Israël : la présence d’un rabbin à un mariage homosexuel choque

Le Roch yeshiva (doyen d’une académie talmudique) de Maale Adumim (une implantation juive et une ville située en Cisjordanie occupée par les Israéliens depuis sa conquête après la guerre des Six-Jours en juin 1967),a réagit suite au mariage d’un couple d’hommes et selon laquelle le rabbin Benny Lau a assisté. Il a affirmé que le fait de se rendre au mariage de deux hommes est la même chose que déclarer une rébellion envers Dieu et Sa Torah.
Le rabbin Yitzhak Shilat a attaqué la participation du rabbin Benny Lau à ce mariage d’un couple gay. Benny Lau  dirige la synagogue Ramban dans le quartier de Katamon à Jérusalem et il est chercheur à l’Institut Israélien de la Démocratie.
‘J’ai été choqué de lire’, écrivait-il dans une lettre qu’il a publié à l’ouverture de la réunion : ‘Un homme qui sert comme rabbin à Jérusalem s’est rendu au mariage de deux hommes, ce qui justifie l’acte et même considère ce mariage par une déclaration publique.’
‘La déclaration publique de la Torah est la suivante :’ Vous ne ferez rien en tant qu’acte de la terre d’Egypte’, dit-il.’ Quels sont ils ? L’homme avec un homme et une femme avec une femme, un homme avec sa fille…(Safra, après, Frsta H)’.
La semaine dernière, le rabbin Lau a confirmé qu’il avait assisté au mariage d’une connaissance qui a épousé son partenaire.
Cependant, il a expliqué pourquoi il a également pris part à un événement : “L’idée que deux personnes cherchent à faire une union conjugale, est à mes yeux un sauvetage de la vie contre la mort, pas moins. Vivre seul est comme un décret de mort et on doit faire tout son possible pour sortir de cette mort.”
En outre, le rabbin Lau qui en dépit d’encourager une relation entre deux hommes car cela peuvent les conduire à des actes interdits, a affirmé qu’à son avis, laisser un homme dans la solitude est plus grave car cela peut les amener à se suicider.
Sur le risque du suicide chez la communauté LGBT, le RochYechiva de la yeshiva de Ma’aleh Adumim a dit que ” l’excuse de sauver de la mort et sauver des vies n’est pas une excuse et il est acceptable à partir de ces deux perspectives : 1. Car la solitude d’une personne n’est pas solutionnée par une cérémonie du mariage, mais plutôt par le lien affectif, qui n’exige pas de cérémonies, et personne ne mourra s’il ne se marie pas.”
Enfin, il a souligné la grande Mitsva d’aimer, soutenir et renforcer les gens avec des inclinations différentes, mais aussi de les aider et de les faire vivre une vie de Torah avec les mitsvot, même si dans certains domaines, cela sera plus difficile”.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s