Nigéria : sept hommes jugés pour homosexualité au Nigeria

Encore des preuves de l’homophobie au Nigéria, mais je ne sais pas qu’elle version est la bonne …
Des milliers de manifestants ont lancé des pierres sur un tribunal islamique de bauchi dans le nord du Nigeria, mercredi, réclamant la condamnation et l’exécution de 11 hommes arrêtés pour leur appartenance à des organisations de défense des homosexuels.
Des agents de sécurité ont tiré en l’air pour disperser les manifestants à Bauchi afin que les accusés puissent retourner en prison en sécurité. Le juge El-Yakubu Aliyu a rapidement suspendu l’audience.
 «Personne ne peut être condamné à mort avant que sa culpabilité soit confirmée hors de tout doute», a déclaré le juge en réponse aux demandes des manifestants.
 Sept des 11 accusés devaient comparaître mercredi, mais seulement trois d’entre eux ont pu présenter leur témoignage. Les avocats de la défense ont été incapables de soumettre une demande de libération sous caution et les autres accusés n’ont pas pu s’exprimer. On ne sait pas quand la prochaine audience aura lieu.(source : presse CA  Sept hommes jugés dans le nord du Nigeria pour avoir enfreint la loi islamique qui interdit l’homosexualité ont été attaqués à la sortie du tribunal par une foule en colère, a rapporté un représentant du tribunal jeudi. »Au moment où les suspects sont sortis de la salle d’audience et se sont dirigés vers le bus de la prison, une foule d’une centaine de personnes s’est mise à leur jeter des pierres et à les insulter », a déclaré Abdul Mohammed à l’AFP, précisant que l’incident avait eu lieu mercredi.
 Selon Abdul Mohammed, greffier de la haute cour de la charia (la loi islamique) de l’Etat de Bauchi, les sept hommes, en détention provisoire, font partie de douze personnes arrêtées dans cet Etat du nord du Nigeria depuis le début de l’année pour avoir enfreint cette loi.
  »Les suspects ont été rapidement conduits dans le bus qui a vite quitté cette zone sous escorte, alors que la police dispersait la foule en colère à l’aide de gaz lacrymogène et en tirant en l’air » a-t-il ajouté.
La foule, qui réclamait la condamnation immédiate des prévenus, a pu être dispersée au bout d’une vingtaine de minutes, selon Abdul Mohammed.( source E-llico.com)

Poster un commentaire

Classé dans info

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.