Drame de Nantes

virgileLa mort de Virgile Porcher souligne la contradiction du droit français qui interdit aux gays le don de sang, mais autorise le don d’organes
Virgile Porcher, 25 ans, mort sur le marché de Noël de Nantes la semaine dernière tué par un conducteur totalement ivre, a été renversé sous les yeux de son compagnon Gaëtan avec lequel il effectuait des courses.
Sur sa page Facebook, ce dernier lui a rendu un émouvant hommage. « Tu resteras à jamais l’amour de ma vie, écrit-il.
Les proches de Virgile Porcher ont décidé de donner ses organes. Une décision saluée de toute part, mais qui souligne d’autant plus une contradiction du droit français qui interdit aux gays de donner leur sang, mais autorise le don d’organes.
Pour le président de SOS homophobie Yohann Roszéwitch, la discrimination existant à l’encontre des gays et des bis pour le don de sang fait de Virgile Porcher un «héros de seconde zone».
Olivier Véran (PS)parle «d’incohérence» dans une tribune publiée sur Le Plus. «Continuer à écarter de manière systématique les homosexuels me semble relever davantage de la “facilité” que de la rigueur scientifique, argumente l’élu. Et répétons-le, le problème n’est pas l’orientation sexuelle mais les pratiques à risque. Des pratiques que l’on peut tout à fait retrouver chez des hétérosexuels. D’ailleurs, la moitié des poches de sang contaminées (repérées et détruites) provient de personnes hétérosexuelles, et pour un quart de donneuses.»

Poster un commentaire

Classé dans info

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.