SOS homophobie porte plainte contre Aurane Reihanian

SOS homophobie a décidé de porter plainte contre le responsable des « Jeunes avec Laurent Wauquiez » après ses propos anti-PMA.
Les 11 et 12 décembre 2017, Aurane Reihanian, responsable des « Jeunes avec Laurent Wauquiez » (photo), a déclaré dans Libération que les enfants conçus par procréation médicalement assistée (PMA) « ne devraient même pas exister ».
« De tels propos nourrissent et légitiment la haine contre les couples de femmes et leurs enfants. Ils sont un appel à la négation de l’existence des familles homoparentales », estime SOS homophobie qui a décidé de porter plainte contre Aurane Reihanian pour « incitation à la haine et à la violence homophobe ».
L’association sera représentée par Maître Caroline Mécary, avocate au barreau de Paris.
Malgré la condamnation par le président des Républicains, Laurent Wauquiez, des propos tenus par Aurane Reihanian, SOS homophobie s’inquiète « de la persistance d’un climat homophobe et transphobe et appelle l’ensemble des responsables politiques à prendre clairement position, à la fois contre la haine anti-LGBT et en faveur des droits des personnes LGBT ».
« Alors que le président de la République s’est engagé en 2018 à ouvrir la PMA à toutes les femmes, l’association sera dans les mois à venir très vigilante face à tous propos qui mettraient en cause ou stigmatiseraient les enfants selon leur conception, l’orientation sexuelle ou l’identité de genre de leurs parents, affirme SOS homophobie qui rappelle la nécessité d’un débat public digne et respectueux de tous les enfants et de toutes les familles ».
Aurane Reihanian a finalement regretté ces propos dans un communiqué, posté lundi sur Twitter. « Je sais que mes propos tels que retranscris ont pu choquer, voire blesser certains lecteurs. Je le regrette sincèrement », a-t-il écrit.
Une centaine de Jeunes Républicains ont demandé lundi « l’organisation d’une élection pour le prochain Bureau national des Jeunes Républicains », dans une lettre ouverte à Laurent Wauquiez.
L’élection du président des Jeunes Républicains est prévue par les statuts du mouvement. Mais l’idée d’une nomination s’est insinuée ces derniers temps, celle du chef des Jeunes avec Wauquiez, Aurane Reihanian.
Or, ce dernier est au coeur de plusieurs polémiques, notamment après avoir des propos anti-musulmans début décembre dans Mediapart et ensuite dans Libération des déclarations anti-PMA.
« On ne veut donc pas avoir une nomination d’Aurane Reihanian, surtout après ces propos hallucinants », a insisté Kevin Reza qui demande, dans la lettre ouverte, à être reçu par Laurent Wauquiez afin de déterminer les modalités de l’élection du président des Jeunes Républicains.

Poster un commentaire

Classé dans info

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.