Archives de Catégorie: mariage homosexuel

Allemagne : Angela Merkel ouverte à un vote « en conscience » des députés allemands sur le mariage gay

Dans une interview accordée au magazine féminin Brigitte, la chancelière Angela Merkel a levé lundi soir son opposition de principe au mariage gay.
La chancelière s’est dite ouverte pour la première fois à un vote « en conscience » des députés allemands sur le mariage entre personnes du même sexe. « Je souhaite orienter la discussion dans une direction qui relève de la décision de conscience, plutôt que de vouloir imposer quoi que ce soit », a-t-elle déclaré.
Angela Merkel s’y était opposé en 2013  en exprimant des craintes pour « le bien des enfants » de couples homosexuels mariés. Jusqu’ici, son parti démocrate-chrétien (CDU) s’est opposé à la légalisation du mariage gay, pour ne pas froisser la frange la plus conservatrice de son électorat et ne pas entrer en conflit avec son allié bavarois, l’Union chrétienne-sociale (CSU), très traditionaliste sur les questions de société.
En se prononçant en faveur d’un libre choix des députés de sa formation, Angela Merkel ouvre la voie à une légalisation au cours de la prochaine législature. Car, selon les médias allemands, en pareil cas de figure un vote positif est acquis: une partie des députés CDU y sont favorables et leurs voix viendraient s’ajouter à celles de tous les autres partis actuellement représentés au Bundestag, qui font campagne en faveur du mariage gay.
Selon l’agence de presse DPA, Angela Merkel a pris soin de se mettre d’accord avec le président de la CSU, Horst Seehofer, sur ce virage en faveur du libre choix des députés. La CDU et la CSU doivent présenter lundi prochain leur programme commun en vue des législatives du 24 septembre et la pression sur le sujet du mariage gay grimpe en Allemagne.
Les sociaux-démocrates du SPD et les Libéraux du FDP (centre-droit) font désormais d’une autorisation du mariage homosexuel en Allemagne une condition pour participer à une coalition avec Angela Merkel dans le gouvernement qui sera issu des législatives.
L’Allemagne fait partie des rares pays occidentaux à ne pas encore avoir légalisé le mariage gay. Depuis 2001 une union civile offre néanmoins les mêmes droits, sauf en matière fiscale.

Allemagne : Les écologistes font du mariage homosexuel une condition de coalition

Lors d’une conférence pré-élection, les écologistes allemands ont déclarés être ouverts à tout type de coalition sauf avec le parti d’extrême droite Alternative für Deutschland (AfD)
Réunis en congrès ce week-end à Berlin, les Grünen ont fait de l’instauration du droit au mariage des couples homosexuels une condition non négociable.
« A moins que la discrimination contre les lesbiennes et les gays cesse sur ce point, vous ne pourrez pas compter sur notre coopération », a prévenu l’écologiste Volker Beck, à l’origine de la motion adoptée par les 800 délégués du parti.
A trois mois des élections législatives du 24 septembre,les Grünen oscillent entre 6,5 et 8% des intentions de vote et pourraient détenir la clef d’une majorité parlementaire. Le bloc CDU-CSU d’Angela Merkel fait la course en tête avec 39% des intentions de vote, 14 points devant les sociaux-démocrates du SPD, d’après un sondage Emnid diffusé samedi soir.
Suivent le parti de la gauche radicale Die Linke (9%), l’AfD (8%) et les écologistes et les libéraux du FDP, tous deux mesurés à 7%.
L’Allemagne, qui a ouvert en 2001 la possibilité un contracter un pacte civil, n’a pas encore franchi ce pas.
Sur le dossier climat, les Grünen exigent la fermeture immédiate des 20 centrales thermiques à charbon les plus polluantes du pays et, à compter de 2030, l’interdiction de vendre des véhicules neufs à moteur à combustion.

Ecosse :Ouverture du mariage religieux aux couples de même sexe

Les couples homossexuels pourront s’unir dès cet automne devant les clercs de l’Eglise d’Ecosse, l’une des plus importantes Eglises de la Communion anglicane. Réunis en synode à Edimbourg pendant quinze jours, les représentants de l’institution ont décidé, Jeudi 8 juin, par une majorité écrasante (80% des laïcs, des évêques et 67% du clergé), d’autoriser les couples de même sexe à se marier à l’église, trois ans après la légalisation du mariage civil pour tous.
Seul le diocèse d’Aberdeen et d’Orkney, sur les sept que compte le territoire, s’était opposé à ce changement aux cours des discussions.
Le clergé a amendé la loi canonique sur le mariage, en supprimant la mention «entre un homme et une femme», rapporte la presse britannique .
Les Anglicans homosexuels pourront être unis devant dieu, mais à condition que le clerc chargé de l’office soit d’accord pour officier la cérémonie.
Une «clause de conscience» qui existe aussi chez les épiscopaliens américains et canadiens, deux branches de la Communion anglicane qui ont adopté de telles avancées depuis 2015.  Une première cérémonie devrait avoir lieu cet automne selon les informations du Guardian.

Investiture maintenue pour le candidat REM en Guadeloupe malgré ses propos homophobes

La République en marche a confirmé vendredi l’investiture pour les élections législatives à Olivier Serva, qui se présente en Guadeloupe, malgré des propos homophobes tenus en 2012 lors du débat sur le mariage gay.
Olivier Serva, candidat dans la 1re circonscription de Guadeloupe, avait  été mis en cause cette semaine pour avoir tenu des propos homophobes en 2012 sur un plateau de télévision, lors d’un débat autour du Mariage pour tous.
Il avait notamment qualifié l’homosexualité « d’abomination ». « Suite aux excuses présentées par Olivier Serva relatives aux propos qu’il avait tenus en 2012 – propos qu’il a regrettés et retirés dans un communiqué en date du 31 mai – son investiture a été maintenue », a indiqué la République en marche.

L’ambiance est électrique ce 24 octobre 2012 sur le plateau de l’émission Buzz Première.  Pour débattre de la loi sur le Mariage pour tous, la prod a pensé à deux francs-tireurs qui n’ont pas la langue dans leurs poches. D’un côté David Auerbach Chiffrin, porte-parole de Total Respect , une association de lutte contre l’homophobie. De l’autre Olivier Serva, Président du mouvement politique local Eko Zabym.
Entre les deux protagonistes, le ton monte rapidement. Dès sa première prise de parole, Oliver Serva, farouchement opposé au mariage homosexuel, s’emporte « Être tolérant, ce n’est pas accepter l’intolérable. Pour le chrétien que je suis, quand je lis la Bible, il est écrit qu’un homme qui couche avec un homme ou une femme avec une femme, c’est une abomination. »
Trois minutes plus tard, il s’exclame : « Bien sûr que c’est un péché [le mariage homosexuel]. La Bible le dit. »
« L’homosexualité est un choix, une préférence sexuelle qui est de l’ordre privé », déclare-t-il. Selon lui « la société guadeloupéenne n’est pas prête » pour le Mariage pour tous :il s’agit d’une loi « en catimini par quelques lobbys qui influencent les députés »

« Ce sont des propos que je regrette profondément et qui ne correspondent plus à mes convictions », avait déclaré Olivier Serva à l’AFP.
La République en marche a pour l’heure retiré l’investiture à deux candidats : Pierre Cabaré (1re de Haute-Garonne), qui n’avait pas déclaré sa peine d’inéligibilité d’un an en 2003; Charles Gélin (5e de Charente Maritime) « suite aux propos violents qu’il a tenus sur les réseaux sociaux sur Israël ».

Le patriarche russe réveille la polémique sur le mariage pour tous

Le patriarche Kirill a réaffirmé son soutien aux Français qui avaient manifesté en 2013 contre l’adoption du mariage homosexuel.
Correspondant à Moscou
Alors que Vladimir Poutine est en visite en France, le patriarche Kirill, vu comme un allié spirituel du chef du Kremlin, s’est lancé, lundi, dans une diatribe contre la loi française instaurant le mariage gay et soutenu les manifestants qui s’étaient soulevés en 2013 contre l’adoption de ce texte. Ces derniers ont agi «pour les mêmes raisons que lorsqu’ils se sont soulevés contre les lois fascistes et pro apartheid», a déclaré le chef de l’Église orthodoxe russe. «Quand la législation déchire le lien avec la morale, elle cesse d’être une législation acceptable pour les gens, elle génère des protestations. Les manifestations organisées en France par des millions de gens croyants ont été dispersées par la police alors que ceux-ci protestaient seulement contre le fait que quatre ou cinq personnes au Sénat ont décidé le sort de lois horribles et contraignent les gens à vivre selon des nouvelles lois, à oublier ce que sont un papa et une maman et dire «parent numéro un» et «parent numéro deux», a dénoncé le patriarche qui s’exprimait à l’université de Bichkek, au Kirghizstan, où il effectue une visite pastorale de deux jours.
» Lire aussi – Macron estime que les opposants au mariage pour tous ont été «humiliés»
L’impression que le pouvoir religieux et politique ne font qu’un
Pour Kirill, la France, comme les autres pays occidentaux à avoir légalisé le mariage homosexuel, a cédé à «la tentation, mais tout ceci va finir». «Car dans le cas contraire», pressent-il, «la société humaine, après avoir déchiré le lien entre la liberté et la responsabilité morale, deviendra invivable». Lors de la manifestation anti-mariage pour tous du 26 mai 2013, les organisateurs avaient revendiqué un million de participants contre 150.000 selon les forces de l’ordre. L’Église orthodoxe se défend de tout rôle politique et revendique son indépendance vis-à-vis de l’État russe, en expliquant notamment qu’elle milite pour la suppression de l’avortement subventionné alors que le Kremlin s’y refuse. Mais dans les faits, le patriarche s’affiche régulièrement aux côtés de Vladimir Poutine, donnant parfois l’impression que le pouvoir religieux et politique ne font qu’un.

Taïwan : La justice prend position en faveur du mariage gay

La justice taïwanaise a rendu une décision historique sur le mariage gay, qui devrait permettre à l’île de devenir le premier territoire asiatique à légaliser les unions entre personnes du même sexe.
La Cour constitutionnelle a estimé que la disposition du code civil affirmant qu’un contrat de mariage ne pouvait être conclu qu’entre un homme et une femme « violait » les principes de la Constitution garantissant la liberté de mariage et l’égalité entre les citoyens.
La haute juridiction a donné deux ans au gouvernement pour rectifier la loi.
Si le Parlement ne vote pas dans ce délai les modifications nécessaires, les couples du même sexe pourront néanmoins conclure un mariage, par interprétation de cet arrêt, précise la Cour.
Au Parlement, un projet de loi amendant le code civil a franchi en 2016 un premier obstacle en étant voté en première lecture. Mais l’île compte également une frange très conservatrice qui, redoutant que le mariage pour tous ne détruise les valeurs de la famille, a organisé de grandes manifestations hostiles à toute évolution législative sur le sujet.
De son côté, la Cour a estimé que la légalisation du mariage gay contribuerait à davantage de stabilité sociale et à protéger la « dignité humaine ». Des centaines de défenseurs du mariage pour tous rassemblés à l’extérieur du Parlement ont hurlé de joie à l’annonce de la décision, certains éclatant en sanglots.
Certains redoutent des manoeuvres dilatoires des adversaires du mariage gay au Parlement. A l’extérieur de bâtiments du ministère de la Justice, des manifestants hostiles au mariage homosexuel se faisaient également entendre en criant « justice injuste », ou encore « pécheurs ».

Gérald Darmanin revient sur ses prises de position antérieures sur le mariage pour tous

Gérald Darmanin, ministre de l’Action et des Comptes publics depuis mercredi, a répondu aux critiques sur ses prises de position antérieures, CSG et mariage pour tous en tête, dans un entretien accordé à la Voix du Nord.
Il explique dans une interview accordée à La Voix du Nord, publiée ce dimanche 21 mai, rester un homme de droite, fidèle à ses convictions.
Il se présentait comme le défenseur de la baisse d’impôts et ce sera finalement lui qui sera chargé d’instaurer l’augmentation de la Contribution Sociale Généralisée (CSG) voulue par Emmanuel Macron. « Ce n’est pas trahir mes convictions que de défendre ce projet-là », affirme-t-il au quotidien régional, en précisant que « la CSG est un bon impôt, juste et sans niches » et qu’ « au final, les Français auront un gain de pouvoir d’achat car, en échange d’une hausse de 1,7 point de CSG, il y aura moins de cotisations sociales. »
Pour lui, il n’y a pas de doute : « Ce gouvernement sera celui de la baisse de l’impôt sur les sociétés et de la baisse des charges. »
Autre sujet chaud : le mariage pour tous. A La Voix du Nord, il répond n’avoir jamais adhéré à la Manif pour Tous. « J’ai voté contre ce texte car j’étais partisan de l’union civile. Evidemment, aujourd’hui il ne faut pas remettre en cause le mariage homosexuel. » En tant que maire, il avait également affirmé qu’il refusait de marier deux personnes du même sexe. Une déclaration qu’il juge aujourd’hui « abrupte » et qu’il « regrette si elle a pu blesser ».

Finlande : le mariage gay est autorisé

Les parlementaires finlandais ont définitivement entériné le mariage gay vendredi en repoussant une ultime tentative de ses opposants de faire obstacle à son entrée en vigueur le 1er mars.
Emmenés par le parti des Vrais Finlandais, formation conservatrice entrée au gouvernement en 2015, les opposants au mariage des personnes du même sexe étaient parvenus à faire mettre à l’ordre du jour une initiative populaire afin d’abolir la loi déjà adoptée en 2014 par 101 voix contre 90.
Le Parlement a rejeté le texte et confirmé son premier vote à une plus large majorité encore de 120 voix contre 48. La loi entrera donc en vigueur comme prévu dans moins de deux semaines.
Ces députés, qui défendent ce qu’ils appellent «le mariage authentique» entre un homme et une femme, avaient réuni plus des 50.000 signatures de citoyens nécessaires pour contraindre le Parlement à en débattre.
Mardi, la commission des lois s’était prononcée contre une remise en cause du mariage gay mais les élus les plus à droite (chrétiens-démocrates et Vrais Finlandais) ont insisté pour que l’ensemble de l’assemblée soit consultée.
Des partisans du mariage homosexuel les ont accusés de flatter leur électorat conservateur à l’approche des municipales d’avril, et de faire perdre du temps au Parlement.
La Finlande, qui permet les unions civiles entre partenaires de même sexe depuis 2002, restait le dernier pays nordique à ne pas autoriser le mariage homosexuel

Gerard Darmanin rattrapé par ses tweets anti mariage pour tous

L’arrivée au gouvernement de Gérald Darmanin, qui s’est opposé à l’ouverture du mariage agace, surtout qu’il a été nommé le jour de la lutte mondiale contre l’homophobie.
Emmanuel Macron veut que « chacun puisse aimer librement », « Contre la haine, nous lutterons pour que chacun puisse aimer librement. Je serai le garant d’une France ouverte et tolérante ».
Cette déclaration du président sur tweeter à l’occasion de la journée mondiale contre l’homophobie aurait pu être bien accueillie s’il n’avait pas invité Gérald Darmanin à rejoindre son gouvernement quelques heures plus tôt, se sont désespérés des internautes.
Après la nomination d’Édouard Philippe à Matignon, Macron a poursuivi mercredi son pari sur la recomposition politique en choisissant des ministres de gauche, du centre et de la droite. Parmi eux, les Républicains Bruno Le Maire, qui se voit confier Bercy, et Gérald Darmanin, qui va au Bugdet. Problème pour les défenseurs de la cause LGBT: ce dernier s’est vigoureusement opposé à l’ouverture du mariage pour tous.
Plusieurs utilisateurs de Twitter ont répondu au président en repartageant des tweets ou déclarations publiques de Darmanin datant de 2012 et 2013, dans lesquelles il s’opposait à l’égalité entre les couples de sexe opposé et de même sexe:
La position de l’homme politique de 34 ans, élu maire de Tourcoing en 2014, n’a pas échappé non plus à la maire de Paris.
Au milieu des nombreux messages partagés dans la journée pour montrer que « Paris est fière de défendre les droits des personnes #LGBTI », Anne Hidalgo a retweeté la déclaration du nouveau ministre qui promettait en 2013 qu’il ne « célébrerait pas personnellement de mariages entre deux hommes et deux femmes » s’il accédait à la mairie.
Une critique claire à laquelle Gérald Darmanin a répondu: « Chère Anne Hidalgo, le mariage pour tous est la loi de la République pour tous: je l’ai déjà dit, il n’est pas question de la remettre en cause ».
En 2014, au micro de Jean-Jacques Bourdin, il réclamait pourtant encore que la loi soit supprimée. Alors porte-parole de la campagne de Nicolas Sarkozy, il affirmait: « la loi Taubira sera abrogée, réécrite profondément »

 

//platform.twitter.com/widgets.js

USA : Jim Parsons de The Big Bang Theory s’est marié

L’acteur de la série Big Bang Theory, Jim Parsons, a dit « oui » à son petit ami Todd Spiewak, avec lequel il est en couple depuis près de 15 ans, lors d’une cérémonie intimiste loin des paparazzis.
Les médias américains rapportent que le comédien de 44 ans s’est marié avec son compagnon le 13 mai dernier, à New York.
En novembre dernier, pour célébrer leurs 14 ans de relation, Jim Parsons avait fait une véritable déclaration à son petit ami sur Instagram. Il avait posté une ancienne photo de son chéri en train de chanter, un micro à la main, accompagnée de quelques phrases très touchantes : « J’ai rencontré ce gars (celui avec le micro) il y a 14 ans aujourd’hui et c’est, sans contestation, la meilleure chose qui me soit jamais arrivée. Un des plus beaux cadeaux qu’il m’ait fait, c’est de ne plus m’emmener chanter dans un karaoké. Je crois que cette photo a été faite avec un appareil photo car nos téléphones ne pouvaient pas faire ça à l’époque. » En réalité, le cliché avait été pris le jour de leur rencontre, dans un bar karaoké en 2002, comme l’avait révélé l’acteur en 2015.
Si l’acteur a toujours été discret sur sa vie privée et n’a jamais fait de réel coming-out, il avait révélé son homosexualité dans un portrait publié par The New York Times en 2012. À l’époque, il déclarait tout simplement être « gay » et « en couple depuis dix ans ».