Archives de Catégorie: people

Andrew Garfield obligé de s’expliquer

Andrew Garfield, l’ancien interprète de Spider-Man,  s’est attiré la foudre de la communauté LGBT. Il réagit à la polémique.
Dans une interview accordée au magazine ‘Gay Times’, l’acteur de 33 ans avait indiqué qu’il regardait une émission de concours de Drag Queen pour se glisser dans la peau d’un homosexuel qu’il allait jouer au théâtre. « Je suis un homme gay en ce moment, simplement sans l’acte physique », disait-il.
Colère sur tweeter : « se sentir gay parce qu’on regarde une émission de drag queens ? Cliché ! », a notamment lancé l’un d’eux, comme le note Purepeople, ou encore : « Andrew Garfield est ’gay sans contact physique parce qu’il regarde RuPaul’ – Riche type blanc hétéro faisant son intéressant Vol. 53 ».
Face à la polémique grandissante, celui qui a été nominé aux Oscars pour son rôle dans ‘Tu ne tueras point’ de Mel Gibson, a tenu à s’expliquer : « Ce n’est bien évidemment pas du tout ce que j’ai voulu dire », a-t-il déclaré à Newsbeat. Selon lui, « c’est une lettre d’amour » à la communauté gay. « Nous parlions de ’comment tu t’es préparé pour cette chose si importante et énorme ?’ et j’ai simplement répondu ’j’ai plongé dedans autant que possible’ », se justifie le garçon.
Il martèle ensuite que son seul souhait est de servir et faire en sorte que « le monde aille de l’avant » pour la communauté LGBTQ.

Ecosse : l’amour au grand jour de deux femmes politiques

Kezia Dugdale , chef du Parti travailliste écossais, et Jenny Gilruth, membre du Parlement écossais, Parti national écossais , ont rendu publique leur relation et ont tenu à remercier le soutien reçu de la part de leur famille et de leurs amis ces derniers mois .«Nous tenons à remercier nos amis, nos familles et nos collègues pour leur gentillesse au cours des derniers mois, pour leur amour et leur soutien.»
Dans une déclaration conjointe, Kezia Dugdale et Jenny Gilruth ont demandé à ce que leur vie privée soit respectée et ont déclaré qu’elles ne considéraient pas leur nouvelle relation comme une « information ».
Le premier ministre écossais, Nicola Sturgeon, a félicité le couple sur son compte Twitter.
Kezia Dugdale (née le 28 août 1981) est depuis le 15 août 2015 la chef du Parti travailliste écossais.

USA : Thomas Dekker fait son coming out

Thomas Dekker est un acteur et musicien américain, né le 28 décembre 1987 à Las Vegas dans le Nevada. Il se fait connaitre tout d’abord enfant grâce à un rôle dans le film Le Village des damnés et par sa voix dans des dessins animés.
Mais on le connait surtout pour son rôle dans  The Secret Circle et plus récemment de Backstrom
Il vient de dévoiler sur Twitter qu’il s’était marié en avril dernier avec son compagnon, révélant par la même occasion son homosexualité.
C’est lors de l’Outfest, le festival de cinéma gay et lesbien de Los Angeles, en Californie, que le producteur de « Heroes » Bryan Fuller a outer l’acteur  en parlant d’un acteur qui ne voulait pas que son personnage soit gay dans la série.
« Le personnage est devenu hétéro, et l’acteur est sorti comme gay », a déclaré Bryan Fuller en prétendant que Thomas Dekker avait fait son coming out.
C’est sur tweeter que Thomas a répondu :
« Mon orientation sexuelle a une fois de plus été remise en question cette semaine, lorsqu’un homme ouvertement gay a fait un discours, me poussant à faire mon coming-out.«
« Bien qu’il s’agisse d’une situation étrange, je le remercie, parce qu’il me donne une excellente occasion de dire publiquement que je suis un homme qui est fier d’aimer d’autres hommes. En fait, en avril, je me suis marié avec mon mari et je ne pourrais pas être plus heureux. »
« Je n’ai jamais menti à la presse sur ma sexualité, mais cet homme prétendait que j’avais fait mon coming-out alors que non. Parce que je ne l’ai pas fait ‘officiellement’ jusqu’à maintenant. Je refuse simplement d’être dépouillé de ce qui m’appartient. Dire les mots moi-même. ‘Je suis gay’. Ces mots sont un badge d’honneur que personne ne peut voler. »
« Votre sexualité et qui vous aimez est une chose profondément personnelle et compliquée. Pour certains d’entre nous, il faut du temps pour cultiver, découvrir et conclure. Ce n’est pas quelque chose dont quelqu’un devrait avoir honte et certainement pas quelque chose que les autres devraient précipiter. »
« Je suis d’accord avec beaucoup de ceux qui croient que c’est une responsabilité importante pour les personnes LGBTQ d’avoir une plateforme pour sortir de l’ombre. Elle a le pouvoir de changer les esprits, de challenger les croyances et de faire en sorte que les autres se sentent compris et soutenus. »
« Cela peut renforcer la progression de la communauté et aider à désarmer ceux qui nous discriminent. C’est une chose courageuse, puissante et importante à faire, mais c’est aussi une décision personnelle. Une décision qui ne devrait être prise que quand vous êtes prêts. »
« Si nous voulons rester forts dans la communauté gay, notre mission devrait être le soutien et non l’exclusion ; l’amour et non la honte. Je choisis de ne pas regarder en arrière en regrettant, mais plutôt de me focaliser sur l’avenir. Un avenir où moi-même et tous les autres pouvons nous sentir libres et exprimer qui nous sommes avec honneur et dignité. »
« Je vous embrasse, tous autant que vous êtes, les bras ouverts, et vous souhaite gentillesse, foi et patience. Pour tous ceux qui me soutenaient, avant et maintenant, je vous remercie du fond du cœur. »
« Soyez fiers de qui vous êtes. Peu importe combien de temps cela prendra. »

 

USA: nouveau coming-out dans le monde du rap

Tyler, The Creator, rappeur de 26 ans sacré meilleur nouvel artiste aux MTV VMA 2011, semble faire de surprenantes confessions dans son quatrième album solo, Scum Fuck Flower Boy.
L’album ne sortira que le 21 juillet, mais il a fuité sur le Web dimanche 9 juillet et dans plusieurs de ses chansons il semble révéler son attirance pour les hommes.
Le site Uproxx s’attarde sur plusieurs de ses vers, notamment les paroles du titre I Ain’t Got Time, qui laissent peu de place à l’interprétation: « La prochaine phrase va les faire crier: j’embrasse des mecs blancs depuis 2004. »
Une autre chanson de l’album, Garden Shed (en duo avec Estelle), semble quant à elle faire état d’un amour caché:
« C’était vraiment de l’amour, aucune raison de faire semblant », rappe-t-il, avant d’ajouter: « Tous mes potes étaient perdus / Ils n’arrivaient pas à voir les signes / Je ne voulais pas leur parler / Je leur disais où j’étais et ils ne voulaient pas marcher. »
Pour plusieurs médias anglo-saxons, cette « garden shed » (« cabane de jardin ») pourrait évoquer la célèbre métaphore du « placard », où les membres de la communauté LGBT enferment leurs véritables orientations, jusqu’au jour où ils en sortent pour révéler leur véritable attirance.
Le site Queerty rapporte que sur cette même chanson, Tyler, The Creator rappe « Une cabane pour les garçons, ces sentiments que je cachais » et semble faire une référence à Frank Ocean, confrère et ami ouvertement bisexuel: « J’ai pensé que ce serait comme pour Frank, pouf, c’est fini / Mais ça continue ».
Tyler, The Creator avait pourtant par le passé, fait plusieurs fois l’objet d’accusations d’homophobie.
Ainsi, l’alliance gay et lesbienne contre la diffamation (GLAAD), une organisation américaine, a élevé sa voix en 2011 lorsque le rappeur a été distingué par les MTV VMAs, relevant l’emploi du terme « faggot » (« pédale ») à 213 reprises sur son premier album solo Gobelin. Sara Quin, chanteuse du duo pop-rock Tegan & Sara, a également publié une lettre ouverte en 2011, dénonçant les critiques élogieuses des médias et de l’industrie musicale envers le rappeur malgré ses paroles homophobes et misogynes. Comme le rapporte NME, Tyler, The Creator avait alors répondu sur Twitter par une invitation au caractère sexiste difficilement discutable: « Si Tegan et Sara ont besoin d’une bonne b***, je suis là! »

USA : les internautes se déchaînent sur Andrew Garfield « gay »

andrew-garfieldLors d’une interview accordée au Gay Times, l’acteur Andrew Garfield, 33 ans, avait affirmé s’être préparé à son nouveau rôle d’homme homosexuel pour la pièce « Angels in America » en regardant des épisodes de l’émission RuPaul’s Drag Race – un concours de drag queen relativement populaire aux Etats-Unis: « Tous les dimanches, j’invitais huit amis pour regarder ce show. On a vu toutes les saisons », avait-il confié, avant d’affirmer se sentir comme « un homme gay en ce moment, mais sans l’acte physique »… autrement dit un hétérosexuel.
Des propos qui, sans surprise, n’ont pas tardé à déchaîner les internautes, et en particulier ceux de la communauté LGBT:  « Se sentir gay parce qu’on regarde une émission de drag queens? Cliché! », « Andrew Garfield est ‘gay sans contact physique’ parce qu’il regarde RuPaul – Riche type blanc hétéro faisant son intéressant Vol. 53 », « Andrew Garfield vient juste de prouver à quel point les hommes hétérosexuels sont des ordures », font ainsi partie des nombreux commentaires laissés par les internautes, visiblement furieux contre l’acteur.
un peu exagérer tout ça , non ?

Christiano Ronaldo pose avec ses jumeaux

La Cour de cassation a jugé ce mercredi 5 juillet qu’un enfant né d’une mère porteuse à l’étranger pouvait être adopté par le mari de son père biologique, dans le cas d’un couple homosexuel.
Cependant, dans un couple hétérosexuel, l’épouse ne sera en revanche pas reconnue comme mère légale car elle n’aura pas accouché elle-même de l’enfant. L’acte de naissance français d’un petit né par gestation pour autrui à l’étranger ne pourra donc mentionner qu’un père.
Christiano Ronaldo, quadruple Ballon d’Or, s’est affiché, le jour même ou la France statuait sur la GPA, aux côtés de ses nouveaux nés, Eva et Mateo, et de son fils Cristiano Jr.,  « Béni », a t-il  simplement commenté en légende de son cliché.
Mis au monde le 8 juin dernier, les jumeaux seraient nés d’une mère porteuse sur la côté ouest des Etats-Unis, à l’instar du premier fils de Cristiano Ronaldo né en juin 2010.

Un homme condamné à la prison à vie pour un projet d’attentat contre Elton John

Un jeune homme de 19 ans a été condamné à la prison à vie par un tribunal londonien pour avoir préparé une attaque à la bombe contre l’artère commerçante Oxford Street et envisagé de s’en prendre à un concert d’Elton John.
Cette peine a été assortie d’une période de sûreté de 16 ans et demi.
Haroon Syed, originaire de l’ouest de Londres, avait plaidé coupable en avril devant le tribunal de l’Old Bailey pour le chef d’accusation de «préparation d’actes terroristes» entre avril et septembre 2016.
Le jeune homme envisageait de s’attaquer à la principale artère commerçante de la capitale britannique, ainsi qu’à un concert de la star de la pop Elton John le 11 septembre à Hyde Park, 15 ans après les attentats contre New York et Washington.
Il avait été repéré alors qu’il pensait s’adresser sur internet à un autre extrémiste qui était en fait un agent des services de sécurité britanniques.

Canada : Le « dépeceur de Montréal » se marie

Luka Rocco Magnotta, le « dépeceur de Montréal », qui a défrayé la chronique après avoir tué son petit ami, avant de démembrer son cadavre et de le violer, va se marier
A bientôt 35 ans, alors qu’il purge une peine de prison à vie pour le meurtre de son amant étudiant chinois Jun Lin, dans la prison québécoise de Port-Cartier,
va épouser un co-détenu, également emprisonné pour homicide, selon TVA Nouvelles. I
Il s’appelle Anthony Jolin,  et est originaire de Saint-John au Nouveau-Brunswick (une province canadienne).
Les deux hommes vont s’unir  lundi 26, au sein même du centre de détention. La mère de Luka Rocco Magnotta, Anna Yourkin, officiera comme témoin.
En 2012, il avait été arrêté après plusieurs semaines de cavale, et notamment un passage à Paris, après avoir tué et mutilé son amant d’un soir, avant de diffuser une vidéo de son crime sur Internet. Il avait également envoyé des morceaux de corps à des membres du gouvernement.
Lors de son procès pour meurtre avec préméditation, outrage à cadavre et harcèlement criminel, ses avocats avaient plaidé la folie. Mais le jeune homme homosexuel avait écopé de la peine maximale.
Lorsque les enquêteurs ont fouillé son passé pour établir son profil psychologique, ils ont découvert que Luka Rocco Magnotta était acteur pornographique à ses heures perdues et qu’il avait déjà été poursuivi plusieurs années avant pour avoir torturé des petits chats. Il avait même diffusé des vidéos de ses méfaits sur Internet dans le but de devenir célèbre.
En 2015, alors en détention, il avait passé une petite annonce sur un site de rencontres homosexuelles, réservé aux prisonniers. Avant de retirer sa proposition, assurant avoir trouvé l’homme qui lui fallait.

Miley Cyrus : ambassadrice de la ligne Converse Pride

Célébrer la diversité, l’égalité et la tolérance pour tous, voici l’objectif premier de la campagne « Yes to All » de Converse. Pour supporter la communauté LGBT pendant le mois de la Pride, la marque sportswear a imaginé une collection colorée incarnée par la star Miley Cyrus. Célèbre pour son combat pour l’égalité qu’elle laisse transparaître via son association Happy Hippie Foundation (dont la mission est de créer des actions positives pour les gays, lesbiennes et transgenres), la chanteuse est l’image arc-en-ciel idéale.

Dix pour Cent : Nicolas Maury en couple depuis six ans, est « très heureux »

Dans une interview accordée à Marie Claire, Nicolas Maury, qui incarne Hervé André-Jezak dans Dix pour Cent, s’est confié sur sa vie sentimentale.
Le grand public l’a adoré dans Dix pour Cent, série imaginée par Dominique Besnehard dans laquelle il excelle dans la peau de l’assistant gay, Hervé, joyeux luron passionné, excessif, poétique, chaleureux.
Derrière le personnage, Nicolas Maury, un comédien à la voix fluette et reconnaissable qui avait débuté en 1998 chez l’une de ses idoles, Patrice Chéreau, avec Ceux qui m’aiment prendront le train. On l’avait ensuite vu dans Les Amants réguliers, Belle Épine, Let My People Go !, Les Rencontres d’après minuit ou encore plus récemment La Folle Histoire de Max et Léon.
Dans une interview à Marie Claire, celui qui s’apprête à donner la réplique à Vanessa Paradis dans Un couteau dans le coeur de Yann Gonzalez se confie sur sa vie et sa carrière, un mot qu’il « n’arrive même pas à dire ». On apprend que Nicolas Maury vient du monde ouvrier, loin du côté chic et dandy qu’on lui confie parfois à l’écran, qu’il a grandi « entouré de femmes magnifiques » (sa mère et ses quatre tantes) qui lui ont ouvert les yeux sur sa véritable nature. On apprend également que Nicolas Maury est « très amoureux ». « Longtemps, j’ai cru que je n’étais pas fait pour l’amour », avoue l’acteur de 36 ans qui se dit pessimiste dans la vie intime. Et d’ajouter : « Ça va faire six ans que je suis avec lui, je suis super heureux. »
Un amour qui donne des ailes, puisque depuis qu’il est en couple, Nicolas Maury ne cesse de gravir les échelons et de monter en puissance. Il mettra bientôt en scène son deuxième long métrage, sur le thème de la jalousie. « En aimant, c’est arrivé en moi », dit-il à propos de ce sentiment qu’il qualifie de « vrai tabou ». De tabou, lui n’en a pas, à l’image des scènes de ménage que la jalousie le pousse parfois à faire. « Du Lars von Trier mélangé à Chéreau, mouliné à des films des années 80 échevelés. Je pourrais avoir des oscars si on me filmait dans mes crises », avoue-t-il malicieusement.
Interview à retrouver en intégralité dans Marie Claire, N° 779 du 3 juin 2017.