Azerbaïdjan : La répression anti-LGBT inquiète le Conseil de l’Europe

Le Conseil de l’Europe a demandé à l’Azerbaïdjan de faire la lumière sur des soupçons de discrimination envers la communauté LGBT, après une vague d’interpellations ayant touché plus de 80 personnes soupçonnées de prostitution, a annoncé hier l’organisation paneuropéenne.
« Des arrestations basées, totalement ou en partie, sur l’orientation sexuelle ou l’identité de genre constituent une discrimination », a écrit le commissaire aux droits de l’homme de l’organisation, Nils Muiznieks, dans un courrier adressé au ministre azerbaïdjanais de l’Intérieur Ramil Usubov.
Les services de M. Usubov avaient annoncé début octobre que 83 personnes avaient été arrêtées depuis mi-septembre pour prostitution, un coup de filet dénoncé par les défenseurs des droits de l’homme comme visant la communauté homosexuelle de ce pays du Caucase.
Les suspects ont été arrêtés « pour avoir proposé des relations intimes à des habitants et des touristes » à Bakou, avait précisé de son côté le ministère de l’Intérieur

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s