SIDA : Un espoir d’endiguer l’épidémie d’ici à 2030

L’ONU fixe 2030 comme objectif pour en finir avec l’épidémie de sida. Dans un rapport présenté mardi lors d’une vihconférence de presse à Los Angeles, en présence de la star sud-africaine Charlize Theron, les représentants de l’ONU incitent la communauté mondiale à poursuivre ses efforts. « Nous avons infléchi la trajectoire de l’épidémie», a affirmé Michel Sidibe, directeur général d’ONU-Sida, l’agence des Nations Unies de lutte contre la maladie. «Nous avons maintenant cinq ans devant nous pour l’endiguer pour de bon ou voir l’épidémie repartir et devenir hors de contrôle».
Les cibles accélérées à horizon 2020 utilisent une formule «90-90-90»: 90% des personnes infectées avec le VIH doivent le savoir; 90% des séropositifs doivent suivre un traitement; 90% de ceux qui sont traités doivent voir leur charge virale supprimée (devenue indétectable).
L’objectif est ensuite d’accroître ces chiffres à un ratio de 95-95-95 d’ici à 2030, ajoute le rapport, ce qui permettrait d’éviter près de 28 millions de nouveaux cas de VIH. «Quand de jeunes gens ont accès» à des traitements et des moyens de prévention contre le VIH «et reçoivent un enseignement sur la maladie, ils font les bons choix pour leur avenir», estime dans ce rapport Charlize Theron, «messagère de la paix» de l’ONU et fondatrice de son propre organisme de lutte contre la maladie, Africa Outreach Project.
Le nombre d’infections du virus du sida dans le monde est en net recul. Mais pour l’ONU, le monde doit absolument renforcer ses efforts s’il veut endiguer la maladie d’ici à 2030. Dans le cas contraire, elle pourrait devenir hors de contrôle.
En 2013, on comptait environ 35 millions de personnes séropositives dans le monde, 71% d’entre elles vivant en Afrique sub-saharienne. L’Afrique du Sud est le pays le plus touché au monde. Actuellement, aucun traitement ou vaccin ne permet d’éliminer complètement le VIH d’une personne infectée. Des traitements, les trithérapies ou multithérapies, permettent cependant aux personnes séropositives de bloquer la multiplication du VIH dans leur organisme.

par jydom Posté dans info

USA: les gens mal à l’aise lorsque les gays affichent leur affection

fussi_Lukas_Barth

Une étude menée aux Etats-Unis par des sociologues de l’Université de l’Indiana montre que les individus restent embarrassés de voir deux hommes s’embrasser en public.
Ils ont demandé à plus de 1.000 personnes ce qu’elles ressentaient en voyant des couples se tenir par la main ou s’embrasser dans un parc.
97% des répondants, hétérosexuels, ont répliqué qu’ils ne voyaient pas d’inconvénient à voir des couples de sexes opposés se tenir par la main en public, contre seulement 62% face à un couple gay faisant la même chose. S’agissant de s’embrasser sur la joue, 95% approuvent ce geste en public entre un homme et une femme, mais à peine 55% s’il s’agit de deux hommes.
Ces résultats révèlent les préjugés qui persistent à l’égard des gays et des lesbiennes, malgré le soutien grandissant au mariage homosexuel dans le pays, analyse l’auteur principal de l’étude.
Quant à s’embrasser sur la bouche, 50% approuvent les baisers dans la rue entre un couple hétérosexuel, mais seulement 22% entre un couple gay
Mais lorsqu’il s’agit de s’embrasser ou montrer des signes de tendresse plus chaleureux, les hétéros ne sont que 22% à trouver cela approprié dans la rue.
Ce petit sondage est paru ce jeudi 20 novembre dans l’American Sociological Review.

par jydom Posté dans info

Le don du sang n’est pas un droit

Edmond-Luc Henry, président d’honneur de l’Association française des hémophiles et Thomas Sannié, président, don du sangsignent une tribune dans Les Echos pour défendre le droit à la sécurité des bénéficiaires du don du sang :
« Le don du sang n’est pas un don par la seule volonté du donneur. Il ne le devient que quand toutes les mesures sanitaires ont été mises en place pour protéger les bénéficiaires contre d’éventuels risques virologiques.
[...] En effet, tous les chiffres en France montrent que les hommes ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes (HSH) ont des niveaux de risque très élevés. [...] La proportion d’individus vivant avec le VIH dans la population des HSH serait 65 fois plus élevée que dans le reste de la population. En 2008, sur 6.940 nouvelles infections recensées, 3.320 personnes appartiendraient à la population HSH.Enfin, la moitié des dons infectés par le VIH provient de donneurs HSH ayant dissimulé leur comportement pour passer outre la contre-indication, prouvant ainsi son bien-fondé.
En n’ouvrant pas le don du sang à une catégorie de donneurs potentiels, le droit français ne menace aucunement des droits et libertés fondamentales. Il protège justement tous les bénéficiaires du don du sang. [...]Si, depuis le début des années 1990 aucune contamination par le VIH ou le VHC n’a été constatée, c’est grâce à des niveaux de sécurité renforcés tant dans les procédés de fabrication des médicaments que dans la collecte. Dans le cadre du don du sang, l’Etablissement français du sang en vérifie la qualité. Car le sang, n’est pas sans danger, et l’EFS qualifie, c’est-à-dire accepte ou refuse, des dons du sang tous les jours, pour protéger les bénéficiaires de tout risque virologique. C’est comme cela. Le prétendu droit des uns ne peut pas aller à l’encontre de la sécurité des autres.
En savoir plus sur http://www.lesechos.fr/idees-debats/editos-analyses/0203933891575-le-don-du-sang-nest-pas-un-droit-la-securite-des-beneficiaires-si-1065342.php?4vDEWoYiKWYRT068.99

par jydom Posté dans info

«Dragon Age: Inquisition» retiré de la vente en Inde

Dorian

Dorian le mage gay

La société de jeux Electronic Arts a annoncé le 15 novembre que Dragon Age: Inquisition ne serait pas disponible à la vente en Inde. Ceux qui avaient préacheté le jeu de rôles seront remboursés, indique l’éditeur américain sur son site. La raison invoquée par Electronic Arts pour retirer de la vente le jeu, qui sort ce jeudi sur PC et consoles serait d’éviter « d’enfreindre des lois locales»
Pour NDTV Gadgets, qui a interrogé le distributeur du jeu, ce serait à cause de l’homosexualité de certains personnages de Dragon Age: Inquisition.
Ars Technica rappelle que la question des relations entre personnes de même sexe était au cœur des débats en Inde en décembre dernier. La Cour Suprême avait en effet confirmé la loi, héritée de la législation l’empire britannique, qualifiant l’homosexualité de crime. La loi pénale qualifie l’homosexualité de comportement «contre nature» puni d’une amende et de dix années d’emprisonnement.
Dragon Age: Inquisition contient des scènes de violence et de sexe: «Une fellation suggérée de manière implicite, des personnages aux poitrines nues ou aux fesses à l’air, au lit ou après une activité sexuelle…»
Le personnage qui a causé cette controverse, dans le troisième épisode du jeu de rôle médiéval fantastique est le magicien gay Dorian, avec lequel vous pouvez flirter et avoir des relations sexuelles pendant le jeu si le personnage principal que vous prenez est un homme (le jeu offre un large éventail de personnalisation pour créer votre propre personnage, de sexe de race et d’orientation sexuelle).
Dorian a été créé par le développeur de jeu David Gaider «  Dorian est gay , il est en fait le premier personnage entièrement gay, je l’ai eu l’occasion de l’écrire. Cela va créer la controverse, mais je suis heureux. Ce fut une expérience très personnelle pour le créer. Je suis convaincu que les joueurs vont adorer la fin » explique t’il .

par jydom Posté dans info

Frigide Barjot: s’excuse d’avoir créer la manif pour tous ( enfin presque)

Frigide Barjot était  l’invitée du  » Grand direct des médias  » de Jean-Marc Morandini sur Europe 1
« Merci de m’appelez Virginie maintenant », a-t-elle lâché dès le début de l’échange, du nom de son vrai prénom
Et d’expliquer:
«Frigide était là pour lever un mouvement dans la joie et dans un coté festif pour qu’il n’y ait pas de frigide barjotdérapage. Il y a eu des dérapages et j’en demande pardon.»
Jean-Marc Morandini lui fait remarquer qu’il est trop tard pour s’excuser et qu’on n’efface pas le passé !
« On va faire une petite pause sur Frigide qui ira chanter et faire la fête et Virginie va essayer d’ouvrir le débat de façon calme et tranquille; je suis vraiment désolé pour tous les dérapages.
Mais pour être clair, je suis d’accord avec Nicolas Sarkozy qui veut un mariage homo et un mariage hétéro.» .
La militante est alors revenue sur les récentes insultes de Laurent Baffie à son encontre, qui l’a traitée de « pute » dans « C à vous » en début de semaine:
« Ca a blessé toutes les femmes que je représente» , a-t-elle d’abord déclaré.
Avant d’ajouter:
« Il y a une insulte faite à toutes les femmes engagées dans la défense des droits des enfants, des droits des femmes, des droits des homosexuels.»
« Et je demande réparation, simplement qu’il présente ses excuses», a-t-elle conclu. ( source jeanmarcmorandini.com)

par jydom Posté dans info

UMP :Luc Chatel n’est pas pour l’abrogation de la loi Taubira

Le secrétaire général intérimaire de l’UMP, Luc Chatel, a déclaré mercredi être favorable à « une réécriture » de la loi Taubira sur le mariage homosexuel, et non à son abrogation, en faveur de laquelle s’est prononcé Nicolas Sarkozy.
Luc Chatel, qui avait déjà déclaré dans le passé ne pas croire « à titre personnel » que la droite puisse abroger le mariage homosexuel, a répété cette position devant l’Association des journalistes parlementaires, en se refusant toutefois à commenter les propos de Nicolas Sarkozy samedi dernier.
« Je pense que la réécriture de la loi est un bon positionnement pour notre famille politique », a-t-il dit. « Nous savons que sur ces sujets, nous ne sommes pas d’accord entre nous », a-t-il reconnu, en soulignant qu’à l’inverse, « sur les questions économiques et sociales, nous sommes d’accord ».

Christiane Taubira défend le mariage pour tous

Lors des questions au gouvernement à l’Assemblée nationale , la Garde des Sceaux, Christiane Taubira s’est exprimé sur la possibilité d’une abrogation de la loi sur le mariage et l’adoption pour tous les couples. La ministre de la Justice répondait à une question du député Alain Tourret, qui a rappelé sa «fierté» d’avoir participé à cette loi qui a «ouvert des droits qui n’auraient jamais dû être discutés»:
«Une partie de la droite revancharde par nature, réactionnaire par tempérament, a décidé, aiguillonnée par des factieux, de remettre en cause cette loi du progrès humain. Elle se rallie désormais derrière un seul slogan: Abrogation, abrogation, abrogation! Elle ferait bien de réfléchir aux grandes lois, celles sur le vote des femmes, l’avortement, celle sur l’abolition de la peine de mort, qui font désormais partie de notre patrimoine républicain. On ne modifie pas une loi sociétale comme on modifie un taux de TVA!»

USA: Jason Collins prend sa retraite

Jason Collins, le premier sportif à avoir avoué son homosexualité alors qu’il jouait encore a décidé de prendre sa retraite .
Dans le dernier numéro du magazine Sports Illustrated, Jason Collins révéle sa retraite et il explique sa décision de quitter les parquets après 13 ans de carrière au sein de la ligue :
« Les 18 derniers mois ont été exceptionnels depuis ma sortie dans Sports Illustrated, lorsque je suis devenu le premier joueur ouvertement gay dans l’un des sports majeurs pro US. Il y a 9 mois, j’ai signé avec les Nets, je suis devenu le premier joueur ouvertement gay à jouer un match dans l’une de ces ligues. Je me sens vraiment formidable d’avoir permis le franchissement de cette étape dans le monde du sport et pour le monde gay. »
Avec 735 matches joués lors de l’ensemble de sa carrière avec un rendement de 3,6 points et 3,7 rebonds par match, Jason Collins restera l’un des symboles importants au sein du monde du sport professionnel pour la lutte en faveur de l’acceptation de l’homosexualité.

jason Collins prend sa retraite  jason collins