Archives de Catégorie: info

USA: la paye d’un employé gay baissée de moitié car il gagnait « plus que les autres femmes »

NBC News rapporte que Wesley Wernecke, un ancien employé d’une société événementielle de New York a déposé plainte pour discrimination après qu’il a appris que son salaire avait été diminué de moitié.
La raison invoquée par son employeur, Henry Liron David ? Wernecke, qui est gay, était « bien plus payé que les autres femmes du bureau ».
Selon la plainte, déposée devant la Cour suprême de Manhattan, pendant les mois qui ont suivi, Wesley Wernecke a été exclu de réunions, d’événements officiels, des déjeuners entre collègues et des afterworks. Des dossiers importants lui ont été refusés, d’autres, sur lesquels il travaillait déjà, ont été confiés à d’autres collègues sans qu’il soit prévenu. Et son patron, qui avait pour rituel de saluer chaleureusement chaque employé tous les matins, passait sans un regard devant son bureau.
Les discriminations dont fait état Wernecke ont beaucoup affecté sa santé, raconte-t-il dans sa plainte. Il a commencé à voir un psychiatre et à prendre des antidépresseurs et des anxiolytiques.
La situation s’est encore dégradée lorsque son patron l’a appelé dans son bureau pour lui dire que son salaire, initialement négocié à 145 000 euros par an, allait être diminué à 70 000 dollars par an, soit une baisse de plus de moitié. « Penser que vous étiez beaucoup plus payé que les autres femmes du bureau m’empêchait de dormir », lui aurait confié Henry David.
Wernecke a appris par la suite que son salaire avait en fait été baissé à 58 000 euros par an. Deux semaines plus tard, il a été renvoyé.
Contacté, l’avocat de Henry David a dénoncé des accusations « infondées ».
Selon le Bureau du Recensement américain, l’écart entre le salaire des femmes et des hommes aux Etats-Unis est en moyenne de 19,3 %.

Poster un commentaire

Classé dans info

Un ex-séminariste accuse le cardinal Barbarin de harcèlement moral et sexuel

Huit mois après sa condamnation à six mois de prison avec sursis pour « non-dénonciation d’agressions sur mineurs » dans l’affaire de pédophilie de l’église lyonnaise, le cardinal Barbarin fait face à de nouvelles accusations qui le mettent personnellement en cause cette fois-ci.
Se basant sur un mémoire envoyé par la victime présumée à la Commission indépendante sur les abus sexuels dans l’Église (Ciase), l’hebdomadaire L’Obs révèle que Benoît Quettier, un ancien séminariste, affirme avoir été harcelé moralement et sexuellement par le cardinal Barbarin entre 2006 et 2012 avant d’être licencié.
« Barbarin me convoquait régulièrement chez lui, pour des détails », explique l’homme âgé aujourd’hui de 44 ans. « Il alternait les effets de tendresse et les humiliations. J’étais assez innocent et je ne comprenais pas ce qu’il cherchait, s’il voulait me faire rentrer dans sa cour ou s’il me faisait la cour. »
Les choses se précisent quand le cardinal l’interroge sur des questions d’ordre sexuel. Ainsi, Barbarin aurait questionné le jeune séminariste sur ses fréquentations ou encore sur l’homosexualté de prêtres de sa connaissance.
« Au séminaire de Lyon, je vivais entouré d’homos. J’avais fait le choix du célibat et là, je ne comprenais plus ce qui m’arrivait. J’en arrivais à regretter de ne pas être comme eux ! Mais j’étais hétéro, c’était bien ça le problème. Et c’est pour ça que j’ai été viré », affirme-t-il à L’Obs.
La révélation de son hétérosexualité aurait précipité sa disgrâce selon Benoît Quettier. Mais le comble de l’histoire est que c’est sa prétendue homosexualité qui a été mise en avant pour justifier son renvoi.
Benoît Quettier affirme que le cardinal Barbarin aurait minutieusement mis en scène son licenciement en faisant circuler des rumeurs sur le jeune homme.
« J’ai toujours été choqué par ses méthodes, par ses allusions, par ses questions d’ordre sexuel. C’était très déstabilisant », confie-t-il.
Contacté par L’Obs, le cardinal Barbarin n’a pas souhaité répondre aux questions de l’hebdomadaire.

Poster un commentaire

Classé dans info

Le pape s’inquiète de discours proches de ceux d’Hitler

Le pape François a appelé vendredi à la vigilance, estimant que certains propos politiques actuels lui rappellent « les discours d’Hitler » dans les années 30, dénonçant une résurgence de la haine contre les juifs, les tziganes ou les homosexuels.
« Je dois confier que lorsque j’entends certains discours, certains responsables des forces de l’ordre ou de gouvernements, me viennent à l’esprit les discours d’Hitler en 1934 ou 1936 », a déclaré le souverain pontife lors d’une audience avec les membres d’une association internationale de droit pénal, réunis en congrès à Rome.
« Ce n’est pas un hasard si parfois réapparaissent des emblèmes et des actions typiques du nazisme, qui par ses persécutions contre les juifs, les tziganes, les homosexuels, représente le modèle par excellence de la culture du rejet et de la haine. Il faut veiller, tant dans le domaine civil que dans le domaine ecclésial, à éviter tout compromis avec ces dégénérescences », a-t-il ajouté.
Mercredi, lors de sa traditionnelle audience sur la place Saint-Pierre, le pape argentin avait déjà lancé une sévère mise en garde contre la résurgence de l’antisémitisme. Il avait alors rappelé que « le peuple juif a tant souffert dans l’histoire » et « regretté de voir combien aujourd’hui commence à renaître ici ou là l’habitude de persécuter les juifs ».
« Ce n’est ni humain ni chrétien. Ils sont nos frères et ne doivent pas être persécutés, c’est bien compris ? « , avait-il ajouté sous les applaudissements des fidèles.
La sénatrice italienne Liliana Segre, 89 ans, survivante d’Auschwitz, a été récemment placée sous protection policière, après avoir reçu une avalanche de 200 messages quotidiens haineux sur les réseaux sociaux.
L’Italie a adopté fin octobre la création d’une commission parlementaire chargée de lutter contre les phénomènes d’intolérance, de racisme, d’antisémitisme et l’incitation à la haine et à la violence, une mesure portée par la sénatrice Liliana Segre.
Le pape évoque régulièrement le danger de la montée des partis xénophobes, sans jamais toutefois désigner nommément les mouvements ou pays concernés.
source: http://reloaded.e-llico.com/

Poster un commentaire

Classé dans info

Pour Israel Folau, la légalisation du mariage gay est à l’origine des incendies qui ravagent l’Australie

Israel Folau, international à XIII et à XV a de nouveau tenu des propos homophobes. Pour lui, la législation du mariage gay est à l’origine des graves incendies qui ravagent toute l’Australie.
Épinglé sur Twitter maintes et maintes fois pour propos homophobes jusqu’à se faire virer du milieu rugbystique, Folau a récidivé, ce dimanche, dans un sermon prononcé en son église de Sydney. Un discours de 10 minutes dans lequel l’ancien Wallaby a demandé à l’assistance si les incendies qui ravagent l’Australie depuis quinze jours (qui ont fait quatre morts et détruit 300 propriétés) ne sont qu’une coïncidence après le « YES vote ».
« Le message que je veux faire passer aujourd’hui est principalement pour ceux qui sont en dehors de cette église. Je regarde les événements qui ont frappé l’Australie ces dernières semaines avec toutes ces catastrophes naturelles (…) Je parle à l’Australie, ils ont changé la loi et changé l’ordonnance. Ils ont changé la loi et légalisé le mariage homosexuel et maintenant toutes ces choses sont légales dans notre société, comme aller à l’encontre des lois que Dieux a prononcées. Avec l’avortement, il est désormais possible de tuer des enfants (…) Regardez à quelle vitesse tous ces feux sont arrivés en même temps. Vous pensez que c’est une coïncidence ? Dieu est en train de vous parler, Australie, vous devez vous repentir, et changer ces lois pour suivre ce qui est bien aux yeux de Dieu. »

Poster un commentaire

Classé dans info

L’Union des églises protestantes d’Alsace et de Lorraine autorise la bénédiction des mariages homosexuels

Réunie en assemblée samedi à Strasbourg, l’UEPAL a adopté par 36 voix pour et 13 voix contre un texte qui permet aux pasteurs, en accord avec les paroissiens, de bénir des couples homosexuels.
La question de la bénédiction des couples mariés de même sexe avait déjà été abordée en 2014 par l’UEPAL mais n’avait finalement pas été tranchée du fait d’avis trop divergents.
L' »église soeur » de l’UEPAL dans le reste de la France, l’Eglise protestante unie de France (EPUdF), principale Eglise protestante en France, avait donné son feu vert dès 2015 à la possibilité de bénir des couples gays ou lesbiens, laissant également libres ses pasteurs de procéder ou non à ces bénédictions, ce qui était une quasi-première dans le paysage religieux français à l’époque et avait alors suscité des remous dans le protestantisme français.
L’UEPAL rappelle que, dans le protestantisme, le mariage n’est pas un sacrement, mais « un contrat humain et social » passé à la mairie, qui ensuite peut recevoir une bénédiction de « ce projet de vie » par un pasteur.
union« C’est une caractéristique du protestantisme d’être ouvert à des situations nouvelles et de se confronter aux questions que la société met en avant », a souligné Christian Albecker.
Annexés par l’Allemagne en 1870, le Bas-Rhin, le Haut-Rhin et la Moselle n’ont pas été concernés par la loi de séparation entre l’Eglise et l’Etat de 1905. Les pasteurs (des églises luthériennes et réformées), prêtres et rabbins dans ces trois départements sont encore actuellement rémunérés par l’Etat et la culture religieuse est enseignée dans les écoles.

Poster un commentaire

Classé dans info, mariage homosexuel, religion

Pascal Légitimus accusé de faire un parallèle entre les homosexuels et la pédophilie

 

https://platform.twitter.com/widgets.js

Pascal Légitimus s’est excusé ce 16 novembre pour avoir fait un parallèle entre l’homosexualité et les accusations de viol et de pédophilie contre Roman Polanski. L’artiste a ainsi entraîné de vives réactions, alors qu’il essayait de rectifier des propos qu’il avait tenus sur l’affaire qui touche ce réalisateur faisant depuis peu l’objet de nouvelles accusations.
Interrogé sur la controverse autour de Roman Polanski et de son nouveau film «J’accuse», l’humoriste avait en effet appelé à dissocier l’artiste et l’homme, vendredi 15 novembre, sur le plateau des Grandes Gueules de BFM TV.
«À ce moment-là, on ne pourrait pas lire du Sade, Voltaire était raciste… À un moment donné, on ne peut plus rien faire. Moi je pense qu’il faut dissocier: il y a l’artiste et l’homme et ça c’est très important».
​Face aux nombreuses critiques, Pascal Légitimus a ensuite tenté de se rattraper sur Twitter, mais ses propos maladroits n’ont fait que remettre de l’huile sur le feu. Il a notamment fait un parallèle avec les cas de Cocteau, Genet et Trenet.
«Voltaire était raciste, Sade pervers, Céline vous savez, Jean Genet et Cocteau, Trenet homosexuels et pourtant vous appréciez leurs œuvres. Donc vous avez tous et toutes dissocié l’œuvre de son auteur», a-t-il notamment écrit.
Après avoir suscité une vague d’indignations, le comédien s’est excusé pour ses «propos flous». «Je me suis mal exprimé», a-t-il indiqué, avant d’ajouter qu’il ne cautionnait en aucun cas les agissements de Roman Polanski.
À la veille de la sortie de son nouveau film «J’accuse», Roman Polanski a été accusé de viol par une Française. Le cinéaste dément les faits, qui se seraient produits en 1975.

Poster un commentaire

Classé dans info

Le prince Harry félicite l’ancien joueur de rugby gallois Gareth Thomas

Gareth Thomas, vedette du rugby gallois, a expliqué au duc de Sussex que son diagnostic de VIH l’avait incité à vivre pleinement sa vie et à éduquer les autres sur le virus.
Harry et l’ancien capitaine du pays de Galles ont parlé du virus dans le cadre d’un nouveau film publié par le Terrence Higgins Trust pour marquer la Semaine nationale du dépistage du VIH, qui commence aujourd’hui.
Dans la vidéo, filmée dans les gradins du Twickenham Stoop – domicile des Harlequins du club de rugby Premiership, Thomas a expliqué à Harry que le moment où il avait reçu son diagnostic de VIH lui permettait de sensibiliser les autres à la réalité du virus.
Le prince Harry et sa mère Diana, princesse de Galles, ont consacré leur vie à la sensibilisation au VIH et au sida.
Il a déclaré que tout le monde devrait connaître son statut VIH pour « normaliser les tests » et « faciliter la tâche de ceux qui ont peur, qui ont peur de se manifester ».
Thomas, qui a fait son coming out en 2009, est considéré comme le premier sportif britannique à avoir rendu publique le fait de vivre avec le virus.
Il a expliqué que sa connaissance du VIH était bloquée dans les années 1980 et qu’il pensait avoir été condamné à mort, mais il veut maintenant montrer qu’il existe une vie après le diagnostic de VIH.
«Nous faisons beaucoup pour notre santé – aller chez le dentiste, aller chez le médecin. Mais en ce qui concerne les tests de santé sexuelle, il existe une stigmatisation et une crainte.
« Nous devons rééduquer les gens pour savoir que là où nous sommes actuellement avec le VIH, ce n’est pas une condamnation à mort, ce n’est pas et je suis une preuve vivante. »
Avant sa rencontre avec le duc, les organisations caritatives Terrence Higgins Trust et National Aids Trust (NAT) ont annoncé la nomination de Thomas au poste de commissaire de la toute première commission du VIH chargée de mettre fin aux transmissions du VIH d’ici 2030.

Poster un commentaire

Classé dans info

Les 20 ans du pacte civil de solidarité (PACS)

Le Président Jacques Chirac a promulgué il y a vingt ans, le 15 novembre 1999, la loi n°99-944 du 15 novembre 1999 relative au pacte civil de solidarité (dont l’abréviation est PACS ou pacs) : « Un pacte civil de solidarité est un contrat conclu par deux personnes physiques majeures de sexe différent ou de même sexe, pour organiser leur vie commune. » (Art. 515-1 du titre XII du livre Ier du code civil). C’était une proposition de loi qui fut votée par la majorité socialo-communiste de l’époque, en pleine cohabitation, sous le gouvernement de Lionel Jospin, qui a fait beaucoup couler d’encre et qui a beaucoup mobilisé l’opposition pendant une année.

Poster un commentaire

Classé dans info, mariage homosexuel

Canal+ annonce le lancement de la chaîne digitale HELLO, exclusivement dédiée aux œuvres et créations LGBT

À l’occasion des 25 ans de la NUIT GAY, le Groupe CANAL+ est fier d’annoncer le lancement de la chaîne digitale HELLO, exclusivement dédiée aux œuvres et créations LGBTQ+. Une chaîne disponible sur myCANAL à partir du 26 novembre 2019. HELLO est une offre permanente disponible sur myCANAL, qui propose le meilleur des créations LGBTQ+ européennes et internationales.
Une offre unique de contenus qui s’adresse à tous les passionnés de cinéma, de documentaires et de séries, au public LGBTQ+ qui y trouvera une sélection riche et de qualité mais aussi à tous ceux qui ont soif de nouveaux talents et de nouvelles œuvres.
Engagé depuis toujours contre les discriminations, CANAL+ renforce aujourd’hui son soutien à la diversité et signera prochainement la charte LGBT de « L’AUTRE CERCLE ».
HELLO, c’est la NUIT GAY qui se transforme en une célébration permanente de la diversité sur CANAL+.
Avec cette année HELLO, LA NUIT LGBTQ, une programmation événementielle exclusive consacrée au COMING OUT.
Mardi 26 novembre  à 21H00 sur CANAL+.

Poster un commentaire

Classé dans info

Toulouse: le club de rugby gay Touwin sort un calendrier

Le club de rugby amateur toulousain gay-friendly, Touwin, qui milite contre l’homophobie dans le sport a décidé de sortir un calendrier à l’image des « Dieux du Stade.
Au total pas moins de 35 photos en noir et blanc sur 25 pages où l’on peut voir une trentaine de membres de cette association, le tout est vendu 10 euros. « Ce calendrier est avant tout une bonne tranche de rigolade. Mais c’est aussi un moyen de se montrer », confie Mathieu Laffond, membre des Touwin.
Pour ce faire, ils ont fait appel aux services du capitaine des Touwin, Alexis Brivall, photographe et ont loué un studio photo. À travers cette démarche, ils veulent également « casser les codes du rugby, parfois perçu comme un sport macho » avant d’ajouter « même si nous sommes loin d’être des Dieux du Stade », rigole encore Mathieu.
Ce calendrier est disponible à la vente sur le site internet du club. Trois soirées sont également organisées pour se le procurer.
La première soirée de vente est prévue, ce vendredi 15 novembre, au Wild Rose Bar à Toulouse et ce samedi 16 novembre au Gbar, toujours à Toulouse. Pour les retardataires, une autre soirée est organisée, cette fois le 15 décembre au Bears Bar.
Grâce à ce calendrier, ils espèrent pouvoir renouveler le matériel du club mais également « utiliser cet argent pour les déplacements de l’équipe à l’occasion de tournois en France et en Europe ».

Poster un commentaire

Classé dans info