Archives de Tag: Sylvana De Mari

Italie : un médecin condamnée pour des propos homophobes

Le tribunal de Turin a condamné Silvana De Mari  accusée de diffamation à l’encontre des homosexuels et du mouvement LGBT, pour avoir prétendu que « l’homosexualité est contre nature ». Elle devra payer une amende de 1 500 € et une amende provisoire de 2 500 euros à la Torino Pride Coordination et au réseau Lenford.
Silvana De Mari est une femme médecin et écrivain italienne, auteur de romans d’heroic fantasy dont Le Dernier Elfe (L’ultimo elfo) paru en 2004 et Le Dernier Orc (L’ultimo orco) publié l’année suivante.
Avant la lecture de la phrase, le Dr De Mari est revenue sur certaines accusations:  » Quand je dis que les hommes qui ont des relations sexuelles avec d’autres hommes courent un plus grand risque de contracter des maladies et des cancers, cela est documenté: si ces données n’étaient pas présentes, ce serait un processus sacro-saint « .
Le Dr De Mari explique que « les maladies sexuellement transmissibles augmentent en période de gay pride ». Enfin, elle a tenté de réfuter une affirmation: « On a prétendu que l’homosexualité n’était pas une maladie pour l’OMS. L’OMS n’est pas une association médicale, mais une association politique. Bien entendu, l’homosexualité n’est pas une maladie: la gale est une maladie « .
« La liberté de critiquer existe: mon devoir en tant que médecin est de lancer l’alerte sanitaire », a commenté De Mari. Selon son avoca « elle n’a été condamnée que pour une peine adressée au mouvement LGBT, mais pour le reste, c’est une sentence équilibrée car elle l’acquitte pour les ces critiques concernant le  comportement homosexuel ».
Les motivations du tribunal de Turin seront disponibles dans les 30 jours. De Mari a déjà annoncé quelle ferait appel.
De Mari est ouvertement homophobe et elle a souvent exprimé des postions critiques vers l’homosexualité.
Sur son blog, elle soutient que l’homophobie (un crime dans la plupart des États civilisé) est un droit humain . Comme médecin elle croit dans l’existence de  » maladies atroces qui viennent à ceux qui souffrent de la pénétration anale.
Alors en tant que psychothérapeute, en contraste avec APA (American Psychiatric Association), elle soutient que l’homosexualité n’existe pas. Il n’y a qu’une sexualité et les perdants biologiquement qui le rejettent. Elle a déclarée aussi que « L’APA,  gouverne le monde en utilisant un manuel de diagnostic statistique sans laquelle vous ne pouvez pas faire un diagnostic ou une expertise officielle.
Pour ces affirmations, l’Ordre des médecins italien a ouvert une procédure disciplinaire. Le Président de cet ordre a défini ces affirmations « hors du périmètre des connaissances scientifiques »

Poster un commentaire

Classé dans homophobie, info, internationnal