Dieppe : deux jeunes hommes condamnés à 10 et 12 mois de prison ferme après une attaque homophobe

Le président du Festival du film canadien de Dieppe, Nicolas Bellenchombre, avait été violemment agressé dans la soirée du samedi 3 au dimanche 4 février 2018 à Dieppe (Seine-Maritime).
Les faits se sont déroulés alors qu’il rentrait chez lui. Rue du 19-Août-1942, le Dieppois se trouvait avec un ami lorsqu’ils ont été pris à partie. D’abord par des insultes. Nicolas Bellenchombre raconte :
L’un d’eux a lancé : C’est qui ces deux mecs avec leur parapluie de PD ».
Après les insultes, sont venus les coups. Nicolas Bellenchombre poursuit :
Ils m’ont complètement cogné, à coups de pied, à coup de poing ».
Grièvement blessé à la tête, le Dieppois avait décidé de porter plainte « pour ne pas laisser faire ».
Quatre suspects ont été arrêté et placé en garde à vue, ce lundi 7 mai, confondus grâce à des traces d’ADN retrouvées sur un briquet lancé pour provoquer les victimes. Deux d’entre-eux ont été mis hors de cause
Seul Dylan, un Neufchâtelois de 19 ans, et Thomas, Dieppois de 21 ans, ont comparru ce mercredi 9 devant le tribunal de Dieppe, etont été condamnés à 16 et 18 mois de prison dont six avec sursis.
Ils écopent également d’une mise à l’épreuve de deux ans, avec l’obligation de soins psychologiques et contre l’alcool, indique paris-normandie. Les deux hommes étaient poursuivis pour des faits de violences volontaires en raison de l’orientation sexuelle. L’un aurait suivi l’autre.

Poster un commentaire

Classé dans homophobie, info

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.