Archives de Catégorie: musique

USA: Scissor Sisters et le duo electro MNDR rendent hommage aux de la tuerie d’Orlando

Le groupe Scissor Sisters fait son retour avec le duo electro MNDR à l’occasion du premier anniversaire de la tuerie d’Orlando.
Cinq ans  après la sortie de leur album Magic Hour en 2012, les Américains dévoilent la chanson « SWERLK ».
Celle-ci a été écrite en enregistrée dans le but de rendre hommage aux victimes de l’attentat d’Orlando qui a fait 49 morts et de nombreux blessés le 12 juin 2016. « C’est une perte incroyable que nous ne pouvons pas oublier » explique Scissor Sisters. « C’est une manière d’honorer les gens et la culture qui nous ont permis d’échapper et d’être nous-mêmes » a-t-il précisé.
Tous les bénéfices liés au single « SWERLK », disponible en streaming et en téléchargement, seront reversés au Fonds Contigo qui vient en aide aux adultes exclus et marginalisés, et cherchant dans ce cas précis à responsabiliser la communauté LGBT de Floride.

« Beautiful Ones » de Hurts

Deux ans après l’album « Surrender », Hurts revient en force avec « Beautiful Ones ». Un morceau pop célébrant la différence dont le clip choc met en scène l’agression d’un drag-queen…
ce titre se veut une « célébration de l’individualité ». Sur une mélodie exaltante mixant piano et beats pop, Hurts invite chacun à s’accepter lui-même, qu’il soit hétéro, gay, trans ou queer, et surtout à ne pas renoncer par crainte des autres. « Don’t be afraid / Honey, one day this will fade / So put on a smile, do it in style / Make them all desperate to be you » clame Theo Hutchcraft, dénonçant toute forme de discrimination. C’est surtout grâce au clip qui illustre « Beautiful Ones » que le groupe entend secouer les consciences. A travers une narration inversée, on découvre l’histoire malheureuse d’un drag-queen incarné par le chanteur qui va être passé à tabac par trois agresseurs, après avoir refusé les avances de l’un d’entre eux. Un acte impardonnable qui ne restera pas impuni…

 

Yann – Futuro Ex

 

Davey Duzit : Wet Dreams

Musique : Nicola Testa, violet

violetNicolas Testa vient de sortir un nouvel extrait de son album « No More Rainbows » ,sorti en Belgique en 2015
L’album sera bientôt disponible en France avec une tournée à la clé .
Après 4 clips à leur actif (KOKO, FM, Rainbow, Lost & Found), Nicola Testa et Martin Landmeters continuent à explorer à travers l’image la mise en abime de la musique et la fragilité de l’être humain. Ils signent une nouvelle collaboration sur le titre Violet tiré de l’album No More Rainbows de Nicola Testa.
On a voulu mettre en scène la force et l’intensité de ce moment de séparation entre deux personnes qui s’aiment, aussi bref soit-il.
Notre choix de vie, c’est la tolérance est peut-être la phrase qui résume le mieux le travail sur ce clip, à un moment où le repli sur soi et le manque d’ouverture d’esprit a tendance à contaminer la société.
Nicola Testa sortira son album No More Rainbows en France, le 24 février 2017. Martin Landmeters, quant à lui, est en pleine production de la websérie La Théorie du Y pour la RTBF.

Nell Bryden : Thought I Was Meant For You

nell-bryden

Nell Bryden et le cinéaste gallois Rhys Davies se sont réunie pour nous offrir une video, qui  raconte l’histoire d’un couple gay qui doit faire face à la maladie d’Alzheimer.
On retrouve dans ce clip l’ex-Marine Tip Cullen et l’ancien photographe Michael Davies
Les images ont été filmé au Pays de Galles et sont une réflexion poignante sur les effets dévastateurs de la maladie.
«Les deux acteurs étaient superbes. Ils joué leurs rôles avec tant de grâce et de délicatesse et ont fait la justice de l’histoire », a déclaré Rhys.
Lle nouvel album de Nell Bryden Bloom a été publié aujourd’hui.

USA: le rappeur iLoveMakonnen fait son coming out

ilovemakonnenILoveMakonnen de son vrai nom Makonnen Sheran, né le 12 avril 1989 à Los Angeles en Californie, est un rappeur et chanteur de RnB américain, originaire d’Atlanta. Il est très connu aux Etats Unis et fait parti des poids lourds du rap .
Rapper ILoveMakonnen est sorti publiquement comme  gay.
C’est sur Twitter  que l’artiste de 27 ans a écrit: «Comme une icône de mode, je ne peux pas vous parler de la garde – robe de tout le monde, je ne peux que vousu parler de la mienne, et il est temps que je sorte»
Puis il a ajouté : «Et comme y’en a qui aiment les dernières nouvelles, voici quelques vieilles nouvelles à briser, je suis gay. Et maintenant, je vous ai parlé de ma vie, peut-être que vous pourrez vivre la vôtre» .
Le rappeur a également partagé ce coming out sur Instagram où il a plus de 291.000 adeptes.
«Je vous remercie de me permettre d’être moi-même » a t’il écrit
ILoveMakonnen avait plus ou moins annoncé se retirer de la musique l’an dernier.

DJ Hell a toujours été fasciné par les hommes virils de Tom of Finland

Après une absence d’environ 3 ans, le DJ et producteur de musique allemand, DJ Hell, revient sur la scène électro avec un album prévu d’ici la fin de l’année. Et le premier clip, qui utilise l’univers sexualisé de Tom of Finland, ne laisse pas indifférent…
Helmut se fait connaitre sous le nom de DJ Hell ou Hell à partir de 1990 pour ses remixes. Visiblement influencé par la cold wave, le rock arty et l’électronique chirurgicale et hyper froide de Kraftwerk ou Suicide, il crée un véritable personnage de vampire du sampler.
« My Definition of House Music » en 1992 attire immédiatement l’attention, tant son approche diffère des autres DJ house. DJ Hell est proche de l’underground industriel, il découpe ses mixes d’un scalpel immaculé. Ses talents de remixeur et sa touche unique attirent des artistes aussi différents que Laurent Garnier, Jeff Mills, P. Diddy ou Justice vs Simian.
DJ Hell fonde son label, International DeeJay Gigolo Records et sort de véritables albums comme Munich Machine, en 1998, et NY Muscle, en 2004, où figure des vocaux glaçants d’Alan Vega. Souvent les titres de DJ Hell n’ont de lasse de faire souffrir les âmes sensibles, « The Angst » et « The Disaster » qui se veulent les bande-son idéales de vos pires cauchemars.
Un premier clip vidéo d’une de ses plus récentes créations, I Want U, suscite l’intérêt depuis le début décembre d’un grand nombre d’hommes gais et on comprend pourquoi… Avec la collaboration de la Fondation Tom of Finland, il a utilisé plusieurs dessins du célèbre illustrateur et en a fait des collages animés. Une succession de personnages hypersexualisés, dont Jack et Kake, prennent vie, se laissent aller à leurs désirs et répandent la semence d’une homosexualité libérée, épanouissante et extatique.

le nouveau clip des Pussy Riot imagine les Etats-Unis sous Trump

pussyCe jeudi 27 octobre, le groupe les Pussy Riot viennent de sortir un nouveau clip : « Make America Great Again » .
Le  groupe féministe russe y dépeint le futur d’une Amérique gouvernée par Trump.
Racisme, sexisme, homophobie, violence policière, régression législative en matière de droit des femmes, meurtres arbitraires… Rien n’est oublié dans ce clip d’une rare violence. En détournant le slogan du candidat républicain « Make America Great Again », les artistes montrent qu’on n’a pas tous la même définition du mot « great ». Une grande Amérique ne viole pas et n’humilie pas ses concitoyens sous prétexte qu’ils sont immigrés, homosexuels, ou nés femmes.
Dans une interview accordée au Time Magazine, Nadejda Tolokonnikova, la co-fondatrice du groupe, a expliqué que leur objectif était de « montrer que les paroles de Trump ne sont pas seulement des mots mais qu’elles mènent à la violence ».

USA : le Gouvernement Fédéral dévoile une video de prévention au VIH

cdc-hiv-stsh-cdc-site-headers-880x300-english-aLes Centres fédéraux américains de contrôle et de prévention des maladies (CDC) viennent de dévoiler une vidéo qui éduque joyeusement les hommes gays sur les options de prévention du VIH.
La chanson, « Collect My Love » , interprétée par Alex Newell, le jeune chanteur androgyne vedette de la saison trois de la série télévisée, Glee.
Dans le clip du CDC Alex Newell chante sa chanson dans un club gay-friendly. L’ambiance est chaude et cruisy…
Les couples sont montrés suivant l’évolution de leurs relations. Uncouple négocie sur l’usage du préservatif, un homme est montré prenant  la PrEP , et un personnage révèle qu’il est séropositif et indétectable.
Le CDC a voulu montrer toutes les méthodes de prévention disponibles, et ils le font sans jugement et$t de manière positive. La vidéo a été créée dans le cadre de la campagne  « Start Talking. Stop VIH.  » qui tend la main aux hommes qui ont des rapports sexuels avec des hommes (HSH), en particulier aux hommes gays afro-américains et latinos.