Un militant LGBT devant le tribunal de police après une plainte d’une militante de la Manif pour tous

Jeudi 2 octobre, Nathan, un militant LGBT et salarié de l’association Aides, doit comparaitre devant le Tribunal de police de Paris, suite à un dépôt de plainte d’une militante de la Manif pour tous.
Une bénévole de la «Manif pour tous» a en effet porté plainte contre lui car il lui aurait «arraché» des mains des tracts qu’elle distribuait pour annoncer le prochain défilé de son mouvement. Dans un communiqué, l’association Aides, dont Nathan est salarié, et l’Inter-LGBT manifestent leur soutien.

"Cette comparution à 3 jours d’une nouvelle manifestation contre l’égalité des droits résonne comme un symbole supplémentaire de l’acharnement de la Manif pour tous contre les personnes LGBT, contre celles et ceux qui militent au quotidien pour les droits civiques, accuse l’Inter-LGBT. Nous ne sommes pas dupes de ces stratégies d’intimidation visant à nous faire taire, pour mieux instaurer un climat politique qui n’irait que dans un sens, celui de leurs valeurs d’un autre temps, tout en laissant des actes homophobes se perpétrer sans aucune condamnation".
"Alors qu’ils défileront de nouveau contre l’égalité des droits, nous n’oublions pas que ce sont surtout les agressions et discriminations contre les personnes LGBT qui se sont multipliées dans les discours, dans les medias, mais aussi dans la rue, affirme Aurore Foursy, porte-parole de l’Inter-LGBT. La résurgence de l’homophobie, de la lesbophobie, la transphobie et la biphobie dans la société et l’espace public n’est hélas pas sans conséquence sur les personnes, sur leur accès à la santé, sur leur vie sociale et affective. Les conservateurs de la manif pour tous en portent une large responsabilité".

L’Inter-LGBT annonce qu’elle sera présente lors de la comparution de Nahan, pour le soutenir, assisté de Maître Tewfik Bouzenoune, "pour montrer que nous sommes solidaires ensemble, toujours mobilisés contre les discriminations et violences contre nos communautés, nos couples et nos familles".

All Out prévoit un rassemblement pour toutes les familles dimanche 5 octobre

En réponse à la manifestation organisée par la «Manif pour tous» le 5 octobre, All Out propose de célébrer la diversité des familles sur la Place de la République à Paris de 11 heures à 14 heures dans un grand rassemblement festif. Un coin photo pour prendre des portraits des familles et des activités ludiques sont prévus pour rassembler dans une ambiance conviviale tou.t.e.s ceux et celles qui soutiennent l’égalité des droits. À ce titre, la pétition de l’organisation est toujours en ligne.
Pour être volontaire lors de l’événement, contacter All Out à france@allout.org.

Voir la page Facebook de l’événement. ( via yagg.com)

communiqué : «  RDV à 11h au pied de la Statue de la Place de la République.
L’objectif: montrer et célébrer la diversité des familles de France dans une ambiance conviviale et la bonne humeur. Nous avons prévu un coin photo pour faire le portrait de ces familles : hétéro, homoparentales, mariés ou non, parent seul, famille nombreuses, familles recomposées, familles de toutes les confessions ou athées …
Venez en famille ! On prévoit des activités ludiques pour tout le monde. Nous partagerons les photos sur les réseaux sociaux avec le hashtag #ManifPourlÉgalité et nous invitons les médias à se joindre à nous.
Nous en profiterons pour remettre les signatures collectées par All Out pour l’égalité. Si vous ne pouvez pas venir, vous pouvez continuer à signer et partager la pétition: https://www.allout.org/fr/actions/egalite-simplement
Si vous êtes volontaires pour nous aider dimanche avec la buvette, l’accueil des familles et passants, la sécurité pour le maintien de l’atmosphère bon enfant, contactez l’équipe All Out de Paris : france@allout.org
En avant pour l’égalité !» 

Brésil : l’homophobie continue à tuer

Au moins 218 personnes LGBTI ont été assassinées cette année au Brésil, où l’homophobie n’est pas un crime. agressions-homophobes-au-bresil
Les chiffres ont été donné par l’ONG Groupe gay de Bahia
Les hommes gays sont les plus touchés (59%), suivis par les travestis (35%) et les lesbiennes (4%).
Le Groupe gay de Bahia existe depuis 35 ans et est la plus ancienne ONG de défense des homosexuels d’Amérique latine .Elle rappelle que le nombre de meurtres d’homosexuels avait été d’au moins 312 en 2013, et de 338 en 2012.
Le styliste Carlos Tufvesson, un militant de la cause LGBT,  a déclaré au journal O Globo que la criminalisation de l’homophobie est une question sensible dans la campagne électorale et l’une des principales revendications des groupes de défense des droits des personnes LGBTI.
Le mariage gay et la dépénalisation de l’avortement sont parmi les sujets les plus polémiques de la campagne électorale au Brésil, le plus grand pays catholique du monde, où les évangéliques et néo-pentecôtistes progressent à grand pas et détiennent un groupe important au Parlement.

Italie : Une cour d’appel annule la reconnaissance d’un mariage gay conclu à l’étranger

Le tribunal de Grosseto en Toscane, a validé, mercredi 9 avril, un mariage homosexuel célébré à l’étranger .Il a ordonné à l’état civil

Joseph Chigiotti et Stefano Bucci

Joseph Chigiotti et Stefano Bucci

de la ville d’enregistrer le mariage d’un couple célébré à New York en 2012.
Un tribunal italien annulé une reconnaissance du mariage d’un couple de personnes de même sexe précédemment validée par un autre tribunal
Le juge du tribunal de Grosseto, Claudio Boccini, avait jugé que les registres d’état civil de la ville ne comportaient « pas de référence à la notion de genre » et que le couple homosexuel devait par conséquent y être inscrit.
Les mariés, un architecte et un journaliste âgés de 68 et 57 ans, s’étant vu initialement refuser l’enregistrement de leur mariage, avaient déposé un recours.
La cour d’appel de Florence a jugé que l’union de Joseph Chigiotti et Stefano Bucciau, conclue dans un pays où le mariage homosexuel est légal ne pouvait pas être reconnu en Italie où il ne l’est pas, mais n’a pas motivé sa décision par une appréciation sur le fond.

par jydom Posté dans info

Sens Commun ( UMP) appelle à manifester dimanche

Communiqué de Sens Commun :sens commun
"Il y a deux ans, Pierre Bergé déclarait, à l’occasion d’une manifestation en faveur de la loi Taubira : « Nous ne pouvons pas faire de distinction dans les droits, que ce soit la PMA, la GPA ou l’adoption. Moi je suis pour toutes les libertés. Louer son ventre pour faire un enfant ou louer ses bras pour travailler à l’usine, quelle différence ? »
Cette vision de l’être humain et de la société, cette « réforme de civilisation » préparée par la gauche et contenue en germe dans la loi Taubira, nous y arrivons peu à peu. L’avis favorable que la Cour de Cassation a récemment donné à l’adoption d’un enfant issu d’une PMA réalisée à l’étranger prouve qu’il a toujours été vain de prétendre séparer le mariage de la filiation, et toujours illusoire de ne pas voir dans la loi Taubira la porte ouverte à la légalisation de la PMA, mais aussi, demain, de la GPA.
Nous ne voulons pas de cette civilisation-là. C’est pourquoi nous manifesterons et appelons tous nos adhérents et tous les Français opposés à la marchandisation de l’être humain à manifester le 5 octobre."

par jydom Posté dans info

Mexique : manifestation des évangéliques contre l’égalité du mariage

A peine  l’entrée en vigueur du mariage homosexuel dans l’État de Coahuila (Mexique), ils étaient près de 30.000 personnes à être mexiquedescendus dimanche dans les rues de la capitale pour exiger l’abrogation de la loi .
La marche était a organisée par le groupe évangélique Christ vit Saltillo .
En tête du défilé, le pasteur homophobe Carlos Pacheco, lisait certains passages de l’Ancien Testament qui condamnent l’homosexualité.
Le Coahuila, un État situé au Nord du Mexique, est devenu début septembre le troisième Etat du Mexique a autoriser le mariage homosexuel.
Le Congrès a approuvé, par un décret adopté avec 19 voix pour et une voix contre l’union des personnes de même sexe .
Le décret permet aux conjoints « de procréer ou adopter des enfants ». Dorénavant, les couples homosexuels -et leurs enfants-seront reconnus par le droit constitutionnel comme des familles à part entière .
Cette nouvelle législation implique à l’Etat de «fournir à l’ensemble de la population la sécurité sociale et juridique en reconnaissant ces unions »

Le diocèse de Fréjus-Toulon appelle à manifester le 5 octobre

Dans un communiqué, Louis-Marie GUITTON, responsable de l’observatoire socio politique ( OSP) de Fréjus-Toulon soutient la manif pour tous et appelle manifester dimanche prochain
Désespérer que les grandes manifestations de l’année 2013 n’aient pu éviter le vote de la loi Taubira, tient à rappeler que le mariage repose bien sur la complémentarité homme/femme et que tout enfant ne peutt être privé arbitrairement d’un père ou d’une mère.
LM Guitton insiste sur le fait que  « le recours à la PMA à l’étranger n’est pas un obstacle à ce que l’épouse de la mère puisse adopter l’enfant ainsi conçu ». Le contournement de la loi est encouragé et on va délibérément « fabriquer des orphelins de père vivant » selon lui .

Théâtre ‘: Confessions d’un Vampire Sud-Africain

Confessions d’un Vampire Sud-Africain’confession d-un vampire sud-africain
[Tournée Halloween]
De et avec Jann Halexander

Jeudi 30 octobre – 20h30 – Centre LGBT, 63 rue Beaubourg 75003 Paris
Entrée 6 euros / réservations au 01 43 57 21 47
Vendredi 31 octobre -21h00- Au Magique, 42 rue de Gergovie 75014 Paris
Entrée 8(billetreduc)/10 euros/ réservations au 06 80 15 05 24
Samedi 1er novembre – 21h00- L’Entre Deux, 90 rue Lionnaise 49100 Angers
Entrée 6(billetreduc)/8 euros/ réservations au 06 80 15 05 24


Il ressemble à un homme, il parle comme un homme, il chante comme un homme, il est sensuel comme un homme, il rit comme un homme…mais ce n´est pas un homme…
2014. Pretorius Malan, 106 ans, vampire sud-africain, métis et bisexuel raconte sa vie à un groupe d’étudiants français.
Solitaire, aigri, obsédé, dur, il parle de sa vie, de sa liaison passionnelle avec Dracula, de ses victimes et de la société sud-africaine de 1908 à 2014…
Confessions d’un Vampire Sud-Africain est un monologue écrit par le chanteur pianiste et réalisateur Jann Halexander (A Table, Il est minuit Docteur Schweitzer) qui interprète la vampire Pretorius Malan. 
Il a incarné avant Antoine Blanchard dans le film J’Aimerais J’Aimerais.
La pièce a été présentée une cinquantaine de fois au Musée des Vampires, en région parisienne, à Paris, à Angers, à Bruxelles, à Cologne depuis 2008.
Interdit aux – 18 ans
http://jannhalexander.blogspot.fr
© Label T.H   © Editions Lalouline