Archives de Catégorie: internationnal

Canada :Un évêque gay épouse son compagnon en la cathédrale de Toronto

L’évêque Kevin Robertson a épousé son partenaire Mohan Sharma à la cathédrale Saint-James, dans la ville canadienne de Toranto .
M me Susan Bell, évêque du diocèse de Niagara, a présidé la cérémonie qui a eu lieu le 28 décembre.
Le diocèse de Toronto a publié un communiqué félicitant le couple :
Le diocèse de Toronto félicite Mgr Kevin Robertson et M. Mohan Sharma, qui se sont mariés aujourd’hui à la cathédrale Saint-James en présence de leurs deux enfants, de leurs familles et de nombreux amis, dont l’archevêque Colin Johnson et l’évêque Andrew Asbil.
Les évêques Kevin et Mohan, qui forment un couple depuis 2009, ont vu leur relation bénite en 2016 selon les directives pastorales du diocèse de Toronto et sont maintenant mariés en vertu des dispositions relatives au mariage de ces mêmes directives. (source http://www.toronto.anglican.ca)
L’union du couple donne un coup de pouce aux chrétiens LGBTI désireux de voir plus d’égalité au sein de leur religion.
Cependant, le mariage homosexuel en général continue d’être une question épineuse et controversée au sein de l’église chrétienne.

Poster un commentaire

Classé dans info, internationnal, mariage homosexuel, religion

Martina Navratilova dérape sur la cause transgenre

Martina Navratilova, deuxième joueuse la plus titrée de l’histoire du tennis féminin, est connue pour être une fervente défenseur de la cause gay et lesbienne,
Celle qui avait osé révéler son homosexualité au début des années 80 a été invitée sur Twitter à réagir à un article intitulé  »Les femmes transgenres dans le sport : sont-elles vraiment une ‘menace’ pour le sport féminin ? », publié par Alistair Magowan.
Dans son papier, le journaliste de BBC Sport présente le cas de la coureuse cycliste Rachel McKinnon, vainqueur de l’UCI Masters Track World Championship en octobre dernier, et ayant depuis reçu plus de 100 000 messages d’insultes.
« Ce n’est clairement pas normal. Vous ne pouvez pas simplement vous proclamer une femme, pour ensuite vous mesurer à d’autres femmes en compétition. Il doit y avoir des règles standardisées, et avoir un pénis et participer à des compétitions en tant que femme ne correspond pas à ce standard… », a écrit Martina Navratilova sur le réseau social.
Un message repéré par le site Sports.fr qui a en a étonné plus d’un. Un avis très tranché qui surprend d’autant plus qu’en 2017, elle s’était insurgée contre l’ancienne star du tennis australien Margaret Court qu’elle avait accusé de propos « racistes et homophobes ».

Poster un commentaire

Classé dans info, internationnal

Cuba : le mariage homosexuel ne figurera pas dans la nouvelle Constitution

Les homosexuels devront encore attendre avant de pouvoir se marier à Cuba. Le pays a renoncé à inscrire dans sa nouvelle Constitution des changements ouvrant la voie au mariage gay, a indiqué mardi 18 décembre un représentant du gouvernement. La décision résulte de l’opposition d’une majorité de citoyens ayant été consultés sur ce sujet.
La proposition initiale était de définir le mariage comme l’union « entre deux personnes » en remplacement de la formule actuelle figurant dans la Constitution de 1976 et le décrivant comme l’union « entre un homme et une femme ».
Le projet de nouvelle Constitution a été soumis au débat citoyen, dans chaque quartier voire entreprise entre août et novembre. Le sujet portant sur le mariage homosexuel a été le plus débattu.
« Sur les 192 408 avis exprimés, 158 376 proposent de remplacer la proposition (figurant dans le texte) par (la formulation) actuellement en vigueur », a indiqué l’Assemblée nationale sur Twitter.
Compte-tenu de cette situation, la Commission chargée de la rédaction du texte propose de retirer du projet de Constitution la formule proposée « afin de respecter toutes les opinions. Le mariage est une institution sociale et juridique. La loi définira le reste des éléments », a ajouté l’Assemblée.
Le nouveau projet, avec les modifications apportées, sera soumis au vote de l’Assemblée nationale le 21 décembre avant de faire l’objet d’un référendum le 24 février 2019.

Poster un commentaire

Classé dans info, internationnal, mariage homosexuel

Italie : un médecin condamnée pour des propos homophobes

Le tribunal de Turin a condamné Silvana De Mari  accusée de diffamation à l’encontre des homosexuels et du mouvement LGBT, pour avoir prétendu que « l’homosexualité est contre nature ». Elle devra payer une amende de 1 500 € et une amende provisoire de 2 500 euros à la Torino Pride Coordination et au réseau Lenford.
Silvana De Mari est une femme médecin et écrivain italienne, auteur de romans d’heroic fantasy dont Le Dernier Elfe (L’ultimo elfo) paru en 2004 et Le Dernier Orc (L’ultimo orco) publié l’année suivante.
Avant la lecture de la phrase, le Dr De Mari est revenue sur certaines accusations:  » Quand je dis que les hommes qui ont des relations sexuelles avec d’autres hommes courent un plus grand risque de contracter des maladies et des cancers, cela est documenté: si ces données n’étaient pas présentes, ce serait un processus sacro-saint « .
Le Dr De Mari explique que « les maladies sexuellement transmissibles augmentent en période de gay pride ». Enfin, elle a tenté de réfuter une affirmation: « On a prétendu que l’homosexualité n’était pas une maladie pour l’OMS. L’OMS n’est pas une association médicale, mais une association politique. Bien entendu, l’homosexualité n’est pas une maladie: la gale est une maladie « .
« La liberté de critiquer existe: mon devoir en tant que médecin est de lancer l’alerte sanitaire », a commenté De Mari. Selon son avoca « elle n’a été condamnée que pour une peine adressée au mouvement LGBT, mais pour le reste, c’est une sentence équilibrée car elle l’acquitte pour les ces critiques concernant le  comportement homosexuel ».
Les motivations du tribunal de Turin seront disponibles dans les 30 jours. De Mari a déjà annoncé quelle ferait appel.
De Mari est ouvertement homophobe et elle a souvent exprimé des postions critiques vers l’homosexualité.
Sur son blog, elle soutient que l’homophobie (un crime dans la plupart des États civilisé) est un droit humain . Comme médecin elle croit dans l’existence de  » maladies atroces qui viennent à ceux qui souffrent de la pénétration anale.
Alors en tant que psychothérapeute, en contraste avec APA (American Psychiatric Association), elle soutient que l’homosexualité n’existe pas. Il n’y a qu’une sexualité et les perdants biologiquement qui le rejettent. Elle a déclarée aussi que « L’APA,  gouverne le monde en utilisant un manuel de diagnostic statistique sans laquelle vous ne pouvez pas faire un diagnostic ou une expertise officielle.
Pour ces affirmations, l’Ordre des médecins italien a ouvert une procédure disciplinaire. Le Président de cet ordre a défini ces affirmations « hors du périmètre des connaissances scientifiques »

Poster un commentaire

Classé dans homophobie, info, internationnal

Mexique : un couple mexicain gay voit son mariage américain enfin reconnu

Daniel Berezowsky et Jaime Chávez Alor se sont rencontrés au lycée dans leur pays d’origine, le Mexique, il y a plus de dix ans, mais les deux hommes n’étaient n’étaient encore que des amis.
Ils ont seulement commencé à se fréquenter après s’être retrouvés sur Facebook en 2012.
La semaine dernière, Berezowsky, spécialiste en communication de l’organisation de défense des droits humains Shift, et Chávez Alor, avocat du Centre Vance pour la justice internationale, sont devenus le premier couple homosexuel à avoir un mariage célébré à l’extérieur du Mexique et reconnu par la loi mexicaine.
Le consul général du Mexique a célébré le mariage dans sa résidence de Manhattan devant environ 25 membres de la famille et amis du couple.
Peu de temps après leur mariage, le consulat du Mexique a publié un communiqué leur souhaitant tout le bonheur possible  et soulignait la pertinence de cet événement, qui « ouvre la voie aux couples mexicains du même sexe qui souhaitent se marier légalement à en mariage dans une ambassade ou un consulat de notre pays.  »
Le mariage est considéré comme une victoire majeure pour les Mexicains vivant à l’étranger qui souhaitent épouser une personne du même sexe et faire reconnaître leurs inions par leur pays d’origine.
Berezowsky, 32 ans, et Chávez Alor, 31 ans, qui vivent maintenant à New York, ont déclaré que la route qui les séparait de leur grand jour n’était pas facile. Les deux hommes, tous deux citoyens mexicains, ont passé plus de six mois à tenter d’obtenir une licence de mariage auprès du consulat général du Mexique à New York, mais cela à d’abord été refusés. Bien que les couples de même sexe puissent se marier légalement à Mexico et dans plusieurs des 31 États du pays, les mariages de même sexe ne sont pas légaux au regard du code fédéral mexicain.

Poster un commentaire

Classé dans info, internationnal, mariage homosexuel

Taïwan: Le référendum contre le mariage gay ne remet pas en cause sa légalisation selon les autorités

Le référendum tenu à Taiwan en faveur de l’interdiction du mariage homosexuel ne remet pas en cause une décision de justice en faveur de l’égalité, a déclaré un haut responsable de l’île.
72% des électeurs ont voté en faveur de l’interdiction des mariages homosexuels lors d’un référendum organisé le 24 novembre à l’issue d’un processus de pétition publique.
Cependant, des responsables taïwanais ont déclaré que le résultat ne remédiait pas à une décision de justice de 2017 émanant de la Cour suprême selon laquelle les couples homosexuels devraient avoir le droit de se marier.
Le secrétaire général du Judicial Yuan, Lu Tai-lang, a déclaré que les référendums ne peuvent pas être utilisés pour renverser les opinions émises par la cour constitutionnelle du pays, qui est l’autorité suprême en matière de droit.
Le mariage gay pourrait donc être légaliser dans l’île prochainement.

Poster un commentaire

Classé dans info, internationnal, mariage homosexuel

Pays Bas : quand une émission sportive stigmatise les LGBT

Au Pays-Bas des voix de plus en plus nombreuses se font entendre contre le harcèlement systématique de la communauté LGBT par les commentateurs de football d’une émission de la chaîne de télévision RTL .
Le dernier épisode en date concerne la remarque de l’un d’eux ayant qualifié de « petits homos hystériques » deux adolescents gays amateurs de football à l’origine d’une pétition auprès de la Fédération de football néerlandaise demandant de faire cesser les discriminations dans ce sport. « Il suffit d’un peu de cran pour sortir du placard », a-t-on entendu durant la dernière diffusion de l’émission « Voetbal Inside ».
Voici quelques semaines, ces journalistes avaient été particulièrement irrévérencieux envers un confrère belge transgenre en se présentant devant les caméras avec des perruques aux cheveux longs. « Appelez-moi Renata, et non plus René », avait raillé l’un d’eux.
Ces débordements devant les caméras ont fini par soulever un vent de protestations. La ministre en charge de l’émancipation, Ingrid van Engelshoven, est montée au créneau pour demander aux commentateurs de s’expliquer avec elle au cours d’un débat public. Pour leur part, les réseaux sociaux ont lancé une campagne hashtag pour faire réfléchir plus « loin que le bout de leur nez » ce trio de commentateurs sportifs. Nombre d’internautes LGBT y font part de leurs expériences malheureuses face à leur orientation sexuelle, notamment dans les milieux sportifs.
Les sponsors de l’émission, Heineken et Gillette connus pour leur politique d’intégration et d’inclusion, avaient déjà par le passé demandé des explications à la chaîne RTL qui diffuse l’émission. Mais elle s’est toujours défendue, estimant que les frontières de la discrimination n’avaient jusqu’à présent jamais été franchies. De son côté, la Fédération de football s’est, elle, prononcée en faveur d’une prochaine campagne de lutte contre l’homophobie dans les stades.

Poster un commentaire

Classé dans homophobie, info, internationnal

Le pape François se dit «inquiet» de la «mode» de l’homosexualité dans l’Eglise

 Dans un livre d’entretiens intitulé La force d’une vocation paru ce samedi 1er décembre en Italie, le pape François, prend position sur la « question très grave » de l’homosexualité.
« Dans nos sociétés, il semble même que l’homosexualité soit à la mode et cette mentalité, d’une certaine manière, influe aussi sur la vie de l’Église », estime le religieux argentin, en expliquant que la question l’inquiète.
Le Saint Père avait pourtant tendu la main à la communauté gay lors de son élection en 2013. Il avait notamment reçu des couples homosexuels et lancé la fameuse phrase : « Qui suis-je pour juger ? ».
Un document datant de 2005 interdit formellement l’accès à la prêtrise à tout homme présentant des tendances homosexuelles. Mais, en raison du faible nombre de vocations, l’Église ferme souvent les yeux.
Dans ce livre d’entretiens, qui sera traduit en dix langues, le souverain pontife demande aux responsables de séminaires de renforcer leur contrôle sur la question. En août dernier, l’ancien archevêque de Buenos Aires avait incité les parents d’enfants homosexuels à recourir à la psychiatrie. Ses propos avaient provoqué un tollé.

Poster un commentaire

Classé dans homophobie, info, internationnal, mariage homosexuel, religion

Taiwan votre contre la mariage homosexuel

Les Taïwanais se sont en majorité prononcés contre le mariage homosexuel samedi, lors de référendums concurrents opposants partisans et adversaires du mariage gay.
Un référendum stipulant que le mariage devait être uniquement une union entre un homme et une femme a réuni plus de sept millions de voix, davantage que le soutien apporté à un référendum en faveur de ce droits pour les couples homosexuels, qui a recueilli six millions de voix.
Ces consultations se déroulaient parallèlement à des élections locales, qui se sont traduites par une cinglante défaite du parti au pouvoir de la présidente Tsai Ing-wen, contrainte de quitter la direction de sa propre formation.
Jennifer Lu, une porte-parole de la Coalition pour l’égalité devant le mariage, a déclaré qu’elle était attristée par ce qu’elle a qualifié de « référendums absurdes » et a reproché « l’incompétence » du gouvernement sur la question des droits homosexuels.
Les 19 millions d’électeurs devaient se prononcer sur ces deux référendums anti et pro-mariage gay, reflétant les fractures de la société sur ce sujet alors que le gouvernement tarde à appliquer une décision rendue il y a plus d’un an par la Cour constitutionnelle légalisant, pour la première fois en Asie, le mariage homosexuel.

Poster un commentaire

Classé dans homophobie, info, internationnal, mariage homosexuel

USA :Des couples de migrants LGBT se sont marié à la frontière

Des couples qui fuyaient les persécutions homophobes et la pauvreté au Honduras se sont dit oui en attendant de pouvoir passer la frontière.

Poster un commentaire

Classé dans homophobie, info, internationnal, mariage homosexuel