Australie : un parlementaire demande son partenaire en mariage en pleine séance

Un parlementaire australien du parti conservateur au pouvoir a demandé son compagnon en mariage, lundi 4 décembre, en pleine séance à la Chambre des représentants, à Canberra, la capitale du pays. Une proposition formulée quelques instants après la transmission devant les parlementaires d’un projet de loi légalisant le mariage entre couples homosexuels.
Tim Wilson, qui est fiancé avec Ryan Bolger depuis neuf ans, selon la presse, luttait contre les larmes quand il a remercié son compagnon pour l’avoir accompagné pendant les longs débats sur le mariage entre personnes du même sexe.
« Dans mon premier discours, j’avais défini notre relation par la bague que nous portons à notre main gauche (…). Alors il ne reste qu’une chose à faire : Ryan Patrick Bolger, veux-tu m’épouser ? », a lancé Tim Wilson, en regardant son compagnon qui se trouvait dans les tribunes. L’intéressé a répondu « oui » sous les applaudissements de l’assistance.

Australie : revoie d’un professeur gay d’une école Baptiste

Craig Campbell a été démis de ses fonctions comme professeur suppléant de la South Coast Baptist College, à Rockingham, en Australie-Occidentale, après que les élèves aient trouvé .
Il a réagi en disant aux autorités de l’école – où il enseignait depuis trois ans – qu’il était gay.
Cette école baptiste reconnait qu’ils n’embauchent pas d’enseignants ouvertement homosexuels, ce qui est toujours permis en Australie.
Craig Campbell a décidé de rendre son orientation sexuelle publique en raison de la pression de certains collègues qui réagissaient à une photo de son profil Facebook ou il était au mariage de sa tante, accompagné de son petit ami.
Une fois sorti du placard, il est renvoyé pour homosexualité, comme le confirme ouvertement le directeur du centre .
«Nous sommes allés au mariage de ma tante, et il y avait trois garçons de mon école au fond de la pièce (…). Je suis arrivé au point où je me suis dit: Je ne peux plus le cacher », dit Campbell qui avait fréquenté cette école de la maternelle à l’école primaire et secondaire.
«Je leur ai dit que j’étais dans une relation, et évidemment c’est quelque chose que je crois être bien d’un point de vue moral et théologique», a déclaré Campbell.
Des Mitchell, le directeur de l’école, n’a pas caché la raison du renvoi de Campbell, affichant sa position à la télévision.
«Actuellement,  nous choisissons de ne pas employer quelqu’un qui est ouvertement homosexuel», a-t-il déclaré à 7 News Perth.
«Campbell, qui était un étudiant au collège et qui fréquentait notre église, prétend qu’après que la photo de Facebook ait été découverte, il a été harangué par des élèves.»
Trois semaines plus tard, ses collègues lui ont fait savoir qu’il avait été retiré de la liste des enseignants suppléants.

Australie : nombreuses manifestations en faveur du mariage homosexuel

Des milliers de personnes se sont rassemblées samedi dans des villes d’Australie pour réclamer la légalisation du mariage homosexuel.
Des rassemblements en faveur du mariage entre personnes de même sexe ont eu lieu à Brisbane, dans le nord de l’Australie, et à Alice Springs, dans le centre et à Sydney où 5.000 à 10.000 personnes étaient présentes
Dans le même temps, des rassemblements à l’initiative de la Coalition for Marriage, à la pointe du mouvement contre le mariage homosexuel, se sont tenus en différents points d’Australie.
Tous ces rassemblements ont eu lieu une semaine avant que les derniers votes puissent être transmis par la poste sur la question du mariage gay, dans le cadre d’une consultation nationale controversée.
Les votes ont pu être envoyés par la poste à partir du 12 septembre, et le Bureau australien de la statistique a recommandé que l’opération prenne fin le 27 octobre.
Selon le dernier pointage du bureau de la statistique, rendu public le 17 octobre, près de 11 millions de votes postaux ont été renvoyés, soit 68% des bulletins distribués.
Le résultat devrait être connu le 15 novembre.

Australie : Le rappeur américain Macklemore déterminé à chanter sa chanson sur le mariage gay

Macklemore doit chanter son ode au mariage gay « Same Love », écrit avec Ryan Lewis, dimanche à Sydney lors du match qui mettra aux prises Melbourne Storm et les North Queensland Cowboys.
Initiative qui ne plait pas aux conservateurs alors que les Australiens sont invités à se prononcer par vote postal sur la légalisation du mariage entre personnes du même sexe.
« Je reçois beaucoup de tweets de vieux blancs en colère en Australie », a déclaré le rappeur dans l’émission de radio américaine The Cruz Show. « Je crois qu’il y a une pétition pour m’interdire de jouer ». Cela ne fait que le rendre « plus déterminé », a-t-il poursuivi.
De nombreuses organisations sportives se sont prononcées en faveur du « oui », y compris la Ligue nationale de rugby.
L’ancien Premier ministre conservateur Tony Abbott, fervent défenseur du « non », soutient une pétition qui demande à la Ligue de cesser de militer pour le mariage gay. « Les fans ne doivent pas être soumis à une finale politisée. Le sport c’est le sport », a-t-il lancé sur Twitter.
Cette pétition a été lancée par Tony Wall, ancien joueur de la Ligue, et explique qu’il sera difficile de regarder un match « avec un hymne LGBTIQ  en clou du spectacle ». Pour le moment, elle a recueilli 10.000 signatures.
Le ministre de la Justice George Brandis a apporté son grain de sel et jugé « étrange » que Tony Abbott s’en prenne à Macklemore. « Cette chanson est l’une des quatre qu’il va chanter je crois. C’est l’une de ses chansons les plus populaires et que pense que dire qu’il faut l’interdire est étrange », a-t-il déclaré.

Australie: l’arrière des Wallabies, Israel Folau prend position contre le mariage gay

Alors qu’un référendum postal est mené en Australie, jusqu’au 7 novembre, pour légaliser ou non le mariage gay, l’arrière des Wallabies Israël Folau a exprimé son opinion sur Twitter : « J’aime et je respecte tous les gens pour ce qu’ils sont et pour leurs opinions. Mais personnellement, je ne soutiens pas le mariage gay ».

Ce à quoi a répondu Gareth Thomas, l’ancien arrière du Stade Toulousain, qui avait fait son coming out après sa carrière : « J’aime et je respecte tout les gens pour ce qu’ils sont et pour leurs opinions mais personnellement… (smiley doigt d’honneur) ».
La légende du rugby irlandais, Brian O’Driscool, a retweeté la réponse de Gareth Thomas.

Australie : l’opinion publique se dit majoritairement favorable au mariage homosexuel

Dans un récent sondage du Melbourne Institute, organe dépendant de l’Université de Melbourne, l’opinion publique australienne se dit majoritairement favorable au mariage homosexuel, alors que le parlement australien avait rejeté l’idée, en novembre dernier, d’un référendum populaire sur le mariage homosexuel d’un référendum sur le sujet .
Le premier ministre a promis de relancer le projet aux prochaines élections législatives, en 2019
Les unions civiles sont reconnues seulement à l’échelle de certains Etats, et non au niveau fédéral.
Depuis 2006, l’Université de Melbourne envoie un questionnaire annuel traitant des thèmes de la famille, du revenu et du dynamisme du travail.
Les questions ne changent pas, et s’adressent chaque année aux mêmes 17000 Australiens. De cette façon, l’institut peut retracer l’évolution de la population sur ces thématiques.

Australie : Airbnb crée une alliance brisée pour défendre le mariage homosexuel

Pour mener le combat pour l’égalité du mariage en Australie, Airbnb à créé « The Acceptance Ring », une alliance dont un morceau manque, pour symboliser le chemin qu’il reste à parcourir. Grâce à cette communication par l’objet, le site d’hébergement souhaite renouveler son engagement auprès de la cause LGBT+, et donner à sa promesse de « se sentir chez soi partout dans le monde » une dimension plus globale.
Pour accompagner ce lancement, Airbnb crée un site dédié du nom de Until We All Belong, et appelle les visiteurs à participer au mouvement. L’internaute peut alors y customiser un message de soutien (pour l’intégration dans la société d’un proche homosexuel, que ce soit un père, une amie, un voisin… ou un inconnu), voué à être partagé sur les réseaux sociaux. Quant à la bague, elle y est disponible à la vente, avec pour objectif de créer la conversation dans la vie réelle. Le succès de la campagne s’annonce flamboyant : plus de 1600 exemplaires de la bague sont actuellement vendus par heure. Un dispositif complet prônant l’ouverture aux autres, soit la valeur la plus chère aux yeux de l’annonceur, qui avait déjà affirmé son soutien à la cause LGBT+ par le passé.

Australie: une campagne publicitaire en faveur du mariage pour tous

L’organisation «Australian mariage equality » pour le mariage pour tous en Australie a publié le 5 janvier dernier une vidéo destinée à défendre le droit au mariage pour tous. « Nous pouvons sauver des vies », « nous pouvons tenir avoir une vie entre nos mains », « alors pourquoi ne pouvons-nous pas nous marier ? » disent les intervenants dans la vidéo.
Au service des intérêts de la communauté australienne LGBT, la séquence demande aux politiciens « de faire leur travail » et de légaliser le mariage pour les couples homosexuels et transgenres.
En effet, le mariage pour les individus de même sexe est interdit en Australie, et ce malgré les nombreux mouvements populaires organisés depuis le début des années 2000 pour obtenir sa légalisation. Le 11 octobre 2016, le Parti travailliste Australien a rejeté un projet de référendum sur le sujet lui préférant la voie parlementaire reportant ainsi une éventuelle loi favorable au mariage homosexuel aux prochaines élections législatives prévues en 2019.

Australie : Un lobby chrétien s’oppose à une pub pour des chaussures

volley-campagne

The Australian Christian Lobby est furieux d’une nouvelle campagne publicitaire pour une marque de chaussures.
L’ACL, le plus grand groupe de lobbying chrétien en Australie, et est fortement opposé au mariage homosexuel
L’association est furieuse après la nouvelle campagne de la marque Dunlop #grassroots Volley, qui propose des modèles nus ou légèrement vêtus, gays ou hétéros.
Les photos et la campagne TVC jouent beaucoup sur l’idée de la liberté sexuelle
L’ACL est l’ un des adversaires principaux des droits des LGBT en Australie Ils se battent pour censurer tout ce qui se rapporte à l’homosexualité y compris l’ éducation sexuelle et ils tentent de bloquer l’ égalité du mariage.
Le chef de l’ ACL a refusé de présenter des excuses pour la comparaison du mariage homosexuel à l’Holocauste.

Australie: l’adoption du mariage homosexuel reportée

unionLe Parti travailliste australien a rejeté aujourd’hui le projet du gouvernement de centre droit de Malcolm Turnbull de soumettre à référendum la légalisation du mariage homosexuel, préférant la voie parlementaire.
Cette décision retarde d’au moins trois ans l’adoption du mariage gay en Australie, Malcolm Turnbull ayant averti qu’en cas de rejet de son texte, aucune décision ne serait prise avant les prochaines élections législatives, qui doivent avoir lieu d’ici novembre 2019. L’adoption du mariage pour les couples de même sexe, une promesse de campagne de Malcolm Turnbull, est soutenue par 61% des Australiens, selon un sondage Gallop publié en août. Le premier ministre a présenté le mois dernier un texte au Parlement proposant un référendum sur la question en février 2017, mais le soutien du Parti travailliste était nécessaire, car la coalition gouvernementale ne dispose que d’un siège de majorité à la chambre basse et n’est pas majoritaire au Sénat.