Archives de Catégorie: Series

When We Rise : la bande-annonce de la série sur les droits LGBT

theoutsiderswhenwerise8 ans après Harvey Milk avec Sean Penn, retraçant les dernières années de la vie du premier homme politique américain ouvertement gay à être élu à des fonctions officielles, Gus Van Sant retrouve l’équipe du film pour une mini-série intitulée When We Rise.
Commandée il y a maintenant un an, la mini-série événement When We Rise se dévoile enfin avec une première bande-annonce qui expose l’histoire et l’impressionnant casting qui doit lui donner vie.
When We Rise débutera en 1969 avec les fameuses émeutes de Stonewall qui sont aujourd’hui connues pour avoir ouvert la voie pour le mouvement de reconnaissance des droits des homosexuels. Cela commença par une descente de police le 28 juin au Stonewall Inn qui était l’un des seuls bars de Greenwich Village où les gays pouvaient se retrouver. Rapidement, cela tourna à l’émeute et la révolte s’étala sur 5 jours, attirant l’attention du monde sur la communauté gay, ouvrant ainsi la porte pour la création d’un réel mouvement.
Derrière When We Rise, nous retrouvons l’équipe du film Harvey Milk avec Dustin Lance Black au scénario et Gus Van Sant à la réalisation des deux premiers épisodes, Dee Rees, Thomas Schlamme et Black se chargeront des suivantes. L’ensemble s’étalera ainsi sur 8 heures qui seront découpées en 7 épisodes (le premier étant un double)
When We Rise se présente comme une chronique des luttes personnelles et politiques, les revers et les triomphes, d’hommes et de femmes militants pour les droits LGBT, et plus largement sur l’histoire du mouvement des droits des homosexuels.
Le casting est composé entre autres de Guy Pearce, Mary-Louise Parker, Rachel Griffiths, Michael Kenneth Williams et Whoopi Goldberg. La série sera diffusée en février prochain aux Etats-Unis sur ABC.

USA : de plus en plus de personnages LGBT à la télévision

bisouComme chaque fin d’année, le GLAAD (Gay & Lesbian Alliance Against Defamation) dresse un bilan sur la visibilité des communautés LGBT, et plus largement des minorités sur le petit écran.
Une étude qui s’appuie sur les grilles de programmation, autant des chaînes publiques et câblées que des plateformes de streaming légal telles que Netflix ou Amazon. Pour la 21e année consécutive, le rapport de l’association vient d’être rendu disponible et le résultat est plutôt enthousiasmant.
En 2016-2017 , quelques 4,8 % de personnages récurrents LGBT apparaissent à la télévision. Les personnages noirs, occupent désormais 20 % du petit écran. On notera que  seulement 38 % de ces personnages de couleur sont des femmes.
Au niveau des personnages transgenres, le nombre a doublé en l’espace d’une année. Alors que le bilan annuel précédent recensait seulement 7 transgenres réguliers sur nos écrans, le taux a depuis grimpé et nous en retrouvons actuellement 16.
Les personnages atteints d’un handicap sont 1,7 % à avoir des rôles principaux.
Les personnages féminins gays ou bisexuels à la télévision par contre sont mal représentés. On déplore que trop de séries utilise le “bury your gays”. Celui-ci consiste à faire mourir des personnages homosexuels pour engendrer un impact sur les protagonistes, généralement hétérosexuels.
Pour illustrer ce triste phénomène, le GLAAD a compté près de 25 personnages féminins LGBTQ mortes en 2016.
La présidente de l’association, Sarah Kate Ellis déplore ce fait et que tout doit être amélioré : “Bien que ce soit encourageant de voir ce progrès au niveau de la représentation LGBTQ à la télévision, il est important de rappeler que les nombres ne sont qu’une partie de l’histoire, et que nous devons persister à vouloir davantage de portraits divers et complexes de la communauté LGBTQ.”

USA: Will & Grace pourrait revenir

will-and-grace-saison-9Will & Grace pourrait revenir sur nos écrans.
Si une réunion du casting de Will & Grace a déjà eu lieu le mois dernière à l’occasion d’un épisode spécial pour les élections présidentielles, il est cette fois question d’une véritable saison supplémentaire. Le but serait de proposer 10 nouveaux épisodes au moins.
Eric McCormack, Debra Messing, Megan Mullally et Sean Hayes n’ont pas encore signé pour ce retour et celui-ci ne se fera pas sans eux. Idem en ce qui concerne David Kohan et Max Mutchnick, les créateurs de la série.
La série nous parlait d’une femme célibataire, de son colocataire gay et de leurs amis excentriques. Elle dura 8 saisons et récolta 16 Emmy Awards (sur 83 nominations).
Le succès de « Will & Grace » a été conséquent aux Etats-Unis, où la série a reçu 83 nominations aux Emmy Awards, dont 16 ont été converties en victoire. Les quatre acteurs principaux ont d’ailleurs été récompensés pour leur prestation. Les audiences de la série se sont envolées jusqu’à 23 millions de téléspectateurs, permettant à Eric McCormack, Debra Messing, Sean Hayes et Megan Mullally d’empocher jusqu’à 600.000 dollars par épisode.

Télé : Colby Keller en guest star dans une nouvelle série HBO sur OCS

Colby Keller sera la guest-star de la nouvelle série HBO « High Maintenance », diffusée aux Etats Unis à partir du 16 septembre. Et dès le lendemain en France sur OCS.
La nouvelle série d’HBO nous raconte l’histoire de plusieurs new yorkais qui ont le même dealer mais qui ne se connaissent .
Cette série, réalisée par Ben Sinclair et Katja Blichfeld commencera le 16 septembre prochain . Dans le premier épisode, Meth(od), l’acteur de film X Colby Keller est au coeur de cet épisode. un jeune homme gay nommé Max (Max Jenkins) rencontre Sébastien (Colby Keller), un amateur d’art, anciennement toxicomane.
On nous annonce que l’épisode est ponctué d’une scène très explicite avec Colby Keller ainsi qu’un nu frontal .
L’épisode ionvite également Christopher Caldwell, alias Bob le Drag Queen, dans un rôle plutôt dramatique.
Rendez vous le 16 septembre et dès le lendemain en France sur OCS.

Inde : la première web série homosexuelle sera diffusée en août

The-Other-Love-Story-primera-webserie-lésbica-de-India-3Alors que les premières images avaient été dévoilées en début d’année, les Indiens vont enfin découvrir mi-août la première web-série mettant en scène une histoire d’amour entre deux femmes.
Cette dernière, baptisée The ‘Other’ Love Story (« L’autre histoire d’amour »), se déroule dans les années 1990.
« Une histoire d’amour de ce genre n’a jamais été capturée dans le cinéma indien », a assuré Roopa Rao, la créatrice et réalisatrice de cette web-série dans le India Times. Pour elle, « le monde a besoin de parler d’amour entre deux personnes d’un même sexe. » Mais pour cela, il faut « mettre un terme à cette notion que le lesbianisme est synonyme de pornographique », a rapporté le journal indien.
En février dernier, la Cour suprême indienne avait annoncé qu’elle allait réexaminer la loi pénalisant les relations entre personnes de même sexe. En attendant ce jour, le salut de la communauté LGBT indienne se trouve peut-être dans la création numérique.

Prison Break : un nouveau trailer pour la saison 5

prison breakAlors que le Revival de Prison Break ne sera pas diffusé avant 2017 sur la FOX, les acteurs se sont réunis lors du Comic-Con de San Diego afin d’offrir des informations croustillantes à leurs fans.
Wentworth Miller revient en Michael Scofield, Dominic Purcell et Sarah Wayne Callies seront toujours Lincoln et Sara. On retrouve également le créateur originel Paul T. Scheuring.
Le tout premier extrait de la nouvelle saison de Prison Break diffusé au Comic Con de San Diego montre Michael Scofield ,qui n’est finalement pas mort, dans une prison du Moyen-Orient, au Yemen, qui échafaude un plan avec un autre prisonnier homosexuel pour s’échapper.
Voici le synopsis officiel : Au Maroc, des indices prouvent que Michael pourrait être vivant. Lincoln et Sara réunissent Sucre, T-Bag et C-Note pour le faire revenir.
Le prisonnier avec qui discute Michael lui dit que les prisonniers les plus dangereux en isolement vont bientôt être relâchés dans la population générale de la prison. Il a peur parce que beaucoup sont des partisans de Daech et des extrémistes. Il pense qu’ils vont le tuer parce qu’il est homosexuel. Il a pris 20 ans d’incarcération à cause de ça. Pour l’instant ce prisonnier a du mal à faire confiance à Michael, ce qui peut se comprendre, mais apparemment il ne le connaît pas. Après tout, il s’est déjà échappé plusieurs fois de prison. Scofield demande à son co-détenu de lui donner son chewing-gum et lui dit “ce morceau de chewing-gum va lancer des événements qui vont se terminer à l’autre bout du monde.”

Dans ce revival, Michael Scofield travaille en réalité pour une organisation du gouvernement et va se retrouver en prison au Yemen en lien avec le terrorisme. Prison Break revient sur la Fox et M6 en 2017.
Dominic Purcell est revenu sur sa première rencontre avec Wentworth Miller : « Wentworth était une personne secrète et gentille et le plus bel homme que j’avais vu. Et je me suis dit, mince, je croyais que c’était moi le beau gosse dans la série ! » De son côté, la star du show a teasé les nouveaux tatouages de Michael : « Michael a tout un tas de nouveaux tatouages et ils vont être centraux dans les intrigues mais ils ne fonctionnent pas de la même façon que la première fois. » D’autre part, sachez qu’un fan a dit que Michael avait trouvé la mort à la fin de la quatrième saison, Sarah Wayne Callies a répondu : « Nous sommes tous morts chéri ! » faisant référence à la fameuse scène où Lincoln avait trouvé la mort de Sara décapitée dans une boîte en carton.

Bresil : pour la première fois une scène de sexe gay dans une ténénovela

libertade

Le réseau télévisé Rede Globo diffusait en fevrier 204 le premier baiser homosexuel de la télévision brésilienne . Dans Amor à Vida, pour la première fois dans l’histoire d’une série locale deux hommes échangeant un baiser. La scène a été diffusée en prime time, lors du dernier épisode de la série, qui concluait la relation entre Felix et Niko.
La Telenovela Liberdade Liberdade  est entrée dans l’histoire en devenant la première série  à monter une scène d’amour Gay  : Andre (Caio Blat) et le colonel Tolentino (Ricardo Pereira) ont franchi le pas  .
Le 12 juillet dernier,  TV Globo a diffusé à 23 h cette scène d’amour , ce qui a provoqué la colère de nombreux téléspectateurs, même si dans l’ensemble cet épisode a été plutôt bien accueilli
Malgré la controverse, les acteurs de la scène soutiennent le scénario. « Je suis très heureux de jouer dans cette histoire », a déclaré Caio Blat. « Cela ajoute de la sensation à la série, abordant diverses formes de préjugés et de discrimination. C’est une Telenovela mature. Les gens se rendent compte de ces questions contemporaines qui sont abordées dans un contexte historique », a-t-il ajouté. Pour sa part, Ricardo Pereira a évoqué la relation qu’il y a entre les personnages. « L’amour qui est là est beau et concentre tous les enjeux de la série, c’est-à-dire la lutte contre les préjugés et l’intolérance ainsi que la promotion de l’égalité entre tous les peuples », a-t-il dit.
Lorsque la scène a été filmée, Ricardo Pereira s’est dit totalement ouvert. Il a notamment décrit une scène intense. « Le sexe de cette époque avait une force, une émotion. Quelque chose de presque bestiale », a-t-il commenté.

Italie : la RAI censure une scène gay de la série How to Get Away with Murder

How to Get Away with Murder

La Rai a décidé de censurer la scène gay, tés courte, de la série «How to Get Away with Murder» vendredi soir .
Cette coupure provoque un tollé en Italie .
«How to Get Away with Murder» est une série télévisée américaine créée par Peter Nowalk, produit par Shonda Rhimes, diffusée depuis le 25 septembre 2014 sur le réseau ABC et en simultané sur le réseau CTV au Canada.
La série raconte l’histoire d’Annalise Keating, professeur de droit et avocate renommée à la tête de son propre cabinet. Chaque année, quelques-uns de ses étudiants ont le privilège de travailler dans son cabinet. Mais un jour, ces derniers sont impliqués dans un meurtre…
Jake Falahee , qui joue le rôle de Connor Walsh a tweeté un message clair après qu’une des séquences supprimée ai réapparu sur les réseaux sociaux sous le hashtag #Raiomophobia, soulevant une avalanche de commentaires: «Merde c’est fou !».


Face a cette polémique, Ilaria Dallatana , la nouvelle directrice de la Rai 2 , explique ce qui est arrivé «Il n’y avait pas de censure, simplement un excès de pudeur due à la sensibilité individuelle de la personne qui s’occupe de préparer l’édition de la série pour le prime time pour la première fois.» Elle a tenté de rassurer les téléspectateurs en rappelant les sujets des séries programmées comme cette série sur la maternité de substitution. « Ces controverses nous aident à prendre les bonnes mesures pour l’avenir. » affirme t’elle
En outre, la RAI a annoncé que le samedi soir serait diffusé l’épisode en question de «How to Get Away with Murder» sans coupures.
Des explications « révélatrices », pour Aurelio Mancuso, président du groupe LGBT Equality Italia: «Laissez-nous comprendre: le choix de diffuser ou non une séquence est confiée à la pudeur d’un fonctionnaire de la Rai? Est-ce que nous sommes revenus aux années 50?»

 

« Looking » sur HBO, les premières images du film

La série « Looking » revient pour un téléfilm de clôture sur HBO. Faute d’audience , la série, créée en 2014 par Michael Lannan, n’a connu que deux saisons diffusées en 2014 et 2015. Mais HBO avait promis un long format pour clore l’intrigue qui sera diffusé le 23 juillet prochain.
Dans la bande-annonce, qui se déroule entièrement à San Francisco, on y retrouve les 3 BFF’s [« Best friend forever », meilleurs amis pour la vie] de nouveau réuni. A la fin de la saison 2, Patrick (Jonathan Groff) avait quitté San Francisco pour Denver. Il revient pour célébrer un mariage, peut-être celui d’Agustin et Eddie (Frankie J. Alvarez et Daniel Franzese). Un fois de retour, il devra à nouveau affronter ces anciennes relations, et faire renaitre de vieux sentiments face à Kevin (Russell Tovey) et Richie (Raúl Castillo)…
Réalisé par Michael Lannan et Andrew Haigh, ce long format de 86 minutes reprend l’esthétique et la musique qui ont marqué la série pendant 16 épisodes.

Nick Jonas : première scène gay dans Kingdom

 

Le caractère ‘Kingdom’ de Nick Jonas
Nate Kulina ( Nick Jonas) , boxeur bisexuel, a été drogué et violé dans le dernier épisode de la série diffusé le 8 juin .
Intitulé «No Fault», l’épisode montre Nate  drogué à une fête et qui se retrouvr dans une chambre avec un homme et une femme .
Le lendemain, quand Nate se réveille, il se sent violé et est clairement bouleversée et en colère  car pour lui, il a été victime d’une agression sexuelle.