le Sénat veut indemniser les personnes intersexuées opérées étant enfants

Un rapport de la délégation aux droits des femmes au Sénat publié ce mardi se penche sur la question des opérations subies par les personnes dites intersexes, c’est-à-dire présentant une ambiguïté sexuelle des organes génitaux. Il recommande une indemnisation de ceux qui souffrent des conséquences de ces interventions.
Baptisé « Variations du développement sexuel : lever un tabou, lutter contre la stigmatisation et les exclusions », leur rapport recommande de confier ce volet financier à l’Office national d’indemnisation des accidents médicaux, des affections iatrogènes et des infections nosocomiales (Oniam).
« Plus on fait ces opérations des organes génitaux jeune, plus il faut les refaire quand on grandit », ce qui génère beaucoup de « souffrances » a déclaré Maryvonne Blondin (PS), corapporteuse du rapport avec Corinne Bouchoux (EELV).
Certains ont vécu les traitements chirurgicaux et/ou hormonaux « comme des tortures », a de son côté précisé la sénatrice écologiste Corinne Bouchoux. Des personnes intersexes ont fait notamment état de « traumatismes » et de « douleurs » aux conséquences lourdes.
Excepté pour des raisons médicales, « ces opérations sont des mutilations et elles doivent cesser » avait également écrit en janvier dernier la Délégation interministérielle à la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT (Dilcrah).
Selon, elle, la France a été condamnée à trois reprises en 2016 par l’ONU pour ces opérations : en janvier par le Comité des droits de l’enfant, en mai par le Comité contre la torture et en juillet par le Comité pour l’élimination de la discrimination à l’égard des femmes.

> A lire aussi : Personne intersexuée: «Je suis la preuve indubitable que l’on peut vivre avec deux sexes»
200 bébés naissent chaque année en France atteints d’une malformation génétique du développement sexuel, sur un total de 800.000 naissances. « Aucune statistique complète et fiable » n’existe cependant sur le nombre total de personnes concernées.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :