Grande Bretagne : une manifestation culturelle gay provoque la colère

JW3, un centre communautaire juif qui a ouvert ses portes à Londres en 2013 a accueilli, en mars, le festival GayW3 qui célébrait les 50 ans de la dépénalisation de l’homosexualité en Grande-Bretagne.. On y t
Ce centre communautaire juif ou on trouve un jardin d’enfants, un cinéma, une salle de sport, un restaurant casher et une bibliothèque, est, depuis ,  au centre d’une controverse
La banderole annonçant l’événement le long de la façade du centre juif avait été recouverte du mot « honte ».
Plusieurs rabbins orthodoxes sont depuis « révoltés » par ce qu’il juge comme une « promotion de l’homosexualité ».
Une lettre datée du 21 juillet et signée par plusieurs rabbins qualifie le programme pro-LGBT de JW3 de toéva, le terme hébreu pour abomination, employé dans la Bible pour décrire l’acte homosexuel, et indique que le centre JW3 « encourage un mode de vie qui est en totale contradiction avec le judaïsme orthodoxe et la halakha », la loi juive.
Cette lettre diffusée par plusieurs rabbins vise aussi à s’opposer aux propos du rabbin Joseph Dweck, un éminent rabbin sépharade, qui avait déclaré au cours d’une conférence que l’acceptation sociétale de l’homosexualité était un « développement fantastique », parce qu’elle ouvre la voie à une société aimante.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s