Les photos de couples gay s’embrassant dans des églises exposées à New-York

Après l’interdiction d’exposer à Rome (sous la pression du Vatican) ses photographies de couples gay s’embrassant dans les églises romaines, l’artiste Gonzalo Orquin verra finalement ses oeuvres présentées à New-York (galerie Leslie-Lohman) à partir de ce 30 avril.
La Galleria l’Opéra à Rome avait supprimé des photos de couples de même sexe s’embrassant dans des églises après que l’Église catholique ai menacé la galerie de poursuites judiciaires. Le Vatican avait envoyé à la galerie un avis la menaçant d’une action en justice et affirmant que «l’Église était contre cette exposition».
La Galerie Mooiman, à Maastricht aux Pays Bas, l’expose depuis le 9 mars et jusqu’au 11 mai 2014.
Un livre a été produit racontant l’histoire de cette série de photos.
Gonzalo Orquin y raconte notamment qu’il a été surpris de voir combien il était difficile de trouver des modèles pour les photographies en question. « Beaucoup sont des amis, d’autres sont venus après que j’ai demandé à tous les gens que je connais de m’aider en parlant de mon projet. J’ai été impressionné que tant de personnes aient refusé », se souvient-il. « La raison reste un mystère pour moi », ajoute-t-il.
Depuis 2004, Orquin a vécu et travaillé en Italie et il a été frappé par les difficultés du pays pour avancer sur l’égalité des personnes LGBT.

01

Poster un commentaire

Classé dans Art culture litterature

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.