Pride de Nuit :contre la trahison de Hollande envers la communauté LGBT

PS la fierte c-est pas ton genrePlus de 3000 personnes se sont réunies pour la deuxième édition de la Pride de Nuit, faisant de celle-ci un véritable succès.
Accès libre et gratuit au changement d’état civil pour les personnes trans, arrêt des mutilations et traitement sur les personnes intersexes/trans, l’accès équitable aux soins et à la prévention, l’ouverture du droit à la PMA, les revendications et frustrations sont nombreuses dans un contexte de crise politique et économique.
Fausses promesses, état d’urgence permanent, précarisation croissante des minorités, c’est évidemment le gouvernement qui se trouve critiqué frontalement, «PS, la fierté c’est pas son genre» pouvait on lire sur  la bannière de tête. »La manifestation « Pride de nuit », se voit comme une alternative à la « Marche des fiertés », qui se tiendra le 2 juillet.
Les manifestants se sont réunis près de la place du Châtelet avant de gagner la mairie du IVe arrondissement via le quartier du Marais, en brandissant des pancartes colorées barrées de slogans comme « PS: Paillettes, mauvaise foi » et scandant « Des droits pour les trans, pas d’état d’urgence » et « Fier, vénère, pas prêt à se taire ».
« Il y a une vraie forme d’hypocrisie du gouvernement, ou de contentement, car ils ont fait le mariage pour tous, alors que ça ne suffit pas », tonne Gwen Fauchois, ancienne présidente de l’association Act up et porte-parole de la manifestation.
Cette manifestation se pose en alternative à la « Marche des fiertés », décalée cette année au 2 juillet afin de permettre aux forces de l’ordre, déjà mobilisées par l’Euro de football, d’assurer la sécurité de la manifestation après l’attaque jihadiste d’une boîte de nuit pour homosexuels à Orlando (Etats-Unis) qui a fait 49 morts le 12 juin.
Lors des prises de paroles, l’association Acceptess T, Outrans et Femmes en Luttes 93 rappellent avec passion et éloquence l’invisibilisation des luttes et des personnes LGBT issues des quartiers populaires. Elles évoquent les multi-discriminations auxquelles certains continuent de faire face régulièrement.

Poster un commentaire

Classé dans info

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.