Gus Kenworthy dans une publicité pour Samsung

Dans une nouvelle série publicitaire pour Samsung, Gus Kenworthy reçoit des messages de soutien de la part de ses amis, de sa famille et de ses fans.
Parmi ses messages , il y a celui de Matt Wilkas, son petit-ami :
« Je suis tellement fière de toi », dit Matt après avoir montré à Gus combien il se sentait seul quand il est pas là. « Je suis si heureux pour toi. Parce que je sais à quel point tu as travaillé dur pour en arriver là. Tu es aimé de tant de gens, Gus. «

Italie : les drôles de pub de Renault

«Parfois, la meilleure surprise est de ne pas avoir de surprises. Pas même à Noël . La vie peut vous surprendre, la route ne doit pas» .
C’est le slogan des nouveaux spots Renault Scenic qui ont envahi les réseaux nationaux italiens ces dernières semaines, provoquant un peu de curiosité.
Dans le premier spot , intitulé « Hôpital », nous voyons un couple se précipiter à l’hôpital, alors que madame est prête à accoucher.
Un moment particulier qui l’amène à s’ouvrir, révélant à son mari toute une série de vérités choquantes: «ce sont des jumeaux, ils ne sont pas de toi, ils sont de ton frère ». Réponse de l’homme, enfin prêt à jeter un masque trop longtemps porté: «Je suis gay ».
Dans la deuxième pub , intitulé Mariage , nous avons deux hommes, le futur mari et son témoin qui lui fait une drôle de confession: « Je t’aime. J’aime aussi ta femme. Nous avons couché ensemble.  » réponse du futur mari: « Moi et ta mère aussi ».
Tout ça pour faire connaître les nouveaux dispositifs technologiques liés à la sécurité de conduite, tels que le détecteur de fatigue, le freinage d’urgence et la distance de sécurité.
Bravo Renault

Grande Bretagne : une pub avec un couple gay et une famille musulmane provoque la polémique

Tesco, la chaîne de supermarché britannique, vient de publier une publicité pour les vacances de Noël mettant en vedette un couple gay et une famille musulmane qui se disputent la traditionnelle dinde de Noel . L’annonce fait partie de la campagne #EveryonesWelcome de Tesco et fait suite à une publicité de Noël 2016 de leur rival Sainsbury’s mettant en vedette un couple de lesbiennes .
Si Tesco présente un papa gay, les téléspectateurs semblent plus « choqué » à propos des musulmans
Intitulée «Turkey, Every Which Way», la publicité montre quelques familles en train de préparer un dîner de fête, y compris deux hommes avec un bébé.
En regardant par la porte du four, un homme demande à son partenaire: «As-tu enlevé les abats?» Mais la réponse de son partenaire montre qu’il ne sait même pas ce que sont les abats.
Le spot publicitaire a été critiqué par les médias sociaux pour sa promotion de la diversité culturelle.
«Personne à Tesco ne s’est rendu compte que nous en avons tous marre d’avoir la diversité dans la gorge? Plus vous essayez de forcer quelque chose sur les gens, plus ils repousseront. Ce n’est pas drôle de regarder une publicité, un film, une émission de télévision, etc. si cela ressemble à une conférence. » peut on lire par exemple
De nombreux clients de Tesco ont appelé au boycott de la chaîne, en grande partie à cause de l’inclusion des familles musulmanes dans l’annonce.
« Tout le monde est le bienvenu chez Tesco ce Noël et nous sommes fiers de célébrer les nombreuses façons dont nos clients se rassemblent pendant la saison des fêtes », a répondu un responsable de Tesco, un ancien sponsor de London Pride, ajoutant que la campagne montre comment nous nous réunissons à Noël et comment la nourriture est au cœur de tout cela. «

Une video ou les hétéros subissent les clichés dont souffrent les couples homos en vacances

Des jeunes mariés souhaitant profiter de leur lune de miel subissent toutes les remarques désobligeantes habituellement réservées aux homosexuels.
Créée pour l’agence de voyage Virgin Holidays,elle montrent ce que doivent affronter la plupart des couples de même sexe lorsqu’ils partent en vacances.
Interrogés sur leurs habitudes en voyage, seuls 5% des couples homosexuels interrogés ont déclaré montrer des signes d’intimité en public durant leurs séjours à l’étranger, contre 84% pour les couples hétérosexuels. Une différence flagrante qui dénote une volonté d’éviter la stigmatisation dont ils sont le plus souvent les victimes.
Tournés en ridicule, regardés avec insistance ou même insultés: un tiers des sondés appartenant à la communauté LGBT+ estime ainsi avoir été victime d’une forme de discrimination lors d’un voyage. Des vexations provenant en majorité d’autres touristes, mais parfois aussi de l’hôtelier lui-même: pas moins de la moitié des personnes interrogées ont expliqué avoir vu leur statut de couple remis en cause par leur hôte, se voyant notamment offrir des lits séparés lors de l’arrivée sur place.

Pub : Google Home nous montre un couple gay et leurs enfants

Dans sa dernière pub Google Home montrant la nouvelle capacité de l’appareil à supporter plusieurs utilisateurs, Google a choisi de soutenir également les familles homosexuelles.
L’annonce de 33 secondes, publiée sur YouTube jeudi dernier, montre un couple gay, Ross et Alex, demandant à Google Home à quoi va ressembler leur journée respective.
Alors que la journée d’Alex, mal réveillé, doit subir trafic, Ross ira donné un coup de main à son père en emmenant leur fille et leur fils à l’école.

USA : Une publicité jugée « trop homosexuelle » censurée

Une chaine de télé locale de Chicago a décidé d’abandonner la diffusion de la pub de son annonceur, Boy Butter, à cause des images un peu trop osées.
Boy Butter est une marque de lubrifiant clairement ciblée pour les clients homosexuels, vendue sous forme de pots de beurre. D’autres chaînes n’ont pas eu de réticences à diffuser le spot, notamment à Los Angeles, San Diego et au Canada.
Eyal Feldman, fondateur de la société de lubrifiant s’est exprimé à propos de ComCast (la chaîne locale de Chicago) : « La chaîne a pensé que les téléspectateurs ne pourraient pas supporter le niveau élevé de gay-attitude. » Dans la pub, on y voit Seth Fornea dénudé, un mannequin roux qui nous apprend comment utiliser une baratte à beurre.
Eyal Feldman ajoute : « On aurait pu croire que dans l’Amérique du Mid-West, la vue d’une baratte de beurre leur aurait rappelé avec nostalgie leurs fermes laitières. Mais malheureusement, si un homosexuel manie cette baratte, ça ne leur plait pas ». On peut évidemment considérer cette pub comme provocatrice et un peu osée, mais rappelons-nous que lorsqu’on utilise l’image d’une femme pour le même genre d’humour, ça passe sans problème.
Eyal Feldman rappelle que des dizaines de pubs mettant en scène des femmes sont diffusées lors de grands événements médiatiques, comme lors de la finale du Super Bowl.

Pub : Coca Cola « Pool Boy»

Coca-Cola vient de sortir une campagne publicitaire qui parvient à combiner l’humour avec une vision inclusive de la vie familiale moderne.
Publiée jeudi dans le cadre de la campagne « Coca-Cola Taste the Feeling  » , «Pool Boy» montre un frère et une sœur en admiration devant un homme torse nu  qui nettoie leur piscine. Le frères et la sœur font la course pour offrir au garçon un Coke, mais finalement c’est leur mère qui arrivera avant eux.

« Make love not walls » une campagne politique pour Diesel

La marque Diesel essaie de faire souffler un vent d’amour et de liberté pour sa dernière vidéo publicitaire.
Visant clairement la volonté du gouvernement américain de bâtir un mur entre les Etats-Unis et le Mexique, elle a été réalisée par David LaChapelle.
« Chez Diesel, nous avons une position forte contre la haine et plus que jamais nous voulons que le monde le sache », a expliqué le directeur artistique Nicola Formichetti. « L’amour et la solidarité sont cruciaux dans la création d’une société dans laquelle nous voulons tous vivre et de l’avenir que nous méritons tous », ajoute-t-il dans les colonnes du WWD.
La vidéo de la campagne montre des danseurs qui s’envoient de fleurs de part et d’autre d’un mur. Ils finissent par le briser et par se rejoindre en passant par un trou en forme de coeur, pour danser et s’embrasser. Le film prend fin avec la phrase « Make love, Not Walls” (Faites l’amour, pas des murs »).

#makelovenotwalls is about tearing down the mental and physical walls that separate us, and let all sides come together in the name of unity and love.
Diesel takes on the Wall, a symbol of separation by definition, breaking it down to create strong storytelling throughout the imagery developed around it: walls are built and the Diesel love tank breaks it with a heart shape turning a symbol of separation into a happy place full of flowers of celebration of freedom and love.
“At Diesel, we have a strong position against hate and more than ever we want the world to know that,” explains Artistic Director Nicola Formichetti. “Love and togetherness is cru-cial in creating a society we all want to live in, and the future we all deserve.”
Committed to diversity and the rights of individuals around the world, the iconic American artist and photographer David LaChapelle collaborates with Formichetti to break down barriers.
Song: Higher Love by Alex Vargas