Paris : un couple de lesbiennes agressé dans le bus

Hier après-midi, alors qu’elles s’embrassaient dans un bus de la ligne 56 , un homme et une femme ont pris violemment à partie Clémence et Zoé, un couple de femmes.
«C’est à cause de vous qu’on sort, il y a des hôtels pour ça», leur ont ils dit avant de leur cracher dessus, de leur tirer les cheveux et de prendre la poudre d’escampette.
Pour Zoé et Clémence,  le caractère lesbophobe de cette agression ne fait pas de doute dans le récit qu’elles en font sur Facebook.
«Ce n’est pas normal ce qu’il nous arrive, mais il faut que les gens se rendent compte que c’est encore la réalité de ce que l’on vit quand on est homo en 2018», confie ce matin Zoé, à Libération. Dimanche dans la soirée, pour ne pas laisser passer leur agression, le couple a par ailleurs déposé une main courante au commissariat du XIe arrondissement et envisage également de porter plainte.
Pour rappel, en 2016, SOS homophobie a constaté dans son rapport annuel une augmentation de 20% des insultes et violences à l’encontre des lesbiennes, des gays, des bis et des trans, données confirmées pour la première fois en 2017 par le ministère de l’Intérieur avec 1084 infractions pour injure à caractère homophobe et transphobe enregistrées par la police et la gendarmerie en 2016.
Les trans sont parmi les premières victimes (+ 76 % de témoignages), la biphobie a presque doublé, tandis que l’homophobie quotidienne subie dans la famille, l’entourage proche, les lieux publics, à l’école ou au travail demeure très importante. Internet demeure le principal canal de la LGBTphobie.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.