Archives de Tag: LGBT

L’examen du projet de loi sur la PMA reporté à mai ou juin 2019

Le projet de loi sur la bioéthique, dans lequel figure l’extension de la procréation médicalement assistée (PMA) à toutes les femmes, ne sera pas examiné au Parlement avant « mai ou juin », a annoncé jeudi Jean-Louis Touraine, rapporteur de la mission d’information sur la bioéthique
Une source gouvernementale a également indiqué que le texte, qui provoque des tensions au sein même du groupe majoritaire, « ne sera pas examiné au premier semestre », tablant sur un examen « au plus tôt » en juin ou juillet.
Initialement, le gouvernement avait annoncé qu’il présenterait le projet de loi sur la bioéthique avant la fin de l’année en vue d’un débat au Parlement au premier trimestre 2019.
Jean-Louis Touraine avait déjà fait état ces derniers jours d’un report attendu du calendrier, évoquant alors deux hypothèses pour sa présentation en Conseil des ministres: en janvier-février ou en mai, sachant que le Conseil des ministres devrait être calé peu avant l’examen à l’Assemblée.

Poster un commentaire

Classé dans homoparentalité

Tanzanie :10 hommes soupçonnés d’être gay arrêtés sur l’Île de Zanzibar

Dix hommes auraient été arrêtés en Tanzanie après que la police eut été informée d’une cérémonie de mariage de même sexe.
L’intervention policière a eu lieu sur l’île tanzanienne de Zanzibar samedi soir (3 novembre), selon Amnesty International. Six autres personnes ont pris la fuite.
Selon Amnesty International, deux hommes auraient notamment été arrêtés pour s’être « mariés »
« Nous craignons maintenant que ces hommes soient soumis à un examen anal forcé, la méthode du gouvernement pour ‘prouver’ l’activité sexuelle de même sexe chez les hommes, a déclaré l’organisation. Cela ne doit pas être permis – ces hommes doivent être libérés immédiatement ».
Human Rights Watch a également sonné l’alarme quant à l’utilisation par la Tanzanie de « examens anaux forcés » sur des hommes soupçonnés d’être homosexuels.
Il n’a pas encore été clairement établi si ces arrestations étaient directement liées à la récente campagne de dénonciation des homosexuels menée par le gouverneur de Dar es Salaam.
Suite à cette campagne, Michelle Bachelet, Haut Commissaire des Nations Unies pour les droits de l’homme, a averti dans une déclaration: « Cela pourrait se transformer en une chasse aux sorcières et pourrait être interprété comme une autorisation de perpétrer des actes de violence, d’intimidation, de brimades, de harcèlement et de discrimination à l’encontre de personnes considérées LGBT ».
Les personnes LGBT peuvent être punie d’emprisonnement à vie en Tanzanie si elles sont reconnues coupables de relations homosexuelles, la loi tanzanienne contre la homosexualité est l’une des plus sévères au monde.

Poster un commentaire

Classé dans homophobie, info, internationnal

USA: Premier gouverneur d’Etat homosexuel

L’Etat du Colorado a élu mardi un gouverneur ouvertement gay lors des élections de mi-mandat, le démocrate Jared Polis, une première aux Etats-Unis
Jared Polis, 43 ans, élu à la Chambre des représentants depuis 2008, a battu le Républicain Walker Stapleton.
Aucun des deux candidats n’avaient fait de l’orientation sexuelle de Jared Polis un sujet dans la campagne électorale, soulignent plusieurs médias locaux.
Premier gouverneur élu après avoir révélé son homosexualité
Jared Polis est, le premier gouverneur à avoir été élu après avoir révélé son homosexualité. Il succède au Démocrate John Hickenlooper, gouverneur depuis 2011. Millionnaire surdoué et entrepreneur audacieux ayant fait fortune dans les nouvelles technologies, Jared Polis avait été admis à la prestigieuse université de Princeton alors qu’il n’avait encore que 16 ans, et pas encore terminé le lycée.
« Ils m’ont pris parce qu’ils pensaient que j’étais prêt, et ils avaient raison », a-t-il déclaré à la presse, assurant qu’il aurait « perdu son temps » en restant un an de plus au lycée. M. Polis, de confession juive, est né Jared Schutz à Boulder (Colorado) mais a changé de nom de famille à l’âge de 25 ans pour prendre celui de Polis, en l’honneur de sa grand-mère, selon lui.
Il avait à l’époque soigneusement entretenu le suspense sur son nouveau nom et organisé une soirée de levée de fonds au cours de laquelle il devait révéler son choix, récoltant 40.000 dollars pour la recherche sur la leucémie.
En 2015, Kate Brown était devenue la première gouverneure bisexuelle élue dans l’Oregon, et un autre gouverneur, Jim McGreevey, du New Jersey, avait dévoilé son homosexualité avant de démissionner en 2004.

1 commentaire

Classé dans internationnal, politique

Paris : une enquête ouverte après une agression lesbophobe

Une enquête a été ouverte du chef de « violences commises en raison de l’orientation sexuelle dans un lieu destiné à l’accès à un transport collectif de voyageurs » après une agression lesbophobe mercredi à Paris, a appris franceinfo auprès d’une source judiciaire. L’enquête a été confiée au service de l’accueil et de l’investigation de proximité (SAIP) du 9e arrondissement.
L’agression a été dénoncée sur le réseau social Twitter par l’association « Urgence Homophobie » qui explique qu’une femme a été frappée dans la rue le soir d’Halloween, près de Grands boulevards, carrefour de Chateaudun, après avoir embrassé sa compagne, ce qui a entraîné 21 jours d’interruption temporaire de travail. Selon l’association, elle va aussi devoir subir une opération du visage.
« A chaque agression, on a l’impression qu’on passe un stade dans l’ignominie, dans la violence », indiquait jeudi soir Guillaume Mélanie, président de Urgence Homophobie. Ça devient vraiment de pire en pire. » « Maintenant, on se dit : ‘On ne va plus s’embrasser, on ne va plus se tenir par la main’, mais ce n’est pas normal en fait, ce n’est pas à nous de céder du terrain normalement, ce n’est pas à nous d’arrêter de vivre normalement. »

Poster un commentaire

Classé dans homophobie

Tanzanie: une unité de surveillance des homosexuels créée

Les autorités tanzaniennes ont annoncé la mise sur pied d’une unité de surveillance composée de 17 membres comprenant des officiels de la Tanzania Communications Authority, la police et des membres des médias.
Cette unité devra passer à la loupe les réseaux sociaux et repérer les personnes homosexuelles. Aussi, ceux qui ont des photos d’eux ou d’autres individus nus sont prévenus. Il leur a été conseillé de les effacer de leurs téléphones portables car des «mesures strictes» seront prises contre la pornographie.
Aux associations des droits humains, Paul Makonda, commissaire régional de la capitale Dar es Salaam, a insisté sur le fait que l’homosexualité est illégale en Tanzanie. Pourtant, ce pays n’a aucune loi en ce sens, bien que la sodomie soit un délit penal puni par la prison à vie.
Depuis l’élection du président John Magufuli en 2015, l’homosexualité est réprimée. Poussant les membres de la communauté LGBT à vivre cachés.

Poster un commentaire

Classé dans homophobie, info

Université de Caen : quatre personnes transgenres ont changé de prénom

Depuis la rentrée universitaire de septembre, quatre personnes transgenres ont pu faire modifier leur prénom d’usage dans leur dossier d’inscription à l’université de Caen. Une première sur le campus normand suite à la mobilisation de plusieurs étudiants au printemps dernier. Caen emboîte là le pas des universités de Lille, Rennes 2 ou encore Paris 8 qui disposent déjà d’un tel dispositif.
« Le formulaire pour permettre ce changement a été mis en ligne dès la rentrée, mais il y avait des choses qui n’allaient pas, comme une lettre d’accompagnement qui n’est jamais évidente à écrire, commente Elliot, administrateur au Centre LGBT (Lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres) de Caen, et diplômé depuis juin. Nous nous orientons désormais vers un formulaire pré-rempli plus simple qui sera en ligne début novembre et des pièces justificatives parfaitement optionnelles. » La dernière réunion en date qui s’est tenue en présence de militants et de représentants de l’administration de l’université, dont la vice-présidente en charge de la vie universitaire, a validé les dernières modifications, mardi 23 octobre.
L’université de Caen compterait une cinquantaine d’étudiants transgenres sur les 30 000 personnes inscrites sur le campus.

Poster un commentaire

Classé dans info

Jair Bolsonaro et l’homophobie

Jair Bolsonaro, le nouveau chef de l’Etat brésilien est homophobe et ne s’en cache pas
Ellen Page avait réalisé en 2016 une interview de Bolsonaro. Elle lui avait demandé des explications sur le fait qu’il ait appelé à harceler les LGBT+.
Le politicien avait répondu les yeux dans les yeux et très calmement : « Tu as l’air très gentille, si je t’avais vue dans la rue quand j’étais à l’école des cadets, je t’aurais sûrement sifflée dans la rue. Je pense que pour la majorité des personnes gay, c’est un problème de comportement. Quand j’étais jeune, et en parlant de pourcentage, il n’y avait que très peu de personnes gay. Mais au fur et à mesure, avec les politiques libérales, les drogues ou les femmes qui travaillent, le nombre d’homosexuels a vraiment augmenté ».
Il ajoutait ensuite : « J’ai aussi tendance à dire que si votre fils commence à fréquenter certaines personnes ayant un certain comportement, il adoptera ce genre de comportement, il pensera que c’est normal. »
Il avait auparavant déclaré dans un entretien donné à Playboy en 2011 qu’il préférait que son fils soit mort dans un accident plutôt que gay avant d’ajouter : « Pour moi, il serait de toute façon mort. Si un couple homosexuel vient s’installer à côté de chez moi, ils vont faire baisser le prix de l’immobilier » ou « Je serais incapable d’aimer un enfant homosexuel ».
s’est illustré en août dernier en dénonçant le contenu du célèbre livre de Zep et Hélène Bruller.
Lors d’une interview télévisuelle en août dernier, le nouveau chef de l’Etat brésilien avait vivement dénoncé Le Guide du zizi sexuel de Zep et Hélène Bruller, best-seller de 2001 expliquant la sexualité aux enfants.
Lors de son interview, il avait notamment expliqué que le livre destiné aux 9-13 ans était en réalité disponible dans un « kit gay » distribué dans les écoles, accusant au passage le ministère de l’Éducation de pervertir la jeunesse de son pays.
« C’est plutôt rassurant d’être détesté par un type pareil… »
Contacté par le Huff Post, Zep avait répondu en précisant que ce n’était pas la première fois que Jair Bolsonaro s’en prenait à ce livre:
« Bolsonaro s’en était déjà pris au Guide du zizi sexuel sur sa chaîne YouTube, il y a 3 ans. C’est plutôt rassurant d’être détesté par un type pareil… », avait-il indiqué. Et d’ajouter: « Certaines personnes pensent que l’enfance reste un espace d’innocence dont certaines informations doivent être exclues. Je ne suis pas de cet avis, évidemment. »

Poster un commentaire

Classé dans homophobie, info, internationnal

La judokate française Amandine Buchard fait son coming out

 (Photo by Mladen ANTONOV / AFP)

Dans un entretien au journal Le Parisien du 22 octobre, la judokate française Amandine Buchard évoque pour la première fois son homosexualité et de sa vie de couple.
La jeune sportive martiniquaise de 23 ans est mariée depuis le 3 août dernier à la judokate allemande Nieke Nordmeyer
Championne d’Europe en 2017 et médaillée de bronze aux Mondiaux en septembre, Amandine Buchard explique les raisons de son coming out dans ces termes: « C’est fatigant de le cacher. On n’est pas soi-même, on vit dans le mensonge et je déteste ça. Les gens parlent beaucoup quand ils sont dans le questionnement, surtout dans le monde du judo qui se nourrit de potins. Ils ne sont plus des parasites à partir du moment où ils savent. Après, on m’accepte comme je suis ou pas ».
« Cela a étonné certaines personnes, mais on ne m’a jamais traitée de sale homo, confie encore la judokate. C’est plus difficile à accepter pour ma famille. D’ailleurs, on ne se parle plus avec ma mère. Vous savez, on est beaucoup chez les femmes à avoir cette orientation sexuelle dans le judo. Il y a aussi beaucoup d’homos dans le sport de haut niveau qui se cachent ».

Poster un commentaire

Classé dans coming out, sportif

Paris : Un couple gay frappé par un chauffeur de VTC

Deux hommes qui s’embrassaient dans un VTC dans la nuit de dimanche à lundi ont été frappés par le chauffeur, a-t-on appris, ce vendredi 19 octobre, de source policière.
L’agression s’est déroulée vers 01H00 dans le XIIe arrondissement de la capitale. Alors que ses deux passagers échangent un baiser, le chauffeur de VTC arrête soudain la course, les fait sortir de la voiture en déclarant qu’il ne transporte pas des gens comme « eux ».
Le couple de clients tente alors de récupérer ses bagages dans le coffre mais le chauffeur les en empêche puis donne un coup de poing à l’un et des coups de pied à l’autre. L’une des victimes s’est également fait cracher dessus par un homme qui assistait à la scène en les insultant, a-t-on précisé de source policière.

Poster un commentaire

Classé dans homophobie

Israël : Un étudiant gay poursuit une pizzeria qui a refusé de le servir

Israël : une pizzeria condamnée pour discriminations  dans homophobie tumblr_inline_pdgfbau3m41uj37u4_540Un étudiant américain qui fait actuellement ses études en Israël, a porté plainte contre une pizzeria de Jérusalem qui a refusé de le servir en raison de son orientation sexuelle.
En entrant à la « Ben Yehuda Pizza » avec un groupe d’amis le 3 août dernier, Sammy Kanter, âgé de 31 ans, portait un T-shirt de la Fierté et un employé lui a demandé s’il était gay. Après avoir affirmé qu’il l’était, l’employé a rapidement demandé à Kanter et à ses amis de quitter le restaurant.
Kanter, un étudiant rabbinique originaire de Cincinnati, a déclaré qu’il avait été choqué par cette discrimination.
Le tee-shirt blanc portait les lettres couleurs arc-en-ciel formant le mot « Cincy », sa ville natale de Cincinnati, dans l’Ohio.
Kanter a décrit l’incident dans un post sur Facebook : « Aujourd’hui, pour la première fois, on a refusé de me servir dans une pizzeria pour ce que je suis (à Jérusalem). Je suis entré avec le tee-shirt ci-dessous, et le type derrière le comptoir, m’a demandé ‘Atah Homo (Etes-vous gay) ?’ J’ai répondu que oui. Il m’a dit ‘dehors’ en me montrant la porte. J’en suis resté bouche bée et il m’a dit, à moi et à mes camarades, de partir ».
En réponse à l’incident, Kanter a contacté le Centre d’action religieuse israélien (IRAC) pour obtenir de l’aide et a intenté une action en justice en vue d’obtenir 50 000 shekels de dommages..
Le propriétaire de la pizzeria avait indiqué aux médias israéliens que si l’incident s’était déroulé comme l’avait décrit Kanter, son employé serait renvoyé. Il est revenu ultérieurement sur ses propos, évoquant un malentendu alors que le serveur tentait de fermer le restaurant et de le nettoyer avant le début du Shabbat.
Sattath a précisé que le propriétaire de l’établissement avait refusé de négocier en-dehors du tribunal après avoir été informé de la loi.
“Sammy n’est pas intéressé par de l’argent. Il s’intéresse au précédent », a dit le rabbin Noa Sattath, directrice de l’IRAC. Il a d’ailleurs suggéré que toute indemnisation reçue soit versée à des organisations de Jérusalem qui soutiennent les droits LGBT.
L’affaire devrait être entendue au tribunal d’instance de Jérusalem, le 31 janvier prochain. Kanter se représentera lui-même. Il devrait rester en Israël jusqu’à la fin de l’année scolaire.

Poster un commentaire

Classé dans homophobie