Cameroun 2017 : L’enfer des personnes LGBTI

La prison centrale de Yaoundé.La prison centrale de Yaoundé.Le Cameroun est compté parmi les Etats du monde entier qui de nos jours condamnent encore les relations sexuelles entre personnes adultes consentantes de même sexe.L’année 2017 au Cameroun a été nourrie par de multiples violences et abus faits aux personnes LGBTI au quotidien. En passant par les agressions physiques et verbales jusqu’aux assassinats tout en faisant un crochet aux rejets familiaux et évictions de domicile sans toutefois oublier les difficultés d’accès à la justice, à l’éducation et à la santé , les personnes LGBTI restent et demeurent des proies à dévorer pour une société de prédateurs homophobes.Le rejet permanent du Gouvernement du Cameroun des recommandations liées à l’orientation sexuelle et l’identité de genre, formulées par la société civile et les gouvernements, est motivé par la souveraineté de l’Etat, la loi camerounaise et l’opinion publique qui en est défavorable.Issa Bakary Tchiroma

via Cameroun 2017 : L’enfer des personnes LGBTI

Poster un commentaire

Classé dans info

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.