L’AJL, Association des Journalistes LGBTI (lesbiennes, gays, bi·e·s, trans et intersexes), et la Maison des métallos, établissement culturel de la ville de Paris, lancent la seconde édition des OUT d’or, prix de la visibilité LGBTI, mardi 19 juin 2018 à 20h.
Seule cérémonie française récompensant artistes, journalistes et personnalités qui, grâce à leurs actions, accroissent et valorisent la visibilité des thématiques LGBTI en France et à l’international. La cérémonie sera placée sous le signe de la lutte contre les « fake news » et les discours de haine. Pour cette nouvelle édition, l’AJL a décidé de renforcer le rôle du grand public, en appelant les internautes à lui signaler ses coups de cœur (œuvres, articles ou personnalités…) pour participer à l’élaboration de la liste des nommés. Et, comme pour la précédente édition, la personnalité LGBT de l’année sera désignée par un vote du public.
À la présentation, Marie Labory endosse à nouveau son rôle de maîtresse de cérémonie, aux côtés de Rebecca Chaillon, actrice, metteuse en scène, performeuse et comédienne française.
Les nommés se verront remettre leurs prix par des personnalités telles Laura Flessel, Augustin Trapenard, Nadia Daam.

Les nommés :
1. OUT d’or de la personnalité de l’année
La personnalité de l’année est élue par le public :
– Édouard Louis
Écrivain, pour ses prises de position engagées à l’occasion de la parution de « Qui a tué mon père » (Seuil) en mai 2018.
– Paul B. Preciado
Philosophe, pour sa chronique « Interzone » dans​ Libération​, notamment sa « Lettre d’un homme trans à l’ancien régime sexuel » en janvier 2018.
– Inès Rau
Mannequin, première « playmate » trans à la une de Playboy en novembre 2017.
– Océan
Comédien, pour son coming out trans en avril 2018.
– Constance Debré
Écrivaine, pour son coming out et la parution de « Play boy » (Stock) en janvier 2018.
– Jonas Ben Ahmed
Premier acteur trans dans une série française grand public (« Plus belle la vie », France 3) depuis mars 2018.
– Olly Plum
Travailleur du sexe et performeur, pour son coming out trans en mai 2018.

  1. OUT d’or de la presse étrangère

– BBC Scotland – The Social (Royaume-Uni)
La chaîne a diffusé en avril 2018 le film du jeune Sean Lìonadh intitulée « Le moment d’aimer – L’homophobie en 2018.
– El País (Espagne)
Le 26 avril 2018, le journal madrilène a publié la vidéo « Journée de la visibilité lesbienne : 26 femmes font face”.
– Marvia Malik (Pakistan)
Nommée présentatrice sur la chaîne TV Kohenoor News en mars 2018, Marvia Malik est devenue la première femme trans à occuper une telle fonction au Pakistan.
– Meduza (Lettonie)
Site d’enquête russe basé en Lettonie pour fuir la censure, Meduza a publié en novembre 2017 l’enquête de Mikhail Danilovich intitulée « Il n’était pas digne d’être un homme » (« He wasn’t worthy of being a man »), soulignant la bienveillance de la justice russe envers les meurtriers d’homosexuels.
– Olympic Channel (basée à Madrid)
La web TV du Comité international olympique a diffusé en juin 2017 la série « Identify », consacrée à cinq athlètes trans.
– SHAMS RAD (Tunisie)
Cette web-radio LGBTI tunisienne, à l’antenne depuis décembre 2017, est la première du genre dans le monde arabe.

  1. OUT d’or de l’enquête ou du reportage

– « Des intrus en politique. Femmes et minorités : dominations et résistances », d’Aude Lorriaux et Mathilde Larrère (Éditions du Détour)
– « ​Le malaise des patients LGBTI chez le médecin » de Marie-Violette Bernard et Louise Hemmerlé (franceinfo)
– « ​À Nice, la Manif pour tous accapare les débats sur la PMA », de Louise Fessard (Mediapart)
– « ​Vieillir avec le VIH : des seniors séropositifs racontent leur quotidien  » de Marie Slavicek (​Le Monde​)
– « ​Être femme et gay au Sénégal : les lesbiennes cherchent leur place », de Sarah Elzas (RFI)
– « ​L’enfer des prisons égyptiennes pour les gays et trans », de Martin Roux (Slate)
– « ​Homos en quête d’asile : tout le monde n’est pas logé à la même enseigne », d’Anne Laffeter (​Les Inrockuptibles​)

  1. OUT d’or du documentaire

– « Quand la création raconte le sida », de Didier Roth-Bettoni (France culture)
– « Chasse à l’homme en Tchétchénie », d’Élise Menand, Philippe Maire et Benoît Sauvage (France 2)
– « Il était une fois la PMA » et « Coming In », d’Élodie Font
– « Pourquoi nous détestent-ils, nous les homosexuels ? »​ ​d’Olivier Nicklaus et Gurwann Tran Van Gie (Planète+)
– « L’Autre mère », de Mathilde Guermonprez (Arte radio)

  1. OUT d’or de la rédaction engagée

– franceinfo.fr
Le site d’information a réalisé de nombreux articles sur la PMA et les LGBTIphobies ainsi que des enquêtes sur les thématiques LGBTI, notamment sur la santé, l’adoption et l’homophobie dans l’armée.
– Libération
Le quotidien a lancé Libé LGBT+, un compte Twitter dédié aux thématiques LGBTI, leur donnant ainsi de la visibilité.
– Rue 89 Lyon-Hétéroclite
Rue 89 Lyon ouvre ses colonnes à ​Hétéroclite​, mensuel régional queer, permettant d’avoir une actualité locale LGBTI respectueuse.
– Brut
Dans ses vidéos très virales sur les réseaux sociaux, Brut met régulièrement en avant des thématiques liées aux LGBTphobies et aux droits des personnes LGBTI.
– RTL Girls
RTL Girls publie des articles sur des thématiques féministes et LGBTI dans des domaines divers (éducation, santé, politique, culture, sport, etc.). Avec ses catégories « égalité », « société » et « sexualité », la plateforme de RTL donne la parole aux premières concernées et contribue à lutter contre les clichés.

  1. OUT d’or de la création artistique

– « Bed Work » et « Haunted Lives », de Soufiane Ababri
– « Cure », d’Eddy de Pretto
– « Plaire, aimer et courir vite » et « Ton Père », de Christophe Honoré
– « Fiertés », de Philippe Faucon
– Phia Ménard (metteuse en scène)
– « Aria » d’Emilie Jouvet
– « Un Couteau dans le coeur », de Yann Gonzalez

  1. OUT d’or du sport

– Amandine Leynaud et Alexandra Lacrabère (handball)
En décembre 2017, ces deux joueuses professionnelles, out depuis quelques années, sont devenues championnes du monde avec l’équipe de France.
– Marinette Pichon (football)
L’ancienne capitaine de l’équipe de France de football, a été l’une des premières sportives françaises de haut niveau à faire son coming out. Aujourd’hui, elle est notamment consultante pour France Télévisions et elle a sorti en avril son autobiographie, “Ne jamais rien lâcher” (First éditions).
– Sandra Forgues (canoë)
En mars, la sportive est devenue la première championne olympique française à faire son coming out trans dans une longue interview à “L’Equipe”. Sandra Forgues avait obtenu la médaille d’or en canoë slalom biplace avec Frank Adisson aux Jeux olympiques d’Atlanta en 1996.
– Yoann Lemaire (football)
Premier footballeur français en activité à faire son coming out en 2004, et victime d’homophobie dans son club amateur des Ardennes le FC Chooz, Yoann Lemaire est le protagoniste du documentaire « Footballeur et Homo : l’un n’empêche pas l’autre », réalisé par Michel Royer.

  1. OUT d’or de la chaîne YouTube

– Bonsoir Tino
Cette chaîne est animée par un jeune homme pansexuel engagé contre l’homophobie et les clichés, qu’il s’efforce de dénoncer.
– Laura Badler
Femme trans, Laura Badler partage expérience et conseils sur la transidentité sur la chaîne qui porte son nom.
– Lez Talk
Carla et Louisiane, l’une québécoise et lesbienne, l’autre française et bisexuelle, sont en couple. Sur un ton enlevé, souvent léger, intime et drôle à la fois, elles partagent leurs expériences et répondent aux questions de leurs nombreuses abonnées, pour la plupart des ados, lesbiennes ou bies, qui trouvent ici des récits qui leur ressemblent.
– Mx Cordélia
Mx Cordélia anime deux chaînes. La première “Cordélia aime” débusque et partage des recommandations de livres queer, tandis que la seconde “Princ(ess)e” est un espace de débat et de réflexion sur les questions « sexo » des minorités de genre et sexuelles.
– Viens voir le Docteur
La santé des personnes LGBTI, pour lesquelles un rendez-vous médical peut s’avérer être une expérience fort éprouvante, est souvent un angle mort des médias. Animée par Marielle, Pierrine et Elsa, professionnelles de la santé, “Viens-voir le Docteur” est une chaîne d’information médicale qui aborde avec pédagogie la santé des personnes queers (PMA, homosexualité et suicide, etc.).

  1. OUT d’or du coup de gueule
    Les journalistes, chercheur·e·s, militant·e·s, personnalités, qui ont eu le courage de hausser le ton, cette année, pour dénoncer les LGBTphobies.

– Baptiste Beaulieu
– Sam Bourcier
– Emilie Mazoyer
– Giovanna Rincon
– Muriel Robin

  1. OUT d’or du dessin engagé

– Lisa Mandel
– Pochep
– Shyle Zalewski
– Muriel Douru
– Timothé Le Boucher
– Quentin Zuttion

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.