USA : De grandes entreprises soutiennent les droits des homosexuels dans une nouvelle affaire aux États-Unis

Yelp, Apple, PayPal, Salesforce ont signé un document juridique pour influer devant la Cour suprême pour que la discrimination contre les personnes LGBT soit illégale
L’amicus curiae présenté à la Cour, (dans le langage juridique américain, un amicus curiae est une personnalité ou un organisme, non directement lié aux protagonistes d’une affaire judiciaire, qui propose au tribunal de lui présenter des informations ou des opinions pouvant l’aider à trancher l’affaire, sous la forme d’un mémoire (un amicus brief)) soutient que le fait de permettre aux organisations de discriminer les employés LGBT est préjudiciable au personnel, aux entreprises et à l’économie américaine.
Ils soutiennent l’affaire portée par un couple gay, Charlie Craig et David Mullins,  qui s’est vu refuser par un pâtissier du Colorado de créer un gâteau de mariage. Le document juridique a été signé par ces grandes entreprises qui affirment également que grâce au soutien de la Campagne des droits de l’homme, cela a permis de mettre en évidence toute l’histoire.L’affaire, Masterpiece Cakeshop, Ltd. c. Colorado Civil Rights Commission, se concentre sur la question de savoir si les entreprises peuvent refuser le service en raison du premier amendement.
Avec ces documents, les États-Unis peuvent se prononcer sur des affaires relatives aux droits sociaux et humains.
Le tribunal est tenu de lire ces documents, il peut les prendre comme un simple conseil.
Une source proche du dossier a déclaré qu’ils s’attendaient à ce que davantage de sociétés technologiques s’engagent pour signer ce document qui doit être soumis
PayPal a déclaré qu’il a signé le mémoire parce qu’il reflète la valeur de l’entreprise,
« PayPal s’engage à préserver les droits de l’homme et à promouvoir les principes d’inclusion et d’égalité qui sont au cœur de nos valeurs », a déclaré un porte-parole de PayPal dans un communiqué envoyé par courrier électronique. « Nous cherchons à nous défendre contre des actions qui violent nos valeurs, c’est pourquoi nous signons ce dossier d’amicus curiae avec d’autres entreprises partageant les mêmes idées et cherchant à protéger les protections critiques contre la discrimination. »
En mars, 53 entreprises ont signé un dossier d’amicus soutenant une affaire de la Cour suprême sur la protection des étudiants transgenres. L’industrie s’est ralliée à d’autres causes LGBT et a signé des mémoires sur l’immigration de masse.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :