Archives de Catégorie: mariage homosexuel

USA : Samira Wiley et Lauren Morelli de « Orange Is The New Black » se sont mariées

Samira Wiley, Poussey Washington dans la série « Orange Is The New Black, et Lauren Morelli, scénariste de ladite série, se sont mariés à Palm Springs, en Californie, ce samedi 25 mars 2017.
Samira Wiley et Lauren Morelli se sont rencontrées sur le tournage le tournage d’Orange is the New Black, la série de Netflix.
Si Samira Wiley n’a jamais caché son homosexualité, Lauren Morelli, elle, se croyait hétérosexuelle. Elle était même en couple avec un homme à l’époque où elle a rencontré celle qui allait devenir la femme de sa vie.
Sur le tournage, les deux femmes se sont très vite senties attirées l’une par l’autre, et la scénariste a décidé de tout changer et de divorcer de son compagnon pour écouter son cœur.
Ce weekend, les deux stars ont finalement décidé de s’unir pour la vie, après de longs mois de relation sous le feu des projecteurs. Si elles ne travaillent plus ensemble (Samira Wiley a quitté la série après la saison 4 d’Orange is the New Black et est désormais à l’affiche de You’re the Worst ou encore de La Servante écarlate), elles continuent leur belle histoire d’amour toujours aussi fusionnelle.
Pour leur mariage, l’actrice portait une magnifique robe de mariée blanche décolletée sur les épaules, tandis que son épouse avait misé sur une combinaison pantalon décorée d’un gros plastron brillant. Rayonnantes et plus amoureuses que jamais, elles ont pris la pose main dans la main dans un cadre absolument sublime.

Taïwan : bouddhistes et chrétiens s’opposent au mariage gay

La Cour constitutionnelle, La plus haute juridiction taïwanaise, a commencé vendredi l’examen des recours qui pourraient faire de l’île le premier territoire asiatique à autoriser le mariage gay.
Taiwan figure déjà parmi les sociétés les plus progressistes de la région concernant les droits des homosexuels. Des dizaines de milliers de personnes participent chaque année à la gay pride.
Un projet de loi sur le mariage entre personnes de même sexe a même été voté en première lecture en décembre. Il doit encore être examiné en deuxième lecture.
Mais certains juristes observent que le processus législatif pourrait être pris de vitesse par la justice et la Cour constitutionnelle, qui rendra sa décision sous deux mois.
Les 14 grands juges de la haute juridiction ont à examiner deux recours contre un article du code civil déposés par l’activiste de la cause homosexuelle Chi Chia-wei et l’exécutif de la municipalité de Taipei, la capitale, qui n’a jamais reçu autant de demandes de validation de mariages entre personnes de même sexe
L’éventuelle légalisation du mariage homosexuel mobilise les énergies politiques, judiciaires, religieuses et civiles
L’île nationaliste, séparée de la Chine depuis 1949, figure déjà parmi les sociétés les plus progressistes de la région concernant les droits des homosexuels. Des dizaines de milliers de personnes participent chaque année à la gay pride.
Au cœur des débats, une disposition du code selon laquelle le mariage ne peut unir qu’un homme et une femme. Les avocats des requérants défendent l’idée que cet article est contraire à plusieurs principes de la constitution garantissant l’égalité entre tous.
Depuis l’arrivée au pouvoir en mai de la présidente Tsai Ing-wen, favorable aux droits des homosexuels, les partisans du mariage gay se sentent le vent en poupe.
Mais l’opposition au mariage gay se renforce également, mettant en lumière les divisions d’une société aux valeurs familiales traditionnelles profondément enracinées. L’Alliance des groupes religieux de Taïwan pour la protection de la famille a été formée en 2013.
Elle regroupe différentes organisations protestantes et bouddhistes ainsi que la conférence épiscopale régionale chinoise, le nom officiel de la conférence des évêques catholiques de Taïwan. I-Kuan Tao, mouvement qui combine taoïsme, bouddhisme chinois et confucianisme, en est également membre.

François Fillon veut revenir sur l’essentiel des mesures de politique familiale du quinquennat Hollande

François Fillon promet de revenir sur l’essentiel des mesures de politique familiale du quinquennat Hollande.
François Fillon veut supprimer la modulation des allocations familiales en fonction des revenus, introduite en 2015.
Pour réduire l’impôt sur le revenu des familles, le candidat de la droite et du centre propose de relever « progressivement » le plafond du quotient familial à 3.000 euros, après deux baisses depuis 2012 qui l’ont ramené de 2.300 à 1.500 euros par demi-part.
S’il était élu, le contrat de responsabilité parentale, supprimé en janvier 2013, serait rétabli afin de permettre la suspension des allocations familiales en cas d’absentéisme.
La loi Taubira serait réécrite, sans revenir sur le mariage mais en interdisant l’adoption plénière aux couples homosexuels. Ils ne pourraient candidater qu’à l’adoption simple, qui n’efface pas la filiation biologique de l’enfant.
La réforme du congé parental intervenue en 2015 serait évaluée et « si cela est nécessaire », l’obligation d’une prise successive du congé parental par les deux parents pour avoir droit à la durée complète serait « assouplie ».
Le député de Paris veut aussi abroger l’extension aux sites internet du délit d’entrave à l’IVG, votée récemment.
Il promet de « renforcer » l’accueil de la petite enfance, avec « un accès prioritaire aux crèches pour les familles monoparentales ».
La Procréation médicalement assistée (PMA) resterait interdite aux couples de femmes et aux femmes seules, et des sanctions pénales renforcées puniraient « le recours ou la promotion » de la Gestation pour autrui (GPA)

Marie-Claude Bompard relaxée après avoir refusé de marier deux femmes

La Maire de la ville de Bollène, dans le Vaucluse, Marie-Claude Bompard avait refusé en 2013 de marier deux femmes arguant un « problème de conscience ». Dans un jugement mis en délibéré ce jeudi, le tribunal de Carpentras a décidé de relaxer l’élue.
« Un mariage, c’est l’union d’un homme et d’une femme de façon à créer un état civil qui lui-même crée une filiation. C’est le problème qui s’est posé à moi (…) Il n’y a pas d’homophobie, de discrimination. Je ne suis pas coupable d’avoir des opinions. » C’est ainsi que Marie-Claude Bompard avait justifié son refus de marier en août 2013 Angélique Leroux et Amandine Gilles, dans sa mairie de Bollène, dans le Vaucluse. Ces dernières avaient dû se marier devant un autre agent de la mairie.
L’association Mousse avait porté l’affaire devant la justice en se constituant partie civile, après que la plainte des deux femmes avait été classée sans suite. Pour l’avocat de l’association, il y a eu un délit de discrimination. « Tous les citoyens français sont concernés et il est important dans une République laïque et égalitaire comme la France que toutes les personnes, quelles que soient leur orientation sexuelle, leur religion ou leur couleur de peau, aient une confiance absolue dans le fait qu’elles ne seront pas discriminées par un officier de l’état civil français », avait plaidé Me Étienne Deshoulières.
Mais la justice a donné raison à l’avocat de Marie-Claude Bompard, Me Guillaume Blanc, qui avait estimé irrecevable que se constitue partie civile l’association, créée en 2000 par « des justiciers LGBT ayant changé de statut en 2015, soit deux ans après les faits reprochés à sa cliente ». La cour a condamné l’association à verser 3.000 euros à l’édile pour une procédure jugée « abusive ».

Une demande en mariage d’un couple gay en plein concert d’Adele

Ce dimanche soir, à l’Etihad Stadium de Melbourne, en Australie a fait preuve de beaucoup de sensibilité. Voyant un homme pleurer au premier rang alors qu’elle entonnait son tube Hello, Adele l’a invité à la rejoindre sur scène avec son compagnon.
L’un d’eux, Wade, se met alors à genoux sous les applaudissements du public et demande son ami Chris en mariage devant Adele, étonnée. Elle tend alors le micro à Chris qui confie : «J’ai dit oui», avant de tomber dans les bras de la chanteuse.
Le mariage gay est cependant interdit en Australie.

Allemagne : Le candidat social-démocrate Martin Schulz promet le mariage pour tous s’il est élu à la chancellerie

Martin Schulz, candidat SPD (socialiste) pour les législatives de septembre prochain en Allemagne, s’engage à ouvrir le mariage à tous les couples, mais aussi à permettre l’adoption plénière pour les couples de même sexe.
Dans une interview accordée à « Zeit Campus », le candidat ésigné à la chancellerie qui talonne désormais Angela Merkel dans les sondages d’intentions de vote a ainsi confirmé la position de son parti d’accorder l’égalité aux couples LGBT
Lorsqu’une journaliste lui a demandé s’il soutiendrait l’ouverture pour les couples de même sexe, celui-ci a déclaré de façon tranchée: « Absolument. »
« Je suis en faveur du mariage pour tous, et si nous introduisons l’égalité du mariage, cela inclut évidement l’adoption avec », a-t-il précisé.K
Le SPD avait déjà, il y a quatre ans, proposé le slogan « 100% égal avec nous ».
Mais ces exigences ont été rapidement abandonnées lors de la participation du SPD à la grande coalition dirigée par Angela Merkel.
Le dirigeant du SPD, Sigmar Gabriel, ne s’était pas beaucoup mobilisé. Dans son premier discours en tant que candidat au poste de chancelier, Martin Schulz avait ignoré le sujet.

Finlande: le mariage ouvert aux couples homosexuels

mariage-homosexuel-670x304En Finlande, les couples homosexuels peuvent, depuis ce mercredi, se marier. Le mariage homosexuel est de ce fait désormais légalisé dans tous les pays scandinaves.
La proposition de loi avait été introduite, par la population, il y a des années au parlement. Cinquante mille Finlandais s’étant prononcés en faveur de cette disposition, le parlement a été tenu de se pencher sur la question. La loi a été votée fin 2014 mais son exécution s’est encore fait longuement attendre en raison de protestations des milieux conservateurs.
Le feu vert au mariage homosexuel a finalement été donné mi-février. Les parlementaires finlandais ont définitivement entériné le mariage gay en repoussant une ultime tentative de ses opposants de faire obstacle à son entrée en vigueur le 1er mars.
Gays et lesbiennes pourront également, outre se marier, adopter des enfants et porter le même nom de famille.
Le Parlement finlandais avait été appelé à revoter sur le mariage homosexuel, déjà approuvé en 2014.
Des députés, qui défendent « le mariage authentique » entre un homme et une femme, ont réuni les 50.000 signatures de citoyens nécessaires pour contraindre le Parlement à en débattre.
Mardi, la commission des lois avait rejeté le texte. Mais les élus les plus à droite (chrétiens-démocrates et Vrais Finlandais) ont insisté pour que l’ensemble de l’assemblée soit consultée.
Des partisans du mariage homosexuel ont accusé les élus à l’origine de ce baroud d’honneur de flatter leur électorat conservateur à l’approche des municipales d’avril, et de faire perdre du temps au Parlement. «
Les députés du Parlement finlandais ont approuvé en Novembre 2014, par 105 voix contre 92, une proposition de loi d’initiative populaire légalisant le mariage homosexuel.
Les couples homosexuels pouvaient, depuis 2002, se faire enregistrer comme partenaires, mais la Finlande restait le seul pays nordique à ne pas autoriser leur mariage. La loi votée accorde aux couples homosexuels les mêmes droits que pour les couples hétérosexuels, notamment en ce qui concerne l’adoption ou le partage d’un même patronyme.

L’Initiative citoyenne européenne Mum, Dad & Kids contre le maraige homosexuel n’a pas le million de signatures

mdkLancée le 4 avril 2016, l’initiative citoyenne européenne (ICE) Mum, Dad & Kids doit recueillir 1 million de signatures d’ici le 3 avril 2017 pour que l’Union Européenne reconnaisse le mariage homme/femme et la filiation père-mère-enfant comme la seule légale .
Si le million de signature est atteint, la Commission européenne sera obligée d’ouvrir un débat en vue d’adopter cette double définition du mariage et de la famille.
A ce jour, 610000 signatures ont été collectées, dont 27575 pour la France.
Mum, Dad & Kids voudrait que l’Union européenne adopte une définition limitée du mariage et de la famille par la législation communautaire :
“Le mariage est l’union durable d’un homme et d’une femme » et « la famille est fondée sur le mariage et/ou la descendance ».
Ce sont ces définitions que les citoyens Européens sont appelés à soutenir par leurs signatures.
Le principe même de cette initiative citoyenne européenne a déjà été validé par la Commission.
Pour Ludovine de La Rochère  : « Cette initiative est une opportunité à saisir pour non seulement stopper la déconstruction de la famille mais aussi soutenir le mariage, la richesse de l’altérité et de la complémentarité des sexes, la filiation et l’intérêt supérieur de l’enfant. J’invite les familles de France et d’Europe à amplifier la mobilisation. Nous avons déjà rassemblé près des deux tiers du million de signature nécessaire. Nous avons marqué un essai. Nous avons deux mois pour le transformer ».
Prions pour que cela n’arriva pas …

Slovenie : premier mariage homosexuel

unionDix mois après l’adoption d’une loi autorisant l’union de deux personnes de même sexe, la Slovénie va procéder samedi au premier mariage homosexuel de son histoire. La célébration de l’union de deux femmes aura lieu à Maribor, deuxième ville du pays, a annoncé la responsable du service des mariages.
La Slovénie a approuvé le mariage homosexuel après le rejet, en décembre 2015, d’un projet de loi ouvrant le droit à l’adoption d’enfants par des couples gays.
Plusieurs pays européens, dont la France, la Grande-Bretagne ou l’Espagne, ont légalisé le mariage homosexuel, mais cette question demeure sensible dans de nombreux autres Etats de l’Union européenne.

USA : baisse des suicides chez les jeunes depuis la légalisation du mariage homosexuels

mariage-homosexuel-670x304Une baisse du suicide chez les adolescents américains a été constaté dans les États américains ayant autorisé le mariage homosexuel .
Les tentatives de suicide chez les étudiants LGBT en étude supérieure est en baisse de 14%.
C’est le double de la baisse de 7% Chez les élèves du secondaire, la baisse est de 7%.
L’étude portait sur les cas de 760.000 étudiants entre 1999 et 2015.L’étude a été menée par des scientifiques américains de l’Université Johns Hopkins.
Julia Raifman, co-auteure de cette étude, estime que ces chiffres permettront aux politiques et au public « de prendre en compte les implications potentielles sur la santé des lois sur les droits des homosexuels ».
The Guardian, qui relaie l’information, rappelle que c’est le Massachusetts qui est le premier État américain à avoir légalisé le mariage homosexuel en 2004. Quand la Cour suprême des États-Unis a statué que le mariage homosexuel serait légal dans les 50 états, 37 états reconnaissaient déjà les unions homosexuelles ..
Les travaux ont comparé les données dans les Etats américains qui ont légalisé le mariage gay avant janvier 2015 à celles des Etats qui ne l’ont pas fait. Selon les auteurs, le fait d’avoir adopté cette mesure est associé à une diminution de 135 000 suicides dans l’enseignement secondaire, dont la plupart concernent des jeunes gays, lesbiennes ou bisexuels.
Pour parvenir à cette conclusion, les chercheurs ont utilisé les données du « Youth Risk Behaviour Surveillance System », une étude menée par les CDC américains sur les jeunes. Les données incluent 32 des 35 Etats ayant légalisé le mariage pour tous entre janvier 2004 et janvier 2015. Pour saisir les tendances, les auteurs ont étudié les périodes de cinq ans précédant le passage de la loi dans ces Etats.
Or, selon leurs observations, le passage des lois étatiques ouvrant le mariage à tous les couples était associé à une réduction de 7 % du taux de suicides au lycée, toutes populations confondues, et de 14 % pour les adolescents issus des « minorités » (gays, lesbiennes, bisexuels). Cet effet était perceptible pendant deux ans suivant le passage de la loi. Dans les Etats n’ayant pas adopté cette législation, les taux sont restés stables.