Archives de Catégorie: people

Jarry au sujet de la GPA « C’est quoi le mal d’aimer »

Jarry était invité ce samedi 14 octobre sur le plateau de Salut les Terriens. Interrogé par Thierry Ardisson sur sa paternité, l’humoriste est revenu sur la naissance de ses deux enfants il y a un an. Un évènement qu’il n’oubliera jamais et qui réveille en lui de fortes émotions. Ému aux larmes, il s’est livré à l’animateur :  » On se dit que ça nous est interdit… et moi depuis que je suis tout petit je m’imaginais papa. Le 30 juin 2016 ils sont nés, ça a été un cri, une blessure. Et je le souhaite à tout le monde vraiment, d’être papa. Je suis tellement fier ».
Jarry a profité de son passage sur le plateau pour faire passer un message aux opposants au mariage pour tous et à ceux qui ne comprennent pas son choix d’élever un enfant avec un autre homme :  » Ca reste difficile parce qu’il y a encore des gens dans la rue qui me disent ‘Mais qu’est ce que vous avez fait ?’ Je n’arrive pas à comprendre qu’aujourd’hui il y a encore des personnes qui sont comme ça  » Dans une interview accordée au magazine Voici, ce papa poule s’était également exprimé sur ce sujet qui lui tient à coeur : « J’aimerais rencontrer ces gens, enfin les plus culti­vés d’entre eux, pas ceux qui crient : ‘Dieu a dit : une famille, c’est un papa et une maman’. Parce que c’est faux. Le discours des catholiques n’est pas cohérent. Qu’est-ce qu’ils n’ont pas compris dans la Bible, dans le mot ‘aimer ‘? »

Rob James-Collier pense qu’avoir joué un majordome gay à ruiné ses chances d’une carrière à Hollywood

L’acteur anglais Rob James-Collier, pense qu’avoir joué le majordome gay Thomas Barrow dans Downton Abbey à ruiné ses chances d’une carrière  à Hollywood
L’acteur de 41 ans a admis qu’il aspirait à avoir le même succès  en Amérique que ses pairs de Downton, Lily James et Dan Stevens, mais que son personnage l’a cantonné dans des rôles de gays.
Depuis la fin de Downton Abbey en décembre 2015, les acteurs de la série britannique ont connu des trajectoires diverses. Michelle Dockery a complètement changé de rôle en devenant l’héroïne de la série américaine Good Behavior, Hugh Bonneville a joué dans la série Galavant et continué au cinéma dans Paddington ou Le Dernier Vice-roi des Indes, Lily James est devenue la nouvelle Cendrillon.
L’acteur n’a pas travaillé pendant 15 mois après la fin de la série historique d’ITV.
Depuis, Rob James-Collier est désormais cantonné à un certain type de rôles. « Je pense que le public américain peut s’identifier facilement avec le gentleman ou la dame qui représentent la quintessence de l’Angleterre, alors qu’un personnage gay, sombre et névrosé comme Thomas est plus dur à vendre sur le marché américain, a déclaré l’acteur au Daily Mirror. On peut en arriver à être catalogué. »
Selon lui, le rôle de Thomas dans Downton Abbey ne lui aurait donc pas ouvert les portes du cinéma comme il aurait pu en rêver. « Parce que Thomas est gay et qu’il joue le méchant pendant la plus grande partie de la série, donc beaucoup de gens dans le milieu ne vous voient que comme ça, a ajouté Rob James-Collier. Ils ne vont pas avoir hâte de vous voir en tant qu’amant hétéro. Ca prend du temps. »

Marc-Olivier Fogiel va écrire un livre sur la méthode de la GPA qui lui a donné deux petites filles.

Dans une interview donnée à TVMag ce jeudi 28 septembre à la veille de la diffusion sur C8 d’un documentaire qui lui est consacré, Marc-Olivier Fogiel se livre sur un thème qui lui tient particulièrement à cœur.
S’il confirme qu’il ne « fera pas de télé cette année » en accord avec France 3, il affirme qu’il y aura bien une quatrième saison de son émission « Le Divan ». L’animateur va prendre la plume pour écrire un livre. « J’ai besoin de temps pour écrire quelque chose de personnel, un livre sur la GPA .
Père de deux petites filles nées grâce à cette méthode de procréation qui permet à un couple homosexuel d’avoir recours à une mère porteuse pour mettre au monde un enfant pour un tiers, Marc-Olivier Fogiel explique que ce livre « ne sera ni un livre de témoignage ni un livre d’exhibition, mais une enquête écrite par un journaliste qui connaît très bien le sujet ».
« J’entends trop de clichés, de fantasmes, de délires sur la GPA. Le sujet est trop souvent caricaturé, estime-t-il. Cela en devient insultant pour les enfants qui sont issus de ce mode de procréation. Le débat, tel qu’il existe actuellement, me semble tellement loin du quotidien de ces familles qui y ont eu recours et où l’amour prédomine. Familles qui sont hétérosexuelles dans 70 % des cas. La GPA, j’en connais bien les dérives inacceptables, les excès, mais aussi et surtout les belles histoires. Notamment celles de ces femmes qui, dans un cadre très précis et bien délimité, se réalisent dans ce don d’elles-mêmes. Ce ne sera pas un livre de ‘Bisounours’, mais une vraie enquête pour arrêter la machine à fantasmes ».
Cet été, Marc-Olivier Fogiel dit avoir eu un déclic quand il a vu son collègue Stéphane Bern avec son compagnon en couverture de Paris Match. « Je me suis dit que j’aurais dû accepter de faire ça, il y a des années, explique-t-il alors qu’il avait toujours refusé de faire son coming-out en Une des magazines « considérant qu’il n’était pas nécessaire de le faire ».
Si son statut de journaliste lui a « imposé » de ne pas s’engager publiquement dans le débat sur le mariage pour tous en 2013, il juge que le moment est venu d’évoquer sa vie privée.  » Parce qu’il y a trop de gamins qui ont du mal à s’assumer, estime-t-il. Dire simplement la façon dont on vit, ça peut aider les gens. Donc, mon seul engagement, c’est d’arrêter une forme de non-dit me concernant », explique-t-il.

 

Reveal : La nouvelle autobiographie de Robbie Williams

la nouvelle autobiographie de Robbie, « Reveal », est publiée demain 21 Septembre 2017, par Blink Publishing. Ce livre est la suite du livre Feel, sorti en 2004. Comme Feel, « Reveal » a été écrit par Chris Heath, qui suit Robbie depuis des années, durant la promo et les tournées.
Le livre fait 512 pages, et parle des 13 dernières années, de 2004 à 2017, donc. Il évoqueson retour avec Take That en 2010, son mariage avec Ayda la même année, de ses enfants Teddy et Charlie, et livre quelques indiscrétions
Robbie révèle par exemple que le chanteur Morrissey lui a proposé un jour de faire un duo et Morrissey voulait que Robbie l’embrasse sur scène, comme Britney et Madonna.
Le duo ne s’est jamais fait, mais Robbie dit qu’il était « chaud pour ça », en précisant : « Je l’aurais maintenu au sol, et je l’aurais dominé. » Il ajoute : « Je pense que Morrissey bluffait, mais moi, non. »
Au sujet du duo, l’idée était la suivante : « Nous devions chanter l’une de ses chansons, ce qui était génial, c’est une chanson intitulée, « I Like You ». Et à la fin, il voulait qu’on s’embrasse comme Britney et Madonna. »
Robbie précise : « J’étais chaud pour ça. Embrasser Morrissey ! Cela aurait été génial. Parce qu’il a un très joli visage. Vous savez, en regardant l’idolatrie qui l’entoure, je pense que des milliers d’hommes hétéros coucheraient avec Morrissey. Je n’aurais peut-être pas couché avec lui, mais je lui aurais bien fait un calin et un baiser. Cela aurait été génial. »
Mais gros problème, Morrissey n’est pas si fan de Robbie que ça. Le chanteur avait déclaré : « Personnellement, je pense que presque tout au sujet de Robbie Williams est fantastique… mis à part sa voix et les chansons. Il a tout ce qu’il faut, là où il faut, les photos sont fantastiques, il est amusant (….) J’admire tout ça. »

Brandon Flynn fait il son coming out?

Brandon Flynn a posté sur Instagram, hier 19 septembre 2017, un message en faveur du mariage entre personnes de même sexe alors que l’Australie s’apprête à prendre position par vote postal.
L’acteur qui incarne le personnage de Justin Foley dans la série 13 Reasons Why sur Netflix, laisse entendre qu’il est lui-même membre de la communauté LGBT
De nombreuses rumeurs couraient concernant une romance entre lui et son collègue de la série, l’acteur Miles Heizer, mais les représentants des deux jeunes hommes avaient nié .
On ne savait pas si Brandon Flynn était gay ou pas. Dans son long message Instagram, il ne le dit pas en ces termes là mais il se déclare comme LGBT… « J’ai vu le message ‘Votez Non’ dans le ciel de Sydney. Merci de dépenser votre argent et de louer un avion pour écrire votre manque de soutien dans les nuages. J’espère que votre haine et votre manque de compréhension disparaîtront comme ces mots. Trop de mes amis se sont fait jeter de chez eux, sont restés dans le placard, se sont fait battre, tuer, humilier par l’église et l’état… et vous avez peur que si nous votons OUI, vous ne serez plus en mesure d’afficher votre haine envers nous. J’emmerde cela », écrit-il.

Lena Waithe : première femme noire à gagner un Emmy pour le meilleur scénario

Aziz Ansari and Lena Waithe (Photo by Alberto E. Rodriguez/Getty Images)

Lauréate d’un Emmy pour le meilleur scénario de la série comique Netflix « Master of None », Lena Waithe est la première femme noire à être nommée et à remporter un prix dans cette catégorie. Elle est aussi la première actrice lesbienne à être récompensée.
Son discours est l’un des plus marquants de la 69e cérémonie des Emmy Awards qui s’est tenue ce dimanche 17 septembre, à Los Angeles.
Devant un public debout pour l’applaudir, elle a rendu hommage dans son discours à « sa famille LGBTQIA ». « Je vous vois tous, chacun de vous. C’est ce qui nous rend différents, ce sont nos supers-pouvoirs. Tous les jours, lorsque vous partez de chez vous, mettez votre cape imaginaire et partez conquérir le monde…. parce que le monde ne serait pas aussi beau si nous n’étions pas dedans. »
L’actrice, productrice et scénariste américaine qui incarne aussi Denise dans « Master of None » a été récompensée pour avoir co-écrit, avec Aziz Ansari, l’épisode « Thanksgiving » de la saison 2.
« Merci de récompenser un petit Indien de la Caroline du Sud et une fille noire et gay du cœur de Chicago », a ajouté Lena Waithe à la fin de son discours, provoquant les rires de l’assemblée.

Thierry Ardisson révèle l’identité de l’homme avec lequel il a couché

Invité de Touche pas à mon poste ce mardi 12 septembre afin de promouvoir sa nouvelle hebdomadaire dominicale au côté de son chroniqueur Jeremstar, Thierry Ardisson en a profité pour revenir sur son actualité. De son clash avec Jean-Michel Aphatie à ses révélations sur ses expériences homosexuelles réalisées lorsqu’il est devenu majeur, Thierry Ardisson a tout déballé. Et ce n’est pas très élégant
Lorsque Jeremstar a demandé à son employeur l’identité de l’homme avec lequel il a approfondi ses expériences homosexuelles, Thierry Ardisson n’a pas hésité à révéler son nom : il s’agit en réalité de Didier Grumbach, un industriel et homme d’affaires français qui a présidé de 1998 à 2014 la Fédération française de la couture, du prêt-à-porter des couturiers et des créateurs de mode.

Ardisson : J’ai essayé et ça s’est très mal passé, j’avais 18 ans, un peu plus peut-être. Et le mec m’a raté. (…)

Jeremstar : Je me suis toujours demandé, avec qui ?

Ardisson : Un type qui est patron du syndicat de la mode qui s’appelle Didier Grumbach. Didier, si tu nous regardes, tu m’as raté.

Quelques secondes plus tard, Rachid Arhab, ancien membre du CSA, semblait dubitatif quant au fait de révéler en direct à la télévision l’identité d’une personne avec laquelle Thierry Ardisson a eu des relations sexuelles.

Morgan Ouatta de Secret Story 5 raconte la violente agression homophobe dont il a été victime

Morgan Ouatta, ancien participant de Secret Story, le programme de téléréalité de TF1, édition 2011, aujourd’hui coiffeur, a partagé ce dimanche 3 septembre deux images qui témoignent de la violente agression dont il a été victime.
Une agression homophobe selon lui puisqu’il était en compagnie de son ami au moment des faits.
Il affirme avoir été agressé « avec une bouteille ». « J’emmerde bien profondément les deux mecs qui m’ont agressé ainsi qu’à mon copain », écrit-il.
« La vie reprend, c’est pas ce genre d’avortons qui vont me gâcher la vie, poursuit-il écrit. Même avec des cicatrices je resterais BG (beau gosse) (oui je perds pas le nord ») ». « Mais j’ai bien failli y passer, à cinq centimètres il aurait pu toucher ma gorge et j’aurais pu crever, BUT I’M STILL ALIVE AND FLY » (« mais je suis toujours en vie »).

Lady Gaga : «Ce sont les femmes et les hommes gays autour de moi qui me donnent de la force»

Dans un long entretien accordé au magazine «V» Lady Gaga a tenu à remercier les femmes qui l’entourent et les hommes gays qui l’aident à supporter les moments difficiles.
«J’ai ces femmes fortes et merveilleuses dans ma vie. Elles me réveillent chaque jour et font en sorte que je me sente bien, forte et puissante»,
Et d’ajouter : «Il y a aussi les hommes gays dans ma vie. Je mentirais si je disais qu’il n’y a pas d’hommes hétéros dans mon équipe, mais pour moi, ce sont les femmes et les hommes gays autour de moi qui me donnent de la force.»
A noter que la star s’est confiée dans un documentaire exclusif: « Five Foot Two »qui sera diffusé sur Netflix en exclusivité.
La chanteuse y racontera les revers de la notoriété : « Chaque jour, je passe des bains de foule à la solitude la plus totale » admet-elle en préambule.

Andrew Garfield obligé de s’expliquer

Andrew Garfield, l’ancien interprète de Spider-Man,  s’est attiré la foudre de la communauté LGBT. Il réagit à la polémique.
Dans une interview accordée au magazine ‘Gay Times’, l’acteur de 33 ans avait indiqué qu’il regardait une émission de concours de Drag Queen pour se glisser dans la peau d’un homosexuel qu’il allait jouer au théâtre. « Je suis un homme gay en ce moment, simplement sans l’acte physique », disait-il.
Colère sur tweeter : « se sentir gay parce qu’on regarde une émission de drag queens ? Cliché ! », a notamment lancé l’un d’eux, comme le note Purepeople, ou encore : « Andrew Garfield est ’gay sans contact physique parce qu’il regarde RuPaul’ – Riche type blanc hétéro faisant son intéressant Vol. 53 ».
Face à la polémique grandissante, celui qui a été nominé aux Oscars pour son rôle dans ‘Tu ne tueras point’ de Mel Gibson, a tenu à s’expliquer : « Ce n’est bien évidemment pas du tout ce que j’ai voulu dire », a-t-il déclaré à Newsbeat. Selon lui, « c’est une lettre d’amour » à la communauté gay. « Nous parlions de ’comment tu t’es préparé pour cette chose si importante et énorme ?’ et j’ai simplement répondu ’j’ai plongé dedans autant que possible’ », se justifie le garçon.
Il martèle ensuite que son seul souhait est de servir et faire en sorte que « le monde aille de l’avant » pour la communauté LGBTQ.