Archives de Tag: Italie

Italie : un médecin condamnée pour des propos homophobes

Le tribunal de Turin a condamné Silvana De Mari  accusée de diffamation à l’encontre des homosexuels et du mouvement LGBT, pour avoir prétendu que « l’homosexualité est contre nature ». Elle devra payer une amende de 1 500 € et une amende provisoire de 2 500 euros à la Torino Pride Coordination et au réseau Lenford.
Silvana De Mari est une femme médecin et écrivain italienne, auteur de romans d’heroic fantasy dont Le Dernier Elfe (L’ultimo elfo) paru en 2004 et Le Dernier Orc (L’ultimo orco) publié l’année suivante.
Avant la lecture de la phrase, le Dr De Mari est revenue sur certaines accusations:  » Quand je dis que les hommes qui ont des relations sexuelles avec d’autres hommes courent un plus grand risque de contracter des maladies et des cancers, cela est documenté: si ces données n’étaient pas présentes, ce serait un processus sacro-saint « .
Le Dr De Mari explique que « les maladies sexuellement transmissibles augmentent en période de gay pride ». Enfin, elle a tenté de réfuter une affirmation: « On a prétendu que l’homosexualité n’était pas une maladie pour l’OMS. L’OMS n’est pas une association médicale, mais une association politique. Bien entendu, l’homosexualité n’est pas une maladie: la gale est une maladie « .
« La liberté de critiquer existe: mon devoir en tant que médecin est de lancer l’alerte sanitaire », a commenté De Mari. Selon son avoca « elle n’a été condamnée que pour une peine adressée au mouvement LGBT, mais pour le reste, c’est une sentence équilibrée car elle l’acquitte pour les ces critiques concernant le  comportement homosexuel ».
Les motivations du tribunal de Turin seront disponibles dans les 30 jours. De Mari a déjà annoncé quelle ferait appel.
De Mari est ouvertement homophobe et elle a souvent exprimé des postions critiques vers l’homosexualité.
Sur son blog, elle soutient que l’homophobie (un crime dans la plupart des États civilisé) est un droit humain . Comme médecin elle croit dans l’existence de  » maladies atroces qui viennent à ceux qui souffrent de la pénétration anale.
Alors en tant que psychothérapeute, en contraste avec APA (American Psychiatric Association), elle soutient que l’homosexualité n’existe pas. Il n’y a qu’une sexualité et les perdants biologiquement qui le rejettent. Elle a déclarée aussi que « L’APA,  gouverne le monde en utilisant un manuel de diagnostic statistique sans laquelle vous ne pouvez pas faire un diagnostic ou une expertise officielle.
Pour ces affirmations, l’Ordre des médecins italien a ouvert une procédure disciplinaire. Le Président de cet ordre a défini ces affirmations « hors du périmètre des connaissances scientifiques »

Poster un commentaire

Classé dans homophobie, info, internationnal

Jaune électrique et bleu, avec beaucoup de fleurs et de photographies représentant les plus beaux moments d’une histoire d’amour de 36 ans.
Corrado Spanger a offert une tombe peu conventionnelle à son compagnon Carlo Annoni, un infirmier de 61 ans, au cimetière de Mariano Comense, dans la province de Côme.
Carlo et Corrado, tous deux militants d’Arcigay, à la pointe de la lutte pour la protection des droits homosexuels, se sont mariés à Londres et, après l’approbation de la loi sur les couples, ont immédiatement soumis à la commune de Mariano le certificat d’union civile.
Corrado a également dédié à son compagnon un concours de textes thématiques homosexuels non publiés sur la diversité dans le domaine de l’amour, intitulé « Prix Carlo Annoni ». Les inscriptions fermeront en mars 2018
Un élu local de Forza Italia, le parti de droite fondé par Silvio Berlusconi, a lancé une motion au conseil communal pour s’insurger contre ce monument funéraire inhabituel.
« S’ils veulent l’égalité, qu’ils se comportent comme tout le monde », indique le texte de la motion à propos du couple gay.
« Carlo et moi avons voulu faire comprendre que l’amour gay n’avait en soi rien de mal, et qu’il offre une vie en couleurs », a expliqué le veuf sur les réseaux sociaux.

Poster un commentaire

Classé dans homophobie, info, internationnal

Italie: Le mariage à l’étranger de deux femmes reconnu par la justice italienne

mariageDeux femmes, l’une française et l’autre italo-française, mariées en France en octobre 2013, avaient demandé à la mairie Santo Stefano del Sole, où elles résident près de Naples, la transcription de leur union à l’état-civil italien.
Le mariage entre personnes de même sexe est interdit en Italie, et donc, le maire avait refusé.
Elles ont déposé un recours en justice qui avait été rejeté en première instance. Mais en mars 2015, la cour d’appel de Naples a accédé à leur demande, estimant que l’Italie ne pouvait pas retirer des droits reconnus par un Etat de l’Union européenne à ses propres citoyens.
Dans une décision rendue mardi après plus de six mois de réflexion, la Cour de cassation italienne a validé l’inscription à l’état-civil du mariage des deux femmes et a rejeté pour des motifs de procédure le recours du gouvernement, rendant la décision d’appel définitive.
Les deux femmes n’en ont pas fini avec la Cour de cassation, qui devra aussi se prononcer sur leur demande de transcrire en droit italien l’adoption, reconnue en France, de leurs deux enfants, chacun étant né de l’une des deux.

Poster un commentaire

Classé dans info

Italie : Salon d’honneur pour les fiancés hétéros… cagibi pour les homos

stezzanoFaute de pouvoir leur refuser de conclure des unions civiles – depuis peu inscrites dans la loi italienne – certaines municipalités de la Péninsule trouvent des manières originales de manifester leur mépris à l’égard des couples gay et lesbiens. A Stezzano, une ville de Lombardie dirigée par les régionalistes d’extrême droite de la Ligue du Nord, l’administration locale réserve une mauvaise surprise aux couples homos et à leurs proches.
Quand les fiancés hétéros prennent place dans une lumineuse salle de la mairie ornée de fresques et de mobilier ancien, leurs homologues gay et lesbiennes sont guidés vers un bureau poussiéreux et défraîchi de quelques mètres carrés, qui sert de dépôt de documents, rapporte le site iMille, photos à l’appui.
«Pas une célébration»
«Par manque de personnel, la commune n’est pas encore prête pour les unions civiles», explique la syndique Elena Poma à «La Repubblica», ajoutant que la pièce qui doit recevoir les futurs partenaires est en travaux. «Nous avons choisi de ne pas utiliser la salle de cérémonie, parce que la signature des unions civiles n’est pas une célébration. C’est seulement une déclaration devant un officier d’état-civil», précise-t-elle.
En attendant, on imagine l’humiliation pour les couples de même sexe qui se mettent sur leur trente et un, et arrivent à la mairie avec fleurs et invités. Un vrai symbole de discrimination, résume l’article de iMille. «Nous devons continuer la lutte. Elle est loin d’être finie», conclut l’auteure.
source 360.ch

Poster un commentaire

Classé dans homophobie, info, internationnal, mariage homosexuel

Italie : Les actes homophobes se multiplient

itlaie busUn jeune homme de 18 ans a été agressé verbalement et physiquement par un autre jeune, lundi dans un car public du Val d’Aoste.
La victime affirme que son assaillant faisait partie d’un groupe qui l’a régulièrement pris pour cible dans l’indifférence générale des autres passagers, au cours du même trajet, qu’il emprunte quotidiennement pour se rendre à son lycée .
Ce lundi, pourtant, le garçon était accompagné de sa mère, qui a pris la défense. La femme et son fils ont alors reçu des menaces. Par crainte de représailles, le jeune homme a persuadé sa mère de ne pas porter plainte, préférant contacter l’antenne locale d’Arcigay, principale association LGBT d’Italie
«Je sais ce que ça fait de se sentir exclus et marginalisé, raillé et humilié, quand vous êtes juste vous – même. Pour cette raison, en plus de ma position, je me sens émotionnellement proche du jeune homme et toute notre Association fournit l’aide appropriée pour remédier à cette situation. Ce n’est pas simple de réagir ni même de prendre conscience de la gravité de ce type d’agression. Parfois, il manque le courage de dire stop, commente Samuele Tedesco, président de Arcigay Vda dans un communiqué de presse. «Nous devons faire comprendre, à travers l’éducation, combien ces actes portent atteinte, non seulement à une communauté donnée, mais à la société dans son ensemble. L’homophobie est notre affaire à tous»

Poster un commentaire

Classé dans homophobie, info

Italie : L’union civile homosexuelle désormais officielle

unionL’union civile homosexuelle est une réalité en Italie depuis ce vendredi, au lendemain de la publication au Journal officiel d’un premier décret d’application de la loi adoptée avec difficultés au printemps.
Si la plupart des communes du pays ne sont pas prêtes pour les premières célébrations, par manque d’organisation en cette période estivale ou parfois parce que le maire affirme avoir d’autres priorités, certaines ont pris les devants.
Ainsi, un agent de l’état civil de Milan (nord) s’est rendu dès mercredi dans un service de soins intensifs pour recueillir les consentements de Margherita, une institutrice de 53 ans en phase terminale, et de la femme avec laquelle elle a vécu pendant 28 ans. Cette union sera la première inscrite au registre milanais quand celui-ci sera en place, dans une dizaine de jours, a expliqué la commune à la presse.
Mais le décret en vigueur n’est que partiel: il doit permettre les unions dans les cas les plus simples. Les situations plus complexes, comme par exemple les couples binationaux mariés à l’étranger, seront prises en compte dans le décret définitif attendu avant le 5 décembre.
En Italie, dernier grand pays d’Europe occidentale qui n’accordait aucun statut aux couples de même sexe – avec une opposition de l’Eglise catholique – l’union civile, distincte du mariage, prévoit une obligation d’assistance morale et matérielle réciproque, le bénéfice de la pension de réversion, le titre de séjour pour le conjoint étranger, le droit de visite à l’hôpital, la possibilité de prendre le nom de son conjoint…
L’union civile ne permet pas, comme le prévoyait le projet initial, d’adopter les enfants naturels du conjoint. Quelques semaines après l’adoption du texte en mai, toutefois, dans certains cas, la cour de Cassation italienne a validé des adoptions de ce type, accordées par les juges au nom de l’intérêt supérieur de ces enfants nés et élevés au sein d’un couple homosexuel.

Poster un commentaire

Classé dans info, internationnal, mariage homosexuel

Italie : la manif pour tous Italia s’en prend à la télévision publique qui montre des personnes LGBT

La Manif Pour Tous Italie s’attaque, dans les pages de Il Timone (une revue catholique dirigé par Gianpaolo Barra) à la télévision publique Italienne . Les catholiques italiens s’en prennent a l’émission de télévision « The Voice of Italy », l’émission de télé crochet, reconnu coupable d’être «complètement à la disposition du lobby LGBT» à cause de la présence dans le concours de Daniel Petrarulo, un artiste transgenre .
En employant le féminin, le magazine catholique écrit que « le programme a autorisé Daniela, un homosexuel de Grottaglie qui a jugé bon de changer de sexe et de passer de femme à homme.» aprés avoir dénoncé « les anomalies visibles et anormales » ils accusent la chaine d’avoir favorisé Daniel pour créer l’événement.
Ils soutiennentque les personnes LGBT ne devraient pas être en mesure de se montrer en public
Le groupe Forza Nuova, un parti politique italien d’extrême droite, écrit sur sa page facebook : « la Rai est de plus en plus au service du lobby sodomite et pervers. En particulier, le programme The Voice of Italy , où maintenant seuls les garçons avec des déviations sexuelles, non-hétérosexuels, et les enfants qui ont des troubles mentaux de problèmes d’identité sexuelle non traités, peuvent participés . C’est de la pure propagande qui veut faire passer les déviations sexuelles comme normales et non pas comme une maladie à guérir. Ces personnes sont une minorité en Italie, Est il possible seulement qu’ils puissent chanter? Il ya de bons chanteurs et normaux en Italie? Boycotter ces programmes dangereux pour nos enfants, nous boycotter l’ensemble de la télévision italienne.

Poster un commentaire

Classé dans homophobie, info, politique, religion