Vatican: arrestation d’un prêtre pour pédophilie

Le Vatican a arrêté un prêtre impliqué dans une affaire de pédophilie, Mgr Carlo Alberto Capella, qui était jusqu’à l’an dernier en poste à l’ambassade du Saint-Siège aux Etats-Unis.
Après une longue enquête, le prélat italien a été incarcéré, samedi 7 avril dans l’après-midi.
Le département d’Etat américain alerte le Vatican sur la possible violation des lois sur les images pédopornographiques de la part d’un diplomate de la nonciature à Washington.
Dès le mois de septembre, Mgr Capella est rappelé à Rome et une enquête est ouverte, menée par le promoteur de justice du Vatican, enquête qui se base sur des informations fournies par les autorités américaines.
Mgr Capella est un homme d’influence. Avant d’être nommé aux Etats-Unis, il travaillait à la secrétairerie d’Etat du Saint-Siège. Un mandat d’arrêt avait également été émis à son encontre l’an dernier au Canada. Il était en effet accusé d’avoir effectué à la fin 2016 des téléchargements de pornographie infantile depuis une église de la ville de Windsor en Ontario.
Selon une source anonyme du département d’Etat, « les Etats-Unis ont adressé une demande officielle à la nonciature pour que l’immunité diplomatique de cette personne soit levée, mais la nonciature a refusé de le faire ».
Le Saint-Siège a préféré gérer le cas en interne. Après six mois d’enquête, Mgr Capella a donc été arrêté et dort à présent dans une cellule de la gendarmerie vaticane. La prochaine étape sera son procès. Le prélat encourt une peine de douze années de prison.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s