Des maisons de retraite pour les séniors LGBT

Trois associations, le Groupe SOS, gestionnaire de services et établissements pour personnes âgées, SOS Homophobie et l’association Aides, suggèrent à la ministre chargée des Personnes âgées, Michèle Delaunay, de « permettre la mise en place de lieux d’accueil communautaires expérimentaux ». Ces maisons permettraient d’améliorer les conditions de vieillissement des couples LGBT et des personnes séropositives.
Le rapport invite à « permettre et accompagner la mise en place de lieux d’accueil communautaires expérimentaux », certaines personnes ayant la crainte dans un établissement de retraite d’être « confrontées encore aux LGBTphobies, à la sérophobie, aux stigmatisations et jusqu’au bout ne pas pouvoir s’épanouir dans l’âge ».
Pour les associations « le vieillissement chez les personnes LGBT n’a rien de particulier en soit » mais leur histoire  « crée des spécificités, des difficultés sociales, économiques et sanitaires » à prendre en compte pour « rétablir l’égalité dans l’âge ».
Les propositions des associations seront intégrées à la concertation, lancée vendredi par le Premier ministre Jean-Marc Ayrault, sur la future loi d’orientation et de programmation « pour l’adaptation de la société au vieillissement », a indiqué Michèle Delaunay.

Poster un commentaire

Classé dans info

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.