USA: l’Eglise est bien peu charitable

Mary Kate Curry a démissionné de son poste de professeure de théologie à l’école secondaire Father Lopez Catholic de Daytona Beach, en Floride. Elle a été obligé de le faire après que l’engagement avec sa partenaire de même sexe soit devenu public. Les administrateurs de l’école ont admis qu’ils savaient que Curry était lesbienne, mais que son engagement aurait du rester secret
Cependant, ce qui a motivé Kate à dénoncer publiquement ce qui s’est passé n’est pas la cause qui l’a forcée à quitter son poste d’enseignante.
Elle était prête à se résigner. La goutte d’eau qui a fait déborder le vase a été l’interdiction d’être le deuxième entraîneur de l’équipe féminine de basket-ball du centre. Apparemment, le ait de s’être engagée avec sa compagne ne signifiait pas seulement qu’elle ne pouvait pas enseigner, mais aussi qu’elle devait aussi renoncer à tous les emplois payés par le diocèse. En fait, elle n’a même pas été autorisée à continuer d’entrainer une équipe même sur la base du volontariat
Kate a donc décidé de rendre public sur les réseaux sociaux catholiques  LGBT son licenciement : « Quand le diocèse se montre discriminatoire envers les travailleurs LGBT de l’ église, quelle est la mission? Est-ce vraiment le Corps de Christ qui parle et qui agit? … Nous manquons à nos étudiants et à notre mission quand nous leur apprenons à cacher des choses, à avoir honte et à se taire. Ils méritent plus », dit Kate.
Ce dernier rejet rejoint ceux qui se sont produits ces dernières années en réponse à la visibilité grandissante des LGBT au sein des institutions de l’Église catholique.
Les cas de discrimination contre les personnes LGBT se sont accentués depuis que la Cour suprême a étendu le droit de l’égalité du mariage sur l’ensemble des Etats Unis
Ce ne sont pas seulement les personnes qui épousent leurs partenaires qui sont rejetés mais également ceux qui soutiennent et militent pour l’égalité des droits, même s’ils ne sont pas homosexuels
Dans certains cas, la justice fini par donner raison au licencié, mais dans d’autres cas,l’absence de législation contre la discrimination des personnes LGBT au niveau des états empêche que la justice se fasse. Récemment, le cas des personnes transgenres qui ont été privées de soins dans les hôpitaux catholiques ont été dénoncé

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :