Toulouse : un homme convoqué au tribunal pour insultes homophobes et menaces de mort sur facebook

Baptiste Beaulieu s’est fait connaître avec le blog alorsvoila.com sur lequel il raconte son quotidien d’interne en médecine puis de médecin généraliste.
Il écrit aussi des romans et publie des articles sur des sites comme l’Obs avec Rue 89 ou sur Huffpost.
Ses sujets de prédilection dans ces billets d’humeur ce sont les droits des patients ou la défense des personnes LGBT
Baptiste Beaulieu avait alors porté plainte, mais ce n’est que deux ans plus tard que son détracteur a été convoqué au tribunal.
En juin 2016, il a été insulté et menacé par un internaute homophobe.
Si Baptiste Beaulieu a porté plainte, c’est parce que les insultes et les menaces proférées à son encontre ont été particulièrement violentes.
Il raconte que l’homme avait trouvé sa photo et le lui avait envoyé en le menaçant de mort. Il avait également tenté de trouver l’adresse de Baptiste tout en lui envoyant des messages qui injuriaient sa mère et ses sœurs.
Deux ans plus tard, c’est avec surprise que Baptiste apprend que son détracteur a été sommé de comparaitre devant la justice. Comme sa plainte n’avait pas eu de suite, il avait fini par croire que la police avait laissé tomber l’enquête.
Aujourd’hui, Baptiste Beaulieu se dit content que cette plainte débouche enfin sur une convocation au tribunal même s’il ne se fait pas trop d’illusion sur une éventuelle condamnation de l’internaute agresseur.

Poster un commentaire

Classé dans info

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.