Archives de Catégorie: internationnal

Israël : Indignation après le soutien d’un ministre aux thérapies de conversion

Devant les caméras, le ministre israélien de l’éducation crée la polémique.
Il se dit favorable aux « thérapies de conversion’, à l’encontre des personnes homosexuelles.
Rafi Peretz, ministre israélien de l’Education explique : « Je peux vous dire que je connais tres bien ce sujet. Je l’ai moi même pratiqué »
Rafi Peretz, fait notamment référence à un étudiant qu’il avait reçu et conseillé.
Ses propos ont été condamnés dans un tweet par le premier ministre israelien Benjamin Netanyahou, et par le ministre de la justice, premier député, ouvertement gay.
Amir Ohana, ministre israélien de la Justice est opposé à de telles pratiques : « L’orientation sexuelle ne requiert aucune thérapie, ni aucune conversion,contrairement aux idées préconçues et à l’ignorance, qui requierent, elles, des thérapies et conversions ».
Dimanche, des membres de la communauté LGBT de Tel-Aviv se sont rassemblés en signe de protestation.
Ils appellent à la démission, du ministre à la tête d’un parti d’extrême droite.

Poster un commentaire

Classé dans homophobie, info, internationnal

le Parlement de Taïwan légalise le mariage gay

Le Parlement taïwanais a légalisé le mariage entre personnes de même sexe. Il s’agit d’une première en Asie, deux ans après une décision historique en ce sens de la plus haute juridiction de l’île.
Les députés taïwanais ont largement voté une loi permettant aux couples homosexuels de former « des unions permanentes exclusives » ainsi qu’une clause qui leur permet de demander une inscription par l’administration au « registre des mariages ».
Partisans et adversaires du mariage pour tous se sont mobilisés à l’extérieur du Parlement à Taipei dans alors que le débat législatif qui s’annonçait très long et conflictuel. En mai 2017, la Cour constitutionnelle de Taïwan avait rendu un arrêt historique, jugeant anticonstitutionnel le fait de priver les personnes de même sexe du droit de se marier.
La Cour avait alors donné jusqu’au 24 mai 2019 au gouvernement pour modifier la loi, en précisant que le mariage pour tous deviendrait une réalité si rien n’était fait, ce qui serait historique à l’échelle du continent asiatique.

Poster un commentaire

Classé dans info, internationnal, mariage homosexuel

Australie : Israël Folau publie à nouveau un message haineux

L’arrière de l’équipe d’Australie Israel Folau a de nouveau tenu des propos homophobes dans un message posté sur Instagram.
Il y a un an, l’arrière international australien, star du rugby dans son pays, avait créé une vive émotion en affirmant que les homosexuels iraient « en enfer s’ils ne repentaient pas de leurs péchés ». Ce chrétien évangélique a tenu à nouveau des propos similaires mercredi, via une publication sur son compte Instagram où il est écrit : « Attention ! Alcooliques, homosexuels, adultères, menteurs, fornicateurs, voleurs, athées, idolâtres, l’enfer vous attend. Repentez-vous ! Seul Jésus sauve ». Un message qui fait beaucoup réagir en Australie.
La Fédération australienne, qui a pris connaissance du post d’Israel Folau sur son compte Instagram, a réagi. « Le contenu en est inacceptable. Cela ne représente pas les valeurs du sport et est irrespectueux vis-à-vis de membres de la communauté rugby. L’intégrité de la Fédération australienne est engagée à ce sujet. » Et, selon le Daily Telegraph, Raelene Castle, la présidente de la Fédération australienne, cherchait ces dernières heures à joindre Folau pour une explication.
En février dernier, ce dernier avait prolongé son contrat pour quatre ans, contre une somme élevée, et Castle lui avait demandé, en amont de la signature, d’exprimer ses points de vue de manière respectueuse sur les réseaux sociaux. Le message de Folau va clairement contre cette consigne, et le Daily Telegraph affirme que son contrat pourrait être « déchiré ».
Lors de la première polémique, l’an dernier, la compagnie aérienne Qantas, principal sponsor des Wallabies, avait menacé de se retirer et la firme Land Rover avait retiré à Folau la voiture qu’elle lui prêtait.

Poster un commentaire

Classé dans homophobie, info, internationnal

Chine : le discours de Rami Malek portant sur l’homosexualité a été censuré

Le diffuseur chinois Mango TV est la cible de vives critiques après que le passage du discours de Rami Malek, Oscar du meilleur acteur, portant sur l’homosexualité a été censuré.
Cette censure concerne la retransmission en ligne de la cérémonie. «Nous avons fait un film sur un homme gay, un immigré, qui a vécu sa vie sans se cacher ou s’excuser», a notamment déclaré Rami Malek, qui a incarné Freddie Mercury dans le film Bohemian Rhapsody.
Or, Mango TV a traduit ce passage en utilisant l’expression «appartenant à groupe particulier» au lieu de «homme gay».
Des dizaines de milliers d’internautes ont immédiatement partagé les captures d’écran de cette censure sur le site de micro-blogging Weibo.
Ce n’est pas la première fois que Mango TV est accusé de censure. Lors de sa retransimission du concours de l’Eurovision, l’année dernière, les références à l’homosexualité avaient été effacées, notamment la performance de l’Irlandais Ryan O’Shaughnessy, lors de laquelle un couple homosexuel était présent sur scène.

Poster un commentaire

Classé dans homophobie, info, internationnal, people, politique

Taiwan : en route vers le mariage homosexuels

Taïwan a dévoilé jeudi sur son projet de loi pour ouvrir le mariage aux couples homos, un texte qui leur donnerait des droits limités à l’adoption pour contrer l’hostilité des conservateurs.
Le projet de loi, qui selon le site d’informations taïwanais Up Media, s’intitule «Interprétation et application de la loi no 748 de la Cour», a été créé à la suite d’ une décision de justice de 2017 ordonnant au Parlement de légaliser l’égalité des mariages.
En 2017, la Cour constitutionnelle a en effet rendu un arrêt historique en faveur de l’ouverture du mariage aux couples de personnes du même sexe, jugeant anticonstitutionnel le fait de priver les gays et lesbiennes du droit de se marier.
Si aucune loi n’est adoptée d’ici le 24 mai de cette année, les couples de même sexe à Taiwan deviendront les premiers en Asie à être légalement autorisé à se marier. Le Parlement devrait se prononcer sur le projet de loi en mai, avant la date limite.
La nouvelle loi répondrait aux exigences de la Cour tout en respectant les résultats du référendum de novembre dernier ce qui a fait craindre des mesures discriminatoires par les associations LGBT locales. Autrement dit, le texte ne modifierait pas le code civil, qui définit actuellement le mariage comme l’union d’une femme et d’un homme, mais permettrait à «deux personnes du même sexe de nouer une union permanente de nature intime et exclusive dans le but affirmé de mener une vie commune». Néanmoins, il «donner[ait] la même protection et liberté de mariage» que les hétérosexuels. Les couples homosexuels seront autorisés à adopter l’enfant biologique du partenaire, les deux partenaires seront responsables financièrement de l’autre et bénéficieront de droits à l’héritage.

Poster un commentaire

Classé dans info, internationnal, mariage homosexuel

Brésil: les contenus LGBT vont être supprimés des manuels scolaires

Jair Bolsonaro et son gouvernement ont révélé leur intention d’effacer toutes les mentions concernant l’homosexualité, le féminisme et la violence à l’égard des femmes dans les manuels scolaires.
Le nouveau président brésilien met en oeuvre sa promesse de campagne d’effacer l’héritage du philosophe libéral brésilien Paulo Freire. Il avait alors promis « d’entrer dans le ministère de l’Education avec un lance-flammes pour éliminer Paulo Freire. »
À la veille de son entrée en fonction, le 1er janvier, Bolsonaro avait réaffirmé sa position, déclarant: « L’un des objectifs pour faire sortir le Brésil des pires places du classement mondial de l’éducation est de lutter contre le gaspillage marxiste qui s’est répandu dans les établissements d’enseignement ».
Il avait également déclaré dans une vidéo sur YouTube qu’il éliminerait les questions sur le genre ou les mouvements LGBT de de l’enseignement secondaire au Brésil.
Le ministre de l’Education, Ricardo Velez Rodriguez, a également déclaré ses objectifs anti-LGBT, déclarant lors de son discours d’investiture qu’il voulait mettre fin à la « promotion agressive de l’idéologie du genre ».
Bolsonaro, qui s’est décrit comme « homophobe et très fier de lui », a aussi déclaré à Playboy en 2011 qu’il préférerait voir mourir son fils que de le savoir être gay.

Poster un commentaire

Classé dans homophobie, internationnal, politique

Irlande : Une entreprise condamnée à verser 2 500 euros à un homosexuel pour son refus d’imprimer des invitations à la cérémonie de partenariat civil

Une entreprise de conception et d’impression a été condamnée à verser 2 500 euros à un homosexuel pour son refus d’imprimer des invitations à la cérémonie de partenariat civil de cet homme avec son partenaire de longue date.
Cela fait suite à une décision historique de la Commission des relations de travail (WRC) qui a établi que l’entreprise Beulah Print and Design a fait preuve de discrimination à l’encontre de Jonathon Brennan (33 ans) en raison de son orientation sexuelle lorsque celle ci a refusé d’imprimer les invitations.
Le juge Orla Jones a ordonné à la société  de verser la somme de 2 500 euros à Brennan pour la discrimination visée à l’article 3 de la loi sur l’égalité de statut.
Dans l’affaire, Brennan a contacté Beulah Print and Design en mars 2015 pour l’impression des invitations à la cérémonie du partenariat civil avec son partenaire, John Kierans (39 ans).
Cependant, Brennan a déclaré lors de l’audience au WRC qu’il était « choqué et gêné » lorsque Beulah a refusé de prendre l’affaire, car il avait fait affaire avec Beulah pendant quatre ans avant mars 2015 pour son salon de coiffure et n’avait jamais eu de problème avec eux.
Brennan a déclaré à l’audience que le copropriétaire de Beulah lui avait dit qu’il ne pouvait pas imprimer les invitations, car lui et son partenaire commercial étaient des chrétiens croyant en la Bible, ne croyaient pas en l’homosexualité et ne soutenaient pas le mariage homosexuel.
Brennan a déclaré que Beulah lui avait dit qu’ils refuseraient de la même toute demande pour imprimer des photos d’une femme nue en raison de leurs croyances religieuses.
Brennan a dit à Beulah qu’ils avaient été heureux de prendre son argent pour d’autres commandes, mais pas lorsqu’il s’agissait d’invitations pour son partenariat civil.
Brennan a déposé sa plainte pour discrimination le 29 avril 2015 et lors de l’audience devant la WRC, le copropriétaire de Beulah a expliqué qu’il avait déjà refusé d’imprimer d’autres formes d’imprimerie lorsqu’il s’était opposé à son contenu en raison de ses convictions religieuses.
Le copropriétaire de Beulah a déclaré que le 4 mars 2015, il pensait que Brennan comprenait et acceptait ce qu’il avait dit et qu’il était ensuite allé lui serrer la main, mais Brennan ne lui avait pas rendu la pareille.
Beulah a déclaré à la WRC que le refus de ce service n’était pas dû à l’orientation sexuelle de Brennan, qui lui avait déjà fourni des services d’impression pour son entreprise de coiffure et ne s’opposait pas à lui fournir un service d’impression, mais s’opposait à fournir un service d’impression en ce qui concerne de quelque chose qui était contraire à leurs croyances.
Beulah a déclaré qu’il s’agissait de l’objet de la demande et non de la personne qui avait demandé le service.
union Beulah a déclaré que par le passé, elle refusait d’imprimer des affiches pour un événement de strip-teaseur dans un pub et refusait également d’imprimer des éléments pornographiques, ces demandes étant contraires à leurs convictions religieuses.
Beulah a déclaré qu’ils auraient refusé la même demande si celle-ci avait été faite par une personne d’orientation sexuelle différente et que l’entreprise compte de nombreux clients homosexuels
Dans ses conclusions, Jones a déclaré que Beulah avait confirmé à l’audience que son service d’invitation au mariage était accessible aux couples hétérosexuels. Il était donc clair que Brennan aurait pu utiliser ce service s’il avait été un homme hétérosexuel.
Le Juge Jones a constaté que Beulah avait refusé un service à Brennan qui était librement disponible pour les couples hétérosexuels.
Elle a dit qu’il était clair que quelles que soient les raisons pour lesquelles Beulah avait refusé de fournir à Brennan le service d’invitation de mariage, Brennan aurait pu accéder à ce service sans le fait qu’il soit un homme gay.
Elle a conclu: «Je suis donc convaincue qu’en refusant de fournir le service au plaignant, l’intimé a fait preuve de discrimination à son égard en raison de son orientation sexuelle. »
Dans une déclaration sur les résultats de la WRC, Beulah déclare qu’ils ont rejeté les conclusions de la WRC : «Nous avons simplement agi conformément à la lumière de notre propre conscience en tant que disciples du Christ».
La société a déclaré ne pas avoir refusé le service de Brennan «en raison de son identité ou de la manière dont il a choisi de vivre. En effet, nous étions heureux de le servir par le passé et continuerions volontiers à le servir à l’avenir».
«Nous sommes absolument clairs, et avons maintenu dès le départ, que nous ne discriminions pas notre client en refusant de concevoir et d’imprimer une invitation à un mariage de même sexe.»
«Au fil des ans, nous avons refusé de nombreux emplois uniquement parce qu’ils étaient clairement opposés à notre foi chrétienne.» a ajouté le représentant de la société.
«Nous ne sommes pas contre les personnes qui choisissent de pratiquer l’homosexualité, mais en tant que chrétiens convaincus de la Bible, nous ne pouvons pas, en toute conscience, imprimer des invitations pour des unions de même sexe.
«Si l’État dicte ce qu’une personne peut croire ou ne pas croire et exige la conformité en matière de choix moraux personnels, nous empruntons le chemin de l’intolérance vers le totalitarisme». ont ils conclu

Poster un commentaire

Classé dans info, internationnal, mariage homosexuel, religion

Japon: La ville de Chiba reconnaît légalement les couples de même sexe

La ville japonaise de Chiba a officiellement reconnu les couples de même sexe.
Chiba, qui abrite un million de personnes, a délivré des certificats à quatre couples de même sexe mardi 29 janvier, selon le journal japonais The Mainichi.
Les documents permettront aux couples d’accéder à de nombreux droits réservés jusqu’alors aux personnes mariées, tels que demander un logement social en tant que couple et rendre visite à un proche à l’hôpital.
Plus d’une douzaine de villes et de municipalités se sont mobilisées pour légaliser les unions homosexuelles au Japon, où le mariage homosexuel n’est toujours pas légal.
Pour pouvoir prétendre à un certificat, les couples doivent avoir au moins 20 ans, ne pas être mariés et habiter à Chiba ou projeter de s’installer dans la ville, à l’est de Tokyo.
Chiba est la dernière grande ville du pays à reconnaître les couples homosexuels, après que Fukuoka ait institué la reconnaissance légale l’année dernière . Fukuoka, avec une population de 1,5 million d’habitants, était la deuxième plus grande ville du Japon à reconnaître les couples de même sexe, après que Sapporo reconnaisse légalement les couples de même sexe en 2017. Sapporo reconnaît également les relations qui impliquent au moins une personne non binaire.
Au moins onze couples de même sexe vont intenter un procès au gouvernement japonais le mois prochain dans le but de légaliser le mariage de même sexe. La poursuite conjointe sera déposée devant quatre tribunaux de district à Nagoya, Osaka, Sapporo et Tokyo. Elle affirmera que l’incapacité des couples japonais du même sexe à se marier dans le pays viole leur droit constitutionnel à l’égalité et à la liberté du mariage. Les avocats des plaignants ont déclaré que cette action en justice était la première au Japon à demander la reconnaissance des mariages de même sexe.

Poster un commentaire

Classé dans info, internationnal, mariage homosexuel

Jussie Smollett hospitalisé en urgence cette nuit après une violente agression et des insultes racistes et homophobes

L’acteur américain Jussie Smollett, star de la série « Empire », a été hospitalisé cette nuit à Chicago après avoir été agressé par deux personnes lui ayant lancé « des insultes racistes et homophobes », ont indiqué les autorités. Agé de 36 ans, Jussie Smollett marchait dans les rues du centre-ville de Chicago aux alentours de 2H00 du matin lorsque deux individus l’ont approché, lui criant des « insultes racistes et homophobes ».
Il a ensuite été frappé par ces deux assaillants qui ont déversé sur lui « une substance chimique inconnue », a précisé la police. « A un moment donné, l’un d’eux a enroulé une corde autour du cou de la victime », poursuit le communiqué.
« Etant donné la gravité des allégations, nous prenons cette enquête très au sérieux et la traitons comme un possible crime motivé par la haine », a indiqué le Chicago Police Department.
L’agression de cet acteur noir et ouvertement gay a provoqué une vive émotion et déclenché un torrent de condamnations. La sénatrice démocrate de Californie, candidate déclarée à l’élection présidentielle de 2020, Kamala Harris, a qualifié l’évènement d' »une tentative moderne de lynchage. »
« Personne ne devrait avoir peur pour sa vie au regard de son orientation sexuelle ou de la couleur de sa peau. Nous devons combattre cette haine », a-t-elle écrit sur Twitter.
Les membres de l’équipe d' »Empire » ont également fait part de leur solidarité, comme Lee Daniels, le co-créateur. « Tu n’as pas mérité, personne ne mérite d’avoir une corde mise autour de son cou », a-t-il dit à l’acteur dans une vidéo postée sur Instagram. Plusieurs groupes de défense des droits civils et des droits des LGBT ont aussi apporté leur soutien à l’acteur.
« Les personnes LGBT de couleur vivent à de multiples intersections d’oppression, font face trop souvent à la violence aggravée par le racisme et l’homophobie », a déclaré l’American Civil Liberties Union. « Ce n’est pas l’Amérique dans laquelle nous voulons vivre. »

Poster un commentaire

Classé dans homophobie, info, internationnal, people

Tunisie : 24 députés Européens, appartenant à l’Intergroupe LGBTI au Parlement européen,adressent une lettre ouverte aux autorités

24 députés Européens, appartenant à l’Intergroupe LGBTI au Parlement européen, viennent d’adresser une lettre ouverte aux autorités tunisiennes, l’exhortant de mettre fin “aux arrestations et à la torture des gays” en Tunisie.
Les députés dénoncent la pratique du test anal et de la théorie de conversion en Tunisie.
Dans ce cadre, ils soulignent que la pénalisation de l’homosexualité a été condamnée par plusieurs institutions internationales tel que le Groupe de travail des Nations Unies sur la détention arbitraire.
Ils rappellent que les tests anaux et la thérapie de conversion, ont été eux aussi, dénoncés à maintes reprises par le Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l’homme ou encore le Comité contre la torture.
Les députés Européens rappellent que la pratique des tests anaux a été particulièrement signalée dans Examen Périodique Universel de 2017 concernant la Tunisie.
Suivant de près la situation des homosexuels en Tunisie, les députés déplorent les arrestations de citoyens à cause de leur orientation sexuelle.

Poster un commentaire

Classé dans homophobie, info, internationnal