USA: Les catholiques moins traditionnels que prévu vis à vis de l’homosexualité

catho gayLes catholiques américains s’avèrent moins traditionnels qu’on pourrait l’imaginer d’après un sondage de l’institut Pew publié mercredi. Notamment vis à vis de l’homosexualité.
Ils sont une très large majorité (83%) à considérer que les couples hétérosexuels non mariés peuvent élever des enfants, dont 48% aussi bien que les autres parents.
Ils sont aussi 66% à considérer qu’un couple homosexuel peut élever des enfants, dont 43% aussi bien que les autres parents.
Les positions se durcissent parmi les 40% de catholiques américains qui vont à la messe régulièrement: ils sont seulement 34% à juger que des enfants élevés par un couple homosexuel est un mode de vie aussi acceptable que d’autres.
En outre moins de la moitié des catholiques américains considèrent l’homosexualité, la concubinage ou la contraception comme des péchés -respectivement 44%, 33% et 17%.
L’Eglise catholique devrait autoriser les moyens de contraception, jugent 76% d’entre eux. Elle devrait aussi reconnaître les couples gays ou lesbiens, affirment 46% d’entre eux.
Le sondage a été réalisé entre le 5 mai et le 7 juin auprès de 5.122 adultes, dont 1.016 se disent catholiques, avec une marge d’erreur de 1,6 point de pourcentage.
Le pape François est attendu à partir du 22 septembre aux Etats-Unis, où il doit notamment participer aux VIIIe Rencontres mondiales des familles le 27 à Philadelphie

«Travelo»: Florent Peyre présente des excuses

Vendredi dernier, TF1 proposait « La grande soirée des parodies TV », une nouvelle émission présentée par Arthur.
Au cours de celle-ci, Florent Peyre s’est glissé dans la peau de Conchita Wurst et de Kendji pour un titre intitulé « Travelo ».
Un sketch qui a déclenché une vive polémique, certains affirmant qu’il attisait la haine contre les transsexuels  « Travelo, il y a deux cerises sur le gâteau », « Travelo, une femme avec un cadeau », pouvaient entendre les téléspectateurs.
Sur son compte Facebook , Florent Peyre a tenu à réagir pour la première fois.
Il écrit:
« Chers amis (i- ie-is-ies),
Tout d abord je souhaite remercier sincèrement toutes celles et ceux qui ont ri devant le clip de Kenjita. Merci beaucoup pour vos nombreux messages, tweets et likes, de félicitation, de soutien et tout simplement de joie.
Si cette parodie a heurté la sensibilité de certains d’entre vous, j’en suis désolé. Mais gardons tout de même présent à l’esprit que c’est un sketch dont le but est d’amuser et de divertir et en aucun cas d’attiser la haine env ers qui que ce soit.
De nombreuses paroles de ma chanson ont été reprises mais jamais le dernier couplet qui dit :
« C’est vos regards croisant le mien
C’que vous pensez je m’en fous bien »
« Je suis monsieur, je suis madame
Ce n’est pas un drame ».
Pour moi cette chanson est un hymne à l’autodérision, au respect d’autrui et à la liberté de chacun à vivre sa vie comme il l’entend.
Respectons nous, parlons nous, aimons nous et rions ensemble de nous même et des autres.
J’vous like… j’vous kiss… j’vous kiff !!! »

peyre_0

par jydom Posté dans info

Grande Bretagne : Une policière danse sur Footloose

Jacqui Prest, 44 ans, est policière, lesbienne et maman d’un enfant de 2 ans et demi.
En pleine Gay Pride fin août, l »inspectrice a entamé un numéro de danse sous les applaudissements du public.
Ce titre « Footloose » de Kenny Loggins déclenche chez elle l’envie irrépressible de se trémousser, a-elle expliqué par la suite:  « Footloose me fait ça à chaque fois que je l’entends. Mes pieds se mettent à taper sur le sol et c’est comme ça que ça commence »
Parce qu’elle adore l’ambiance qui se dégage de la Gay Pride, Jacqui Prest assure depuis 6 ans la sécurité de l’événement. Une manière d’allier la fête et le travail. Un acte militant .Lors d’une précédente édition, elle s’était costumée en panda pour être la mascotte d’une « Police avec Fierté ».
Mariée à une femme, ellle estime que c’est aussi son devoir : promouvoir l’image de la police auprès de la communauté gay : « Pour moi, participer à ce défilé c’est faire comprendre à la communauté LGBT et aux possibles victimes de crimes haineux que la police est avec eux. Que nous comprenons et que nous sommes là pour eux ». « Cela permet aussi aux gens de savoir qu’ils peuvent trouver eux-aussi leur place dans la vie du travail. Quand je me suis engagée dans la police de Manchester, j’ai su tout de suite que je pourrais être ouverte à propos de mon orientation sexuelle ».

par jydom Posté dans info

Suisse : la conférence des Évêques Suisses s’exprime sur l’homosexualité

foi chretienneLa Conférence des Évêques Suisses s’est pour la première fois exprimée officiellement sur les propos homophobes prononcés par l’évêque Vitus Huonder.
« L’Église est ouverte à tous les hommes indépendamment de leur orientation sexuelle » a-t’elle affirmé ce jeudi.
« Mais, les membres de la Conférence épiscopale sont conscients qu’ils doivent continuer à chercher des chemins susceptibles d’exprimer cette conviction » indique le communiqué diffusé à l’issue de l’assemblée de la CES.
Mi aout, des responsables catholiques zurichois et glaronais, qui dépendent également du diocèse de l’Evêque, présentaient leurs excuses.
Les excuses s’adressent «aux homosexuels, mais aussi aux chrétiens réformés et à tous ceux qui ont été scandalisé», écrivaient le vicaire général de Zurich et de Glaris Josef Annen ainsi que le président du Conseil synodal de la collectivité catholique-romaine zurichoise Benno Schnüriger.
Cette assemblée de la CES a également abordé l’aide au réfugiés.
Les Évêques Suisses appellent « dans l’esprit de l’Évangile, à venir en aide à toutes les personnes en situation de misère et de détresse ».
Et ceux-ci de rappeler que « l’Occident est proportionnellement moins touché par les mouvements généraux d’exode et migration ».

USA: une jeune fille transgenre privée de vestiaire

neutreA 17 ans, une jeune lycéenne du Missouri, avait été autorisée à utiliser les vestiaires des filles avant qu’une centaine de camarades et parents d’élèves ne manifestent leur désaccord.
Elle a commencé à s’identifier comme une femme à l’âge de 13 ans, f mais elle n’est pas opérée et possède encore ses organes masculins.
Son lycée, situé à Hillsboro avait pourtant accepté qu’elle utilise des toilettes mixtes, puis les vestiaires des filles pour le cours de sport. Mais plusieurs autres jeunes filles se sont senties mal à l’aise de partager leurs vestiaires. Lundi, alors que les parents étaient conviés à une réunion d’information, une centaine d’élèves ont manifesté pour que Lila Perry ne puisse plus les utiliser. Seuls 30 à 40 élèves l’ont au contraire soutenue, et le superviseur du district, Aaron D. Cornman, a déclaré que «tous les étudiants étaient acceptés peu importe leur race, nationalité/ethnie, genre ou orientation sexuelle».
Un père de famille et avocat d’une alliance chrétienne pour la liberté, Derrick Good, cité par le New York Times, abonde : «C’est une violation du droit de mes filles à l’intimité. […] Je voudrais que l’administration du district et les parents aient une discussion sur la politique à avoir.» Selon lui, les élèves devraient pouvoir utiliser les vestiaires et toilettes neutres ou qui correspondent à leur sexe biologique uniquement.
Lila Perry, elle, refuse d’utiliser des toilettes neutres: «Je ne blessais personne et je ne voulais pas me sentir ségréguée. Je ne voulais pas utiliser les toilettes neutres. Je suis une fille. Je ne devrais pas être poussée à utiliser d’autres toilettes.»

par jydom Posté dans info

Suisse : Un projet d’ouverture du mariage aux homosexuels va être rédigé

unionLes couples homosexuels devraient pouvoir se marier en Suisse. La commission des affaires juridiques du Conseil des Etats a donné son aval. Son homologue du Conseil national peut donc préparer un projet.
La majorité de la commission du Conseil des Etats estime qu’établir l’égalité juridique pour les unions de couples homosexuels permet de tenir compte d’une réalité sociétale.
L’initiative parlementaire des Vert’libéraux, à laquelle la commission du National avait déjà donné suite, ouvrirait parallèlement le partenariat enregistré aux couples hétérosexuels
Mais, en définitive, ce sont les électeurs qui trancheront puisqu’une modification de la Constitution sera nécessaire pour cette évolution législative.
Avec ce projet, partenaires et concubins pourraient en outre accéder à la naturalisation facilitée.
Les citoyens pourraient même avoir à se prononcer plus tôt. L’initiative du PDC sur l’imposition des couples définit en effet le mariage comme l’union durable entre un homme et une femme. Un « oui » à ce texte pourrait être interprété comme un refus d’une ouverture aux couples homosexuels.
Rejeté par les deux chambres et controversé au sein même du PDC, il est combattu par les associations LGBT nationales et locales, qui viennent de créer une plateforme, Pro aequilitate, pour se lancer dans la campagne. le vote devrait avoir lieu vers juin 2016

Chine: un film sur un couple gay approuvé pour la 1ère fois par la censure

Seek McCartney

Les autorités chinoises ont approuvé la diffusion en salles d’un film sur un amour homosexuel, joué par le Français Jérémie Elkaïm, une première saluée mercredi par les activistes LGBT dans un pays où la censure reste sévère et moralisatrice.
« Seek McCartney » selon son titre en anglais (« Xunzhao Luo Mai » en mandarin) a reçu le feu vert des censeurs pour sa diffusion dans les salles de cinéma du pays, a indiqué son réalisateur Wang Chao, l’une des figures du cinéma indépendant chinois.
« C’est un petit pas pour l’Administration du Film, mais c’est un grand pas pour le monde du cinéma », s’est félicité Wang Chao, non sans ironie, sur son compte de microblogs.
Cette coproduction franco-chinoise met en scène la relation secrète entre un Chinois, interprété par le comédien Han Geng, et un Européen, joué parJérémie Elkaïm.
Le long-métrage attendait depuis douze mois la décision de l’organisme chargé de la censure, selon des médias chinois, et il devrait être désormais programmé dans les salles obscures dans le courant de l’hiver.
En 2008, les autorités avaient inclus l’homosexualité parmi les contenus « pornographiques et vulgaires » à bannir des écrans, mais cette clause avait été supprimée en 2010, précisait mercredi le quotidien officiel Global Times.
Wang Chao est le réalisateur, entre autres, de « L’orphelin d’Anyang » (2001) et de « Voiture de luxe » (prix « Un certain regard » à Cannes en 2006).

 

Versailles : Un pâtissier devant le tribunal correctionnel pour avoir harcelé son collègue homosexuel

justiceLe tribunal correctionnel de Versailles a requis lundi 8 mois de prison avec sursis et 1.000 euros d’amende contre un patissier de 43 ans reconnu coupable de harcèlement moral.
En cause, des propos homophobes répétés contre un collègue homosexuel entre 2009 et 2012.
La victime, qui ne cache pas son homosexualité, était devenu le souffre douleur de son collègue au point qu’il a sombré dans la dépression.
Une conséquence du harcèlement homophobe confirmée par les certificats des médecins qui ont dû lui prescrire de multiples arrêts de travail.
L’avocate de la victime a plaidé la condamnation. Pour elle, « il faut apprendre à accepter les différences dans le monde du travail et il ne faut pas les stigmatiser ».
Le harceleur nie toute homophobie se contentant de concéder « un mauvais caractère ». Avec l’aide de son avocate, il a tenté d’obtenir, sans succès, une requalification des faits.
Le jugement a été mis en délibéré au 28 septembre.