Archives de Catégorie: photo

Christiano Ronaldo pose avec ses jumeaux

La Cour de cassation a jugé ce mercredi 5 juillet qu’un enfant né d’une mère porteuse à l’étranger pouvait être adopté par le mari de son père biologique, dans le cas d’un couple homosexuel.
Cependant, dans un couple hétérosexuel, l’épouse ne sera en revanche pas reconnue comme mère légale car elle n’aura pas accouché elle-même de l’enfant. L’acte de naissance français d’un petit né par gestation pour autrui à l’étranger ne pourra donc mentionner qu’un père.
Christiano Ronaldo, quadruple Ballon d’Or, s’est affiché, le jour même ou la France statuait sur la GPA, aux côtés de ses nouveaux nés, Eva et Mateo, et de son fils Cristiano Jr.,  « Béni », a t-il  simplement commenté en légende de son cliché.
Mis au monde le 8 juin dernier, les jumeaux seraient nés d’une mère porteuse sur la côté ouest des Etats-Unis, à l’instar du premier fils de Cristiano Ronaldo né en juin 2010.

Contre la répression anti-gay en Tchétchénie

Une manifestation a eu lieu jeudi soir, place de la République, à Paris, contre la répression anti-homosexuels en Tchétchénie, à l’appel de plusieurs associations.
Plusieurs associations dont Amnesty international, SOS Homophobie,la Ligue des Droits de l’Homme, l’Inter-LGBT, ont donc appelé à une manifestation, jeudi 20 avril à 19 heures, place de la République.

Un immense drapeau sur la socle de la statue (photos Raphaël Kessler).

juste comme ça

Les homophobes sont-ils… ?: un album de 192 pages contre l’homophobie

aurelLes homophobes sont-ils des enculés ?A quoi sert le dessin de presse, à faire sourire, à faire réfléchir, et à combattre les idées reçues. C’est le cas avec « Les homophobes sont-ils des enculés ? » un album de 192 pages à paraître aux éditions Iconovox.
De très nombreux auteurs et dessinateurs ont déjà envoyé leur texte ou leur dessin, mais ce projet fait aussi appel au financement participatif et chacun peut y souscrire sur le site Ulule : https://fr.ulule.com/livre-contre-l-homophobie/ à partir de 5 euros.
Par exemple pour une participation de 35 euros on reçoit le livre mais également l’album inédit « Tignous pour tous » (éditions iconovox), un jeu de cartes postales et des marque pages.
« Les homophobes sont-ils des enculés ? » est co-édité avec le soutien actif de SOS homophobie.
C’est James Tanay, fondateur des éditions Iconovox, qui a eu l’idée de produire ce livre, un recueil de textes, chroniques, témoignages mais surtout de dessins satiriques « clairement à charge contre les homophobes ».
Une publication disponible à partir du 17 mai à l’occasion de la Journée internationale de lutte contre l’homophobie et la transphobie, qui fait d’ores et déjà l’objet d’une campagne sur Ulule.
Tous les droits d’auteur des ventes sur ce livre seront reversés à SOS Homophobie. La campagne Ulule pour récolter les fonds permettant le financement de ces 192 contre l’homophobie prend quant à elle fin le 2 avril.

ulule-lgbt-17-02-23-xyxi4eumjrg1

 

juste comme ça

juste-comme-ca-01

juste comme ça

juste-comme-ca-01

USA: Madonna révèle son viol dans un discours contre le sexisme

madonnaSacrée « femme de l’année » aux Billboard Women in Music, vendredi 9 décembre 2016, Madonna a fait un discours poignant contre le sexisme, et a profité de la remise de cette récompense symbolique pour révéler qu’elle a été violé à l’âge de 21 ans.
La chanteuse est revenue sur ses débuts à New York : « Ce n’était pas cool d’être associée à la communauté gay. On était en 1979 et New York était un endroit très flippant, a-t-elle déclaré. La première année, on m’a braquée avec une arme, violée sur un toit avec un couteau sous la gorge et mon appartement a été cambriolé tant de fois que j’ai arrêté de le fermer à clé. » Avant d’ajouter : « Les années suivantes, j’ai perdu presque tous mes amis à cause du sida, de la drogue ou de la violence par arme à feu. »
À l’instar de Lady Gaga, elle-même victime d’agression sexuelle, qui a récemment rendu visite aux résidents d’un centre pour sans-abris LGBT, Madonna a tenu à partager la leçon tirée de cette douloureuse expérience.
« Dans la vie, il n’y a aucune véritable sécurité sauf dans la confiance en soi », avant de rendre hommage à son idole David Bowie. « J’étais bien entendu inspirée par Debbie Harry, Chrissie Hynde et Aretha Franklin mais ma vraie muse était David Bowie. Il incarnait l’esprit masculin et féminin et ça m’allait bien. Il m’a laissé croire qu’il n’y avait pas de règles », a-t-elle déclaré, déplorant pourtant cette idée illusoire : « Il n’y a pas de règles… si vous êtes un garçon. Il y en a, si vous êtes une fille. »
source: THE INDEPENDENT.

Le calendrier des Dieux de l’Aviron débarque

dieux-aviron-calendrier-2017-4

« Le calendrier des Dieux de l’Aviron débarque, pour votre plus grand plaisir.
Réalisé par les photographes Capucine LEFEBVRE et Gaetan TOLLET, l’objet mural de tous les désirs contient 14 pages, avec plusieurs photographies par page, et promet déjà une année 2017 des plus torrides. »
« Ces rameurs en tenue d’Adam ne sont pas que musclés, ils sont aussi très beaux, et les douze hommes donnent tout dans ce calendrier ! Les Dieux de l’Aviron chatouillent vos hormones où qu’ils soient : sous la douche, dans les vestiaires, sur l’eau, en pleine séance de musculation ou dans leur hangar à bateaux… »
Depuis trois ans, le club est partenaire de la Gay + Lesbian Rowing Federation, une association américaine qui milite pour l’insertion des gays et des lesbiennes dans le sport. Chaque année depuis 2015, la GLRF reçoit plusieurs centaines de calendriers des Dieux de l’Aviron et en assure la vente en Amérique du Nord afin de lever des fonds pour son organisation.
video du calendrier 2016 :

juste comme ça

juste-comme-ca-1

juste comme ça

1