USA : Human Rights First demande à ce que la communauté LGBT soit protégée dans les pays de l’Est

Human Rights First est une organisation à but non lucratif américaine orientée vers la protection des Droits de l’homme depuis 1978, basée à New York et Washington D.C. et actuellement dirigée par Michael Posner.
Elle a diffusé un communiqué demandant à protéger les communautés LGBT des pays de l’Est :
La Biélorussie organiserait des raids anti-gay après de nombreux incidents similaires ciblant la communauté LGBT dans la région.
Mercredi dernier, un tribunal russe a infligé une amende de 50 000 roubles à la militante Evdokiya Romanova pour avoir violé la fameuse loi sur la « propagande gay » en partageant des articles sur les reseaux sociaux mettant en scène des personnes LGBT.
Quelques jours après, des rapports ont fait état au Tadjikistan de la création par les représentants du gouvernement d’un registre des homosexuels – une mesure qui, selon Human Rights First, pourrait servir de précurseur de violence et de discrimination contre les LGBT dans le pays.
Début octobre, en Azerbaïdjan , les autorités ont détenu et torturé des dizaines de personnes homosexuelles et transgenres sous le prétexte de la répression du commerce sexuel illégal et de la propagation des maladies sexuellement transmissibles.
Mais le plus choquant est peut-être la répression en cours contre la communauté LGBT à Chehnya , où des activistes rapportent que Zelim Bakaev a été tué par les autorités.
Bakaev, un chanteur tchétchène qui faisait face à des rumeurs  concernant son orientation sexuelle
Il  s’est rendu chez lui à Grozny en Tchétchénie il y a plus de deux mois et a disparu peu de temps après. Sa visite a coïncidé avec une répression contre les LGBT tchétchènes qui a vu des centaines de personnes arrêtées ,
Les membres de la communauté LGBT de Grozny rapportent maintenant que Bakaev n’a jamais quitté la prison et est mort suite à la torture par les forces de sécurité tchétchènes.
Human Rights First note que ces incidents font partie d’un schéma plus large de persécution organisée des personnes LGBT dans la région qui remonte à une législation visant la liberté d’expression et d’expression de la communauté LGBT de Russie.
L’organisation continue d’appeler le gouvernement américain à protéger les personnes LGBT dans le monde et à lutter contre l’impunité pour ceux qui ont perpétré des actes de violence et de persécution contre les communautés LGBT.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :