir en bureau exécutif, le parti présidentiel a précisé ses positions, au-delà des engagements de campagne d’Emmanuel Macron qui avait promis d’ouvrir la PMA aux femmes seules et aux couples de femmes.
Un sujet travaillé depuis plusieurs mois. Il s’agit d’un thème travaillé « depuis plusieurs mois » par le député Thomas Mesnier, a expliqué ce dernier, avec l’adjoint au maire de Strasbourg Alain Fontanel et des « groupes de travail internes », qui ont « rencontré des personnalités qualifiées, des scientifiques, des intellectuels, des associations ». Le bureau exécutif d’une trentaine de membres et dirigé par Christophe Castaner s’est donc « prononcé pour un remboursement total de la PMA pour toutes les femmes », a indiqué Thomas Mesnier. « On s’est positionnés en faveur de l’établissement de la filiation à la naissance de l’enfant pour les deux mères, sans distinction », a ajouté cet élu de Charente, ainsi qu' »en faveur de l’auto-conservation des ovocytes ».
Le principe de gratuité du don de gamètes a été réaffirmé. Quant à l’anonymat du donneur, le bureau exécutif a retenu deux possibilités. Soit « le donneur accepte de donner toute son identité » qui sera révélée à l’enfant à sa majorité. Soit « le donneur n’est pas favorable à donner son identité mais l’enfant à sa majorité aurait au moins accès à des données non identifiantes du type la couleur des yeux, des cheveux, ainsi qu’aux antécédents médicaux », a détaillé Thomas Mesnier.
Une proposition de loi au contenu similaire préparée la semaine dernière. Cette prise de position intervient alors qu’une proposition de loi, au contenu très proche, avait été préparée par le député LREM Guillaume Chiche la semaine dernière, avant qu’il ne renonce à la déposer face à une fin de non recevoir notamment du porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux et du président des députés LREM, Richard Ferrand. « Il n’y a aucun lien », a assuré Thomas Mesnier.

Poster un commentaire

Classé dans homoparentalité

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.