Archives de Tag: eglise d’Angleterre

l’Église anglicane d’Angleterre défend le droit des enfants “d’explorer les possibles de leur identité”

Dans un Guide contre le harcèlement homophobe à l’école, l’Église anglicane d’Angleterre défend le droit des enfants “d’explorer les possibles de leur identité”.
Dans le Guide d’orientation soumis lundi 13 novembre aux 4 700 établissements scolaires sous sa tutelle, l’Église anglicane d’Angleterre emploie des mots forts pour empêcher que « les élèves soient harcelé·e·s en raison de leur orientation sexuelle ou leur identité de genre, réelle ou supposée. »
Les comportements des filles et des garçons « ne doivent en aucun cas poser problème parce qu’ils ne se conforment pas aux stéréotypes de genre » est il écrit.
Ce Guide est une mise à jour d’une édition de 2014 qui s’en prenait à l’homophobie, et actualisée pour prendre également en considération la biphobie et la transphobie, autres vecteurs de harcèlement.
Le document souligne qu’à l’école, les jeunes enfants « doivent se sentir libres d’explorer les possibles de leur identité sans subir de jugement ou de dérision. Par exemple, un enfant doit pouvoir choisir de porter un tutu, une couronne de princesse ou des talons et/ou un casque de pompier, une ceinture à outil ou une cape de super-héros sans que cela fasse l’objet de questions ou de commentaires ».
« Près de la moitié des élèves LGBT sont harcelés. Nous saluons ce signal clair » de l’Église d’Angleterre, a réagi l’association Stonewall, association britannique de défense des personnes LGBT (lesbiennes, gay, bi et trans).
En acceptant la notion d’« identité de genre », l’Église d’Angleterre s’éloigne de l’église catholique qui se bat contre la prétendue « théorie du genre ».
https://www.churchofengland.org/media/4043522/ce-vagc-report-dl-v5-web.pdf

Royaume-Uni : L’Église d’Angleterre a le droit de renvoyer un de ses employés qui s’est marié avec un homme

canon-jeremy-pembertonLe justice britannique a estimé que le renvoi de son emploi du premier membre homosexuel du clergé britannique à s’être marié au Royaume-Uni était légal. Selon elle, l’Église d’Angleterre était dans son bon droit en raison des exceptions accordées aux églises sur le mariage gay.
Canon Jeremy Pemberton, 58 ans, ancien aumônier d’hôpital, a été le premier membre du clergé à conclure un mariage de même sexe en avril dernier.
Mais une décision de la Chambre des évêques interdit aux membres du clergé homosexuels de se marier.
Révoqué par sa hiérarchie, il avait déposé une plainte en vertu de la loi sur l’égalité devant l’emploi contre l’archevêque de York et l’évêque intérimaire de Southwell et Nottingham.
La justice a estimé que le prêtre n’avait pas été victime de discrimination.
L’Eglise d’Angleterre a plaidé que le mariage de même sexe étant contre ses croyances, le mariage gay conclu par son employé l’autorisait à revenir sur l’embauche conclue alors qu’il était célibataire.
Le juge a rejeté toutes les allégations de discrimination faites par le vicaire lors de l’audience devant un tribunal de Londres en se basant sur le fait que les églises sont fondées à refuser d’employer des personnels dont la situation personnelle contrevient à leur doctrine en vertu de la législation sur les exceptions accordées par loi sur le mariage gay en Angleterre.
L’Eglise d’Angleterre a donc le droit de refuser un emploi à une personne engagée dans un mariage homosexuel.
Dans une déclaration, Canon Pemberton a affirmé: « Le résultat n’est, évidemment, pas celui que mon mari et moi avions espéré. Cette affaire a été une source d’espoir pour beaucoup de gens et je suis reconnaissant au juge d’avoir indiqué que son importance justifie la possibilité de faire appel. Je vais maintenant prendre un peu de temps pour considérer le long jugement avec mon mari, et nous déciderons de la meilleure façon d’avancer, après avoir pris conseil de mes avocats ».

Grande Bretagne : un prêtre quitte l’église pour se marier avec l’homme qu’il aime

unionLe Révérend Clive Larsen, 60 ans, a officiellement quitté son poste en tant que curé de sa paroisse dans le diocèse de Manchester ce vendredi.
L’ecclésiastique devait faire face à des mesures disciplinaires s’il s’était marié sans démissionné de sa charge.
« L’église ne le permet pas et si c’est quelque chose que vous voulez faire, vous devez payer le prix et quitter l’église », a déclaré le révérend Larsen. .
«Je connais deux autres membres du clergé qui se sont marier avec des personnes du même sexe et l’église leur a rendu la vie très difficile»
rapporte le Sunday Times que quatre autres prêtres homosexuels se sont mariés et ont été autorisés à conserver leur permis, mais ils ont eu à subir des mesures disciplinaires.
Larsen va épouser son partenaire John lors d’une cérémonie ce lundi, et célébré leur mariage dans son ancienne église, l’église St Agnes à North Reddish .
Clive Larsen a déclaré qu’il quittait sa charge afin d’éviter d’embarrasser l’évêque de Manchester David Walker, ou l’Église d’Angleterre.
Il voulait se marier en étant prêtre et quitter sa paroisse après, mais il y a renoncé. Il espérait revenir un jour mais il lui semble que cela est impossible