Archives de Tag: gay

Indonésie : arrestations de quatre hommes accusés d’avoir diffusé du matériel immoral sur les réseaux sociaux

La police criminelle indonésienne a arrêté quatre hommes gays âgés de 22 à 42 ans dans la capitale, Jakarta. Ils sont accusés d’avoir diffusé du matériel « immoral » sur les réseaux sociaux.
Ces hommes auraient posté des photos avec un contenu sadomasochiste sur Facebook, mais sans représentations pornographiques.
Les suspects ont été exhibés jeudi lors une conférence de presse. Toutefois, leurs noms n’ont pas été mentionnés et ils ont été autorisés à cacher leurs visages sous des cagoules.
Mais les quatre hommes ont dû se tenir derrière les officiers quand ceux-ci ont présenté le matériel BDSM comme des fouets ou des menottes comme preuve de leur supposée « déparavayion » et devaient également porter un signe autour du cou les identifiant comme « Esclave » ou « Maître ».
Selon le porte-parole de la police, il s’agit d’un « matériel sexuellement immoral qui est classé comme BDSM »(Bondage, Domination et Soumission, Sadisme et Masochisme).
En Indonésie les actes homosexuels ne sont pas illégaux à l’exception de la province ultra-conservatrice d’Aceh. Cependant, la répression gouvernementale contre les personnes LGBT a considérablement augmenté ces dernières années.
Les arrestations se multiplient. Il y a tout juste un mois, l’arrestation de 51 personnes dans un sauna gay a fait la une des journaux.
Un projet de loi prévoit également que la représentation de l’homosexualité dans un programme de télévision devrait être complètement interdite.

USA : Les crimes haineux ont connu une nouvelle hausse en 2016

Les crimes haineux étaient de nouveau en hausse aux États-Unis en 2016, a révélé lundi la police fédérale américaine, en raison d’une augmentation du nombre d’attaques contre les Noirs, les Juifs et les LGBT.
Un rapport publié lundi recense plus de 6100 crimes haineux l’an dernier, soit une hausse d’environ 5 pour cent par rapport à l’année précédente.
En 2015 et 2016, le nombre de crimes haineux a été gonflé par des attaques motivées par la race ou l’origine ethnique.
Plus de la moitié des 4229 crimes motivés par la race visaient des Noirs. Les Juifs ont été la cible de la plus de la moitié des 1538 crimes motivés par la religion.
Ce rapport annuel brosse le portrait le plus complet des crimes haineux aux États-Unis.
Les responsables préviennent toutefois que l’enquête est incomplète, puisqu’elle dépend des chiffres fournis volontairement par les forces policières du pays.

Les cas d’hépatite A augmentent chez les hommes gays et bisexuels à Los Angeles

Selon des responsables de la santé, de nouveaux cas d’hépatite A, la maladie hépatique hautement contagieuse, sont en hausse chez les hommes homosexuels et bisexuels du comté de Los Angeles.
L’épidémie aurait déjà fait 20 morts et touchée plus de 600 personnes, principalement chez les sans-abri. L’épidémie qui a commencé à San Diego , a été signalée en septembre.
Le Los Angeles Times a rapporté que 15 cas ont été signalés parmi les personnes sans domicile fixe ou utilisant des drogues récréatives depuis le début de l’épidémie. Mais les responsables affirment qu’une épidémie non liée d’hépatite A, affectant la communauté LGBT, a rendu malade 14 hommes gays ou bisexuels cette année, contre neuf l’année dernière et un l’année précédente.
Le réseau d’alerte sanitaire du comté de Los Angeles a conseillé aux fournisseurs de soins médicaux d’offrir des vaccins contre l’hépatite A aux hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes, car c’est la meilleure méthode pour prévenir l’infection.
Les pharmaciens ont également été invités à offrir le vaccin aux sans-abri.
L’hépatite A se transmet principalement par la nourriture ou l’eau qui a été contaminée par des excréments ou par contact sexuel.

USA : un rabbin compare les homosexuels à des extraterrestres pour défendre un boulanger homophobe

L’Université Chrétienne du Colorado a organisé un rassemblement pour défendre un boulanger religieux qui se bat contre les protections anti discriminatoires LGBT.
Et lors de l’événement, un rabbin a comparé les homosexuels à des « extraterrestres ».
La Cour suprême des États-Unis a fixé au 5 décembre prochain la date du jugement de l’affaire du boulanger qui avait refusé de préparer un gâteau de mariage au motif que le couple était homosexuel, ce qui heurtait ses convictions religieuses.
Jack Phillips, de Masterpiece Cakeshop dans le Colorado, avait refusé en 2012 de leur faire un gâteau de mariage gay, en mettant en avant ses croyances religieuses. Le mariage homosexuel n’était alors pas encore légalisé dans l’Etat du Colorado mais la loi interdisait déjà la discrimination pour des raisons d’orientation sexuelle.
Charlie Craig et David Mullins avaient donc porté plainte
Ce dossier très sensible est considéré par les experts comme d’une portée spéciale, car il oppose deux principes particulièrement importants aux yeux des Américains: la liberté confessionnelle et l’interdiction de la discrimination sexuelle.
86 membres républicains du congrès ont signé un mémoire adressé à la Cour suprême des États-Unis dans lequel ils soutiennent le droit du boulanger à discriminer et la Maison Blanche soutient le boulanger .
Le boulanger, en début d’année, a affirmé que Jésus-Christ sdiscriminerait les homosexuels , et continue d’insister sur le fait que sa religion exige une discrimination contre les homosexuels.
Lors de son intervention à l’université chrétienne, le rabbin Yaakov Menken de la Coalition « for Jewish Values » ​​a fait une comparaison extravagante.
Il a dit: « Si les extraterrestres devaient atterrir demain, ils résoudraient le problème. Maintenant, certains d’entre vous pensent probablement que je suis fou, mais laissez-moi vous expliquer. Imaginons ET atterrit demain et quelqu’un tombe amoureux de ET et décide de se marier à ET. Croyez-moi – dans deux ans, la Cour suprême déciderait qu’en vertu de la Constitution américaine, Sally – ou Bill – pourrait se marier à ET
« Mais parce que les extraterrestres ne sont pas des êtres humains, et malgré ce que vous avez vu dans Star Trek, il serait impossible pour les extraterrestres et les humains d’avoir des enfants – ce serait la définition biblique du mariage – et Jack Phillips ne serait pas capable de leur faire un gâteau.
« Et alors il serait évident qu’il ne discrimine personne. Il ne distingue pas les couples de même sexe pour l’exclusion. Au contraire, il dit qu’il ne peut que célébrer un mariage biblique impliquant un homme et une femme. Et l’ACLU devrait faire ses valises et rentrer à la maison. Tes avocats prennent-ils des notes, Jack?
Une décision de la Cour Suprême en faveur du boulanger pourrait avoir un effet dissuasif sur les protections des droits des LGBT dans tout le pays, et les militants pour l’égalité craignent que cela ne finisse par créer une ouverture pour la discrimination homophobe basée sur la religion.
L’affaire semble être difficile, avec le nouveau juge de la Cour suprême de Trump, Neil Gorsuch, qui veut un vote ferme pour la liberté du boulanger de discriminer.

Malte : agression homophobe

Un homme d’une vingtaine d’années a été attaqué à Paceville, un quartier située entre Spinola Bay et St George’s Bay sur l’Ile de Malte, réputé pour son nombre très important de bars, pubs, restaurants et boites de nuits, tôt dimanche matin après qu’on lui ait demandé s’il était gay.
Clif Debono, de San Gwann, a confié qu’il avait été approché par un groupe d’hommes vers 3 heures du matin après une nuit passée à Paceville.
Un des hommes lui a demandé s’il était gay et quand il a répondu par l’affirmative, l’homme a dit qu’il détestait les homosexuels, et a frappé Clif au visage. Il est tombé par terre et des personnes présentes ont rapidement maitrisé l’attaquant.
« Un gros coup de poing au visage, c’est tout ce dont je me souviens vraiment, je me suis levé du sol et je n’ai même rien dit parce que j’étais tellement choqué et que c’était douloureux. »
Sa chute lui a également causé d’autres blessures aux jambes.
L’agresseur parlait en anglais, Clif ne peut pas reconnaitre son accent, mais ne pense pas qu’il était maltais. « Je ne m’en souviens vraiment pas, j’étais en état de choc … ce genre de chose ne m’est jamais arrivé. »
Après l’attaque, sa mère est venue le chercher et il est rentré chez lui. Il a dit qu’il n’avait pas encore déposé plainte parce qu’il était trop choqué et qu’il voulait simplement «rentrer à la maison».
Malte a fait de nombreux efforts pour les droits LGBT au cours des dernières années, Malte étant le numéro 1 des droits LGBT au classement ILGA-Europe.
Malte est aussi l’un des rares pays au monde à garantir les droits LGBT au niveau constitutionnel, et l’Ile a été le premier pays de l’UE à interdire les thérapies de conversion en 2016.

USA : un père gay héroïque meurt en sauvant sa famille de l’incendie que son fils a allumé

Jason Doan, 45 ans, était un mari et un père de trois enfants quand il est mort en sauvant sa famille de sa maison en flammes.
Lui et son mari Alan Marin se sont réveillés dans la nuit du 2 novembre dans une maison en feu. Les flammes bloquaient la seule sortie, et Jason a aidé Alan à faire sortir leurs enfants de 11 mois et 10 ans par la fenêtre.
« Il m’a poussé à travers la fenêtre, m’a passé les enfants, et il a dit de sortir, de s’éloigner d’ici et il m’a sauvé », raconte Alan.
Jason, cependant, a succombé au feu et a été plus tard retiré par les pompiers. Il est mort dans un hôpital deux jours plus tard des brûlures et de l’inhalation de fumée.
À l’extérieur de la maison, Alan a remarqué que leur voiture avait disparu et que leur fils de 16 ans, Jordan Marin-Doan, avait disparu lui aussi.
Jordan et ses deux frères avaient été adoptés par le couple l’an dernier. Mais l’aîné leur avait causé des soucis. Il aurait menacé de tuer toute la famille quelques jours avant le drame, lançant à ses parents qu’il voulait «aller en prison pour se rapprocher de son père biologique». Une main courante avait été déposée à la police.
La police a retrouvé le fils deux jours plus tard dans une autre ville, où il a admis avoir déclenché l’incendie. Il a dit qu’il a versé du carburant dans les escaliers et l’a allumé avec un briquet, ce qui a été corroboré par des preuves découvertes dans la maison. Il a dit qu’il a immédiatement regretté de l’avoir fait et s’est enfui dans la voiture.
Selon les documents de la cour , un témoin a déclaré que Jordan avait menacé à plusieurs reprises de tuer toute la famille pour «qu’il puisse aller en prison pour se rapprocher de son père biologique» Quand la police a retrouvé Jordan, il a dit qu’il ne savait pas pourquoi il avait mis le feu.
Selon Alan Marin, l’adolescent a été profondément traumatisé par l’arrestation de son père biologique sous ses yeux, quand il était enfant. «Il n’a pas eu le soutien qu’il aurait mérité – et les conséquences sont là»
Jordan est jugé comme adulte et a plaidé non coupable à des accusations d’incendie criminel et de meurtre .

Bresil : une chanson pour combattre l’homophobie

Le dimanche 19 novembre 2017 aura lieu la grande gay pride de Rio de Janeiro . La semaine des festivités débutera ce 13 novembre.
De nombreux chanteurs se sont réunies pour faire une chanson contre les violences anti-LGBT au Brésil .
En effet, ce pays détient le triste record des meurtres sur des personnes LGBT dans le monde: 343 victimes de crimes homophobes en 2016.
La chanson intitulée “Igual” sera l’hymne de la Rio Pride cette année et tous les fonds récoltés seront reversés à l’ONG Grupo Acro-Iris pour aider la communauté LGBT brésilienne.
La chanson est disponible sur Spotify, iTunes, Deezer, Apple Music, Google Play…

Irlande : L’Ong tunisienne Shams remporte le prix LGBT international

Bouhdid Belhadi, directeur exécutif de Shams, association tunisienne défendant les homosexuels, a remporté le « Galas LGBT Award 2017 ».
Le prix lui a été décerné, ce samedi 21 octobre 2017, à l’occasion de la 8e édition des Galas, à la Mansion House de Dublin (Irlande).
Ce prix récompense les personnes et organisations pour leurs contributions à la défense des droits de l’homme, notamment leur engagement à promouvoir l’égalité et l’acceptation sociale des LGBT, dans les pays qui pratiquent une discrimination à leur égard.
Interrogé sur cette récompense, le président de l’association Shams, Me Mounir Baatour, a fait part de sa fierté et rappelé qu’il s’agit du 2e prix que son association décroche cette année, après la Grande médaille de la ville de Paris, obtenue le 13 juin 2017, pour son action en faveur des droits des LGBT.
«Ceci est une preuve et une reconnaissance internationale importante que nous obtenons grâce au travail et à l’engagement des membres de l’association et ceux qui l’ont soutenue dans leur lutte pour les droits de l’homme, en Tunisie et dans la région Moyen Orient – Afrique du Nord (Mena)», a-t-il commenté.
La loi tunisienne interdit toujours l’homosexualité, assimilée par la loi tunisienne à la sodomie, qu’elle interdit et punit ceux qui la pratiquent à 3 ans de prison ferme en vertu de l’article 230 du code pénal.

L’île d’Aurigny veut ouvrir le mariage aux couples de même sexe

Aurigny est une des îles Anglo-Normandes. Elle fait partie du Bailliage de Guernesey. Elle mesure 5 km de long et 3 de large
Le gouvernement de l’île a validé à l’unanimité moins une abstention, le 18 octobre 2017, un projet de loi visant à légaliser le mariage entre personnes de même sexe.
Cette petite île anglo-normande aligne ainsi sa position sur ses deux voisines qui l’ont précédée sur le même terrain, puisque Guernesey a légalisé le mariage gay en septembre 2016 (premiers mariages célébrés en mai 2017) et que Jersey étudie sérieusement la question depuis 2015 (mais la loi sur le mariage homo sexuel n’y entrera en vigueur qu’en 2018).
Le projet de loi reconnaît la validité des mariages légalement contractés ailleurs que sur cette île. Le texte stipule par ailleurs que les organisations religieuses et ministres du culte ne sont nullement tenus de procéder à des mariages homosexuels. Tout couple gay ou lesbien qui souhaite se marier religieusement à Aurigny doit au préalable obtenir un accord écrit des responsables locaux du culte choisi.
La future loi sur le mariage homosexuel à Aurigny doit encore être entérinée par le Conseil privé (Privy Council) du Royaume-Uni. Il s’agit là d’une simple formalité, mais qui peut prendre du temps – il aura fallu patienter quinze mois dans le cas de Guernesey.
À noter que la législation d’Alderney reconnaît à titre officiel, depuis plus de deux ans (loi du 17 juin 2015), les pacs et mariages légalement contractés à l’étranger.

Australie : nombreuses manifestations en faveur du mariage homosexuel

Des milliers de personnes se sont rassemblées samedi dans des villes d’Australie pour réclamer la légalisation du mariage homosexuel.
Des rassemblements en faveur du mariage entre personnes de même sexe ont eu lieu à Brisbane, dans le nord de l’Australie, et à Alice Springs, dans le centre et à Sydney où 5.000 à 10.000 personnes étaient présentes
Dans le même temps, des rassemblements à l’initiative de la Coalition for Marriage, à la pointe du mouvement contre le mariage homosexuel, se sont tenus en différents points d’Australie.
Tous ces rassemblements ont eu lieu une semaine avant que les derniers votes puissent être transmis par la poste sur la question du mariage gay, dans le cadre d’une consultation nationale controversée.
Les votes ont pu être envoyés par la poste à partir du 12 septembre, et le Bureau australien de la statistique a recommandé que l’opération prenne fin le 27 octobre.
Selon le dernier pointage du bureau de la statistique, rendu public le 17 octobre, près de 11 millions de votes postaux ont été renvoyés, soit 68% des bulletins distribués.
Le résultat devrait être connu le 15 novembre.