L’homosexualité et la Loi dans le monde

homme gayL’homosexualité et la Loi dans le monde
Selon les plus récentes données de l’Association internationale des lesbiennes, gais, bisexuelles, trans et associations gaies (ILGA), 75 pays dans le monde criminalisent les relations entre personnes de même sexe ainsi que les gestes sexuels considérés comme «contraires à la loi», dans leurs législations ou leurs codes basés sur la charia. Dans certains cas, ces lois n’ont jamais été mises en application, mais elles existent sur le papier, comme c’est le cas pour la sodomie au Canada.
Peine de mort
13 pays ou régions prévoient la peine capitale pour les actes homosexuels. Parmi eux, la Mauritanie, le Soudan, le Yémen, l’Arabie saoudite, l’Iraq, l’Iran et l’Afghanistan (à même leurs lois fédérales), et certaines régions du Pakistan, de la Syrie et du Nigéria (selon la loi islamique, la charia).

76 pays ou l-homosexualite est illegaleEmprisonnement
73 pays et 5 régions prévoient des peines d’emprisonnement pour des actes sexuels jugés contraires à la loi, comme les relations homosexuelles, la sodomie ou la bestialité. Parmi ces pays, 14 États ou régions peuvent condamner une personne fautive à la prison à vie, dont la Guyane, la Tanzanie, l’Ouganda, l’Érythrée, l’Inde, le Bangladesh, plusieurs régions d’Indonésie et certaines îles des Antilles, comme la Barbade, où cette loi n’a toutefois jamais été appliquée.
Pas de législation spécifique
Plusieurs pays, notamment d’Asie et d’Europe de l’Est, n’ont pas de législation spécifique concernant l’homosexualité ou ont vu leurs lois punissant les actes homosexuels être décriminalisées.

Reconnaissance des unions homosexuelles
Selon l’ILGA, 47 pays et 65 régions reconnaissent les unions homosexuelles. De plus en plus de pays s’ouvrent à l’idée de donner les mêmes droits aux minorités sexuelles qu’aux hétérosexuels. En Europe et en Amérique du Sud, le «mariage pour tous» est en expansion. À l’heure actuelle, 22 États dans le monde donnent aux couples homosexuels l’accès au mariage, et 25 autres recon­naissent les unions civiles. Il en va de même de la reconnaissance des familles: 27 États et 28 régions autorisent l’adoption conjointe, tandis que 17 autres États autorisent l’adoption par le partenaire.