La Pologne a un président homophobe

Le politicien homophobe notoire Lech Kaczynski du parti conservateur et catholique Droit et Justice, et précédemment bourgmestre de Varsovie, est devenu le nouveau président de la Pologne.
Kaczynski a obtenu 54% des voix aux élections présidentielles. Son adversaire Donald Tusk, candidat de la Plateforme Civique plus libérale, a du se contenter de 46% des voix.
La Plateforme Civique est aussi un parti conservateur, mais plus tolérante envers la communauté gaie. Le taux de participation aux élections était sous la barre des 50%. Les polonais se détournent de la politique, ce qui n’est pas surprenant dans un pays où 35% de la population vit en dessous du seuil de pauvreté, contre ‘seulement’ 20% il y a 15 ans de cela.
Kaczynski a fait la une des journaux par sa lutte contre la Gay Pride à Varsovie. Avec un président de cette envergure, l’émancipation des gais en Pologne sera encore plus difficile qu’elle ne l’était jusqu’à présent.
Il y a un mois de cela, le parti Droit et Justice avait déjà gagné les élections parlementaires, ce qui fait que les politiciens homophobes sont présents à tous les échelons du pouvoir.
Les défenseurs gais français ont appelé les autorités et les gouvernements du reste de l’Europe ainsi que la Commission Européenne à la vigilance. Si les politiciens en viennent à restreindre les droits des gais, des femmes ou des citoyens en général, il conviendra de réagir fermement.

Poster un commentaire

Classé dans homophobie, internationnal, politique

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.