Canada: Les responsables religieux ne veulent pas s’engager à ne pas enfreindre le droit à l’avortement ou celui des minorités sexuelles.

Au Canada, la politique fédérale d’embauche pour les jobs d’été, nouvellement mise en place, a suscité une levée de bouclier parmi les leaders religieux.
Cette législation oblige les organismes demandant des subventions pour embaucher des étudiants à s’engager à ne pas enfreindre le droit à l’avortement ou celui des minorités sexuelles.
Le 25 janvier, les leaders religieux ont remis au premier ministre Justin Trudeau une lettre lui demandant de revoir les règles pour postuler au programme Emploi d’été.
Près de 90 organisations et communautés chrétiennes, musulmanes et juives ont tenu à rappelé au premier ministre que la Charte canadienne des droits et libertés garantit les libertés fondamentales de conscience et de religion, de pensée, croyance, d’opinion et expression.
Cette nouvelle législation gouvernementale fait suite à des plaintes de citoyens: certains contestent le versement de subventions fédérales à des organismes qui diffusent des tracts anti-avortement ou à des camps de vacances refusant les candidatures de jeunes des communautés LGBT.
La ministre de l’Emploi, du Développement de la main d’oeuvre et du Travail a d’ailleurs déclaré que son gouvernement est prêt à plaider devant les tribunaux que cette politique a pour objectif de protéger les Canadiens contre toutes discriminations.

Poster un commentaire

Classé dans homophobie, info, internationnal, religion

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.