Archives de Catégorie: info

Henri Belolo, pionnier du disco avec Village People, est décédé

Le producteur et compositeur Henri Belolo, pionnier du disco puis de la dance music, producteur notamment des Village People avec Jacques Morali, est décédé à l’âge de 82 ans.
« Tristesse d’apprendre le décès d’Henri Belolo, membre Sacem depuis 1975 en qualité d’auteur-compositeur. Il a contribué à l’essor de la dance, la disco & la house en France en écrivant pour Gala et Eiffel 65 & Village People », a indiqué la Société des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique (Sacem) sur son compte Twitter.
Né au Maroc en novembre 1936, Henri Belolo est considéré comme l’un des pionniers de la musique disco.Fondateur au début des années 1970 de la maison de disques Carabine Music, sa carrière prend un tournant décisif lorsqu’il part pour les États-Unis en 1973.
Avec la complicité de son ami Jacques Morali (décédé en 1991), compositeur également originaire du Maroc, il crée la Ritchie Family, groupe vocal de musique disco originaire de Philadelphie, et surtout Village People avec lequel il reçoit un Grammy Award en 1979.
Il sera l’un des importateurs du hip-hop en France avec le groupe Break Machine et son célèbre « Street Dance » au début des années 1980.
Henri Belolo avait également fondé Scorpio Music, label indépendant qui contribuera à l’essor de la house music en France.

Poster un commentaire

Classé dans info

Ca fait trop gay de se préoccuper de la planète

Une étude américaine met en évidence la corrélation entre perception de l’orientation sexuelle et comportements écoresponsables.
La masculinité toxique mérite décidément bien son nom! Selon une étude publiée par la revue scientifique «Sex Roles» et citée par le magazine «Out», la peur de passer pour gay pourrait bien être à l’œuvre dans la proportion plus faible d’hommes adoptant des réflexes écologiques. En se basant sur une précédente recherche de 2016 qui montrait que la conscience environnementale était largement vue comme une valeur féminine, une équipe de la Pennsylvania State University, aux États-Unis, a interrogé 960 personnes sur la «masculinité», la «féminité» et le degré d’homosexualité supposée de personnages fictifs effectuant des tâches comme éteindre la climatisation, isoler les fenêtres, faire ses achats avec un sac réutilisable ou pratiquer le tri sélectif.
Il en est ressorti que ces gestes étaient fortement associés à un comportement féminin, et, pour les hommes, à un degré élevé d’incertitude quant à leur orientation sexuelle. L’étude relève par ailleurs que les répondants de sexe masculin sont peu enclins à entretenir une interaction sociale avec des personnes définie comme non conformes aux stéréotypes de genre définis à partir de leur comportement pro-environnement.
Peur d’être mis sur la touche
«Ces comportements ne nous aident pas seulement à accomplir quelque chose, ils signalent quelque chose de qui nous sommes», résume la directrice de l’étude, la Professeure Janet K. Swim. Elle en déduit que certains hommes sont dissuadés d’agir de façon écoresponsable de peur d’apparaître comme non conformes à ces stéréotypes et d’être mis sur la touche socialement. Elle souligne l’importance, pour les militants et les décideurs, de prendre en compte ces facteurs comme de possibles obstacles à la promotion d’attitudes écoresponsables.
source: https://360.ch

Poster un commentaire

Classé dans info

Hongrie : la campagne de Coca Cola qui scandalise

Une campagne publicitaire pour Coca Cola lancée à la fin de le semaine dernière en Hongrie suscite le mécontentement groupes conservateurs qui appellent au boycott de la boisson américaine.
La célèbre marque de soda promeut son produit Zero sur ses réseaux sociaux, mais aussi sur de grandes affiches aux arrêts de bus et de tramway de Budapest et aux stations de métro avec des couples homosexuels et hétérosexuels.
Un autre visuel montre un arc-en-ciel à l’arrière-plan et sur la bouteille avec « Love is love » comme slogan, complété par « Pas de sucre, pas de préjugés. »
Les milieux ultra-conservateurs et populistes se sont immédiatement déclarés scandalisés par la campagne, dénonçant l’habituel « lobby gay ».
Une pétition en ligne du réseau haineux « CitizenGo » a été mise en place demandant au maire de la capitale hongroise et à la société de transports publics de Budapest de mettre fin à la « publicité homosexuelle » qui pourrait être vue par les « enfants ».
« Si la société hongroise accepte cela, il y aura de plus en plus d’affiches, de publicité, de films, et de produits arc-en-ciel, etc. Et plus nous glissons sur cette pente, plus cela est difficile à stopper. Cela doit s’arrêter », peut-on lire sur la pétition. Le « lobby gay » a « des enfants, des familles et la société dans son ensemble » dans sa ligne de mire poursuit le texte.
István Boldog, député pro-gouvernemtal et vice-porte-parole du parti de droite Fidesz, a publié dimanche le logo de Coca Cola barré sur sa page Facebook, soulignant qu’il boycotterait l’entreprise tant qu’elle diffuserait des « affiches provocantes ». Il a appelé ses utilisateurs à le suivre.
Ces attaques n’ont pas dissuadé Coca Cola. Dans un communiqué de presse publié lundi, la marque affirme que le but de sa campagne est de transmettre le message selon lequel « toute personne a droit à l’amour et à l’affection » et « que le sentiment d’amour est le même ». « Nous pensons que nous sommes tous les mêmes, sans distinction de nationalité, de religion, de sexe, d’âge, d’origine ethnique, de langue parlée, de passe-temps et d’opinions, et nous pensons que les hétérosexuels et les homosexuels ont le droit d’aimer qui ils veulent.  »
Dans les prochains jours, la société souhaite distribuer des bouteilles spéciales de 0,5 litre avec un motif arc-en-ciel.

Poster un commentaire

Classé dans info

Violente agression homophobe à Lille

Un homme âgé d’une quarantaine d’années raconte avoir subi une violente agression homophobe, dimanche soir, à Lille. Selon son récit auprès du site local Lille actu, il aurait été pris à partie par un groupe d’individus qui l’auraient insulté avant de le rouer de coup.
Il s’est vu délivrer cinq jours d’ITT.
Le visage tuméfié et le corps marqué, il témoigne depuis son lit d’hôpital auprès du site local. Et raconte cette nuit cauchemardesque, lors de laquelle, vers 23h, il a été frappé en raison de son orientation sexuelle.
Accompagné d’un ami, le quarantenaire se dirigeait vers le centre-ville de Lille lorsqu’il a été interpellé par un groupe d’individus. Selon son récit, « au moins trois hommes » se sont alors approchés d’eux. Avant de lancer rapidement les premières insultes homophobes. Tandis que celui qui l’accompagnait s’est échappé, la présumée victime aurait été frappée, même une fois au sol. « Pendant que j’étais à terre, ils m’ont mis des coups de pied en me traitant de ‘sale pédé' », témoigne-t-il .
Hospitalisé, il souffrirait d’un léger traumatisme crânien et d’une déchirure musculaire.
Pour la troisième année consécutive, les actes LGBTphobes ont augmenté. SOS Homophobie appelle le gouvernement à respecter ses promesses.
L’association déplorait ainsi 231 signalements d’agressions physiques contre des personnes LGBT, soit un bond de 66% par rapport à l’année précédente.

Poster un commentaire

Classé dans info

l’ex-acteur de « Sauvés par le gong », Mario Lopez au centre d’une vive polémique sur les enfants transgenres

Mario Lopez qui est désormais animateur télé, après avoir été une des stars de la série « Sauvés par le gong » pourrait tout perdre aux USA si la polémique prend de l’ampleur et malgré ses excuses. Il était invité dans l’émission de télévision de Candace Owens, pour donner son opinion sur les enfants transgenres et ses propos ont provoqué la colère de plusieurs associations:
« Je ne suis pas du genre à dire à quelqu’un comment éduquer ses enfants, et je pense que si tu le fais avec amour, tu ne peux pas vraiment te tromper, mais en même temps, bon sang, si tu laisses ton enfant de 3 ans décider s’il est un garçon ou une fille… je pense simplement que c’est dangereux en tant que parent de laisser faire, et les conséquences peuvent être dramatiques ! »
De très nombreux internautes interpellent Mario Lopez lui demandant si il est un spécialiste de l’éducation des enfants pour de prononcer ainsi dans les médias. La star de « Queer Eye » aux USA Karamo Brown l’a également interpellé. Dans un tweet, il a déclaré: « Je suis déçu de lire les commentaires de @MarioLopezExtra à propos des parents qui soutiennent l’ouverture de leur enfant. [sic] à propos de leur identité de genre. En tant que travailleur social, je suis formé pour identifier les abus ou la négligence d’un enfant. Un dialogue sain et sûr avec les enfants n’est ni abusif, ni négligent, ni dangereux.  »
De son côté la chaîne NBC pour qui travaille Mario Lopez n’a pas réagit dans l’immédiat mais devant l’ampleur de la polémique la star a décidé de faire marche arrière dans la soirée.

Poster un commentaire

Classé dans info

Grande Bretagne: GayStarNews, le site d’actu LGBT UK+ cesse ses activités

Le groupe de médias en ligne LGBT + Gay Star News a cessé ses activités .
GayStarNews a été créé par Tris Reid-Smith et Scott Nunn qui ont écrit une lettre sur le site ou ils expliquent la fin de leur aventure. Le site a été ouverte en 2012.
Selon Ben Hunte , correspondant de la BBC pour la communauté LGBT +,  une vingtaine de membres du personnel auraient appris que la société cesserait ses activités au cours d’une série de réunions.
La nouvelle a été accueillie avec tristesse sur Twitter par d’autres personnes du secteur de la publication LGBT +.
Darren Styles, propriétaire du magazine gay Attitude, a tweeté : « C’est vraiment dommage, les médias LGBTQ sont assez petits. Attitude a quelques offres d’emploi numériques à venir si quelqu’un veut me contacter. Peut sauver des emplois au moins. »
Benjamin Cohen , PDG de PinkNews, a tweeté : «Désolé de lire ceci – bonne chance pour le personnel pour l’avenir.»

Poster un commentaire

Classé dans info

Disney Channel met en scène son tout premier couple gay dans sa série Andi Mack

Disney Channel marque l’histoire avec sa série Andi Mack. Pour la première fois elle met un couple homosexuel dans l’un de ses programmes. En effet, vendredi 26 juillet, les téléspectateurs découvraient l’ultime épisode de la saison 3 d’Andi Mack, série pour adolescents. Troisième et dernière saison pour le show. Alors les scénaristes ont décidé de frapper fort pour ces derniers instants. Et la happy ending bouscule les codes : le personnage principal de Cyrus Goodman, interprété par le comédien américain de 17 ans Joshua Rush, trouve l’amour dans les bras d’un certain TJ, interprété par le comédien Luke Mullen. Le jeune homme tient la main de son camarade de classe, se rapprochant près d’un feu.
Dans le même épisode, Cyrus avoue à son amie Andi qu’il est homosexuel. Une première chez Disney.
De la part de Disney, il ne fallait pas s’attendre à une effusion d’amour. L’homosexualité est encore critiquée au sein des séries et films Disney, mais la firme tente petit à petit de représenter la minorité LGBT dans son univers.
Dans l’univers Disney, beaucoup de parents et de jeunes adolescents n’ont pas bien perçu l’arrivée d’un personnage homosexuel. Sur Twitter, Joshua Rush, qui incarne Cyrus dans la série, s’est déjà fait alpaguer sur l’orientation sexuelle de son personnage. Un internaute a écrit : « Je suis déçu de la manière dont cette émission est dirigée. Elle porte quelques très bons messages pour son jeune public. Mais représenter des gays est un très mauvais exemple adressé aux jeunes adultes qui regardent cette émission. Mauvais choix Disney » . Le message a rapidement été supprimé, mais l’acteur a pu répondre, dans un calme déconcertant pour un adolescent de 17 ans. Dans plusieurs tweets, ce dernier rappelle l’importance de la représentation LGBT dans le domaine audiovisuel. « Les jeunes gays existent, que cela vous plaise ou non. Et nous devons les aider et les soutenir de toutes les manières possibles. Quand quelqu’un comprend qu’il est gay, je veux qu’il puisse s’identifier à quelqu’un et qu’ainsi, il ne se sente pas seul » explique notamment Joshua Rush, qui a fait preuve de beaucoup de maturité.

Poster un commentaire

Classé dans info

Deux guitaristes de Rammstein s’embrassent à Moscou pour soutenir les gays

Les guitaristes de Rammstein Paul Landers et Richard Kruspe se sont embrassés sur scène lors d’un concert à Moscou, ce lundi. Le groupe dénonce les lois anti-LGBT qui sont appliquées dans le pays dirigé par Vladimir Poutine.
Alors que le groupe était en train de jouer l’un de ses derniers titres, Aüslander , Paul Landers et Richard Kruspe, deux guitaristes du plus fameux groupe de metal allemand, se sont embrassés sur la scène du Luzhniki Stadium.
Le groupe a ensuite posté la photo sur son compte Instagram avec la mention « La Russie, on vous aime ! ». Un geste hautement politique dans un pays où une militante LGBTQIA+ russe, Jelena Grigorjeva, a été étranglée et poignardée à Saint-Pétersbourg , il y a deux semaines. Selon le Moscow Times, en vertu de la loi russe sur la «propagande homosexuelle», les étrangers qui favorisent des relations «non traditionnelles» entre mineurs peuvent être détenus jusqu’à 15 jours ou condamnés à une amende pouvant aller jusqu’à 5 000 roubles (78 dollars). Le groupe prend donc un risque avec les autorités russes.
Ce n’est pas la première fois que Rammstein, réputé pour ses concerts spectaculaires, soutient les droits des gays. Paul Landers et Richard Kruspe se sont déjà embrassés à plusieurs reprises au cours de la tournée européenne. Les fans ont d’ailleurs surnommé le couple « Paulchard ».
En Pologne, après avoir été informés que le journal Gazeta Polska distribuait des autocollants pour revendiquer des « Zones sans idéologie LGBT » les membres du groupe ont brandi des drapeaux arc-en-ciel lors d’un concert à Chorzówet, le mercredi 24 juillet. Le leader de Rammstein, Till Lindemann a surfer sur la foule à bord d’un canot pneumatique avec un drapeau arc-en-ciel. L’utilisation de bateaux gonflables est également une référence à la crise migratoire et la multiplication du nombre de morts en Méditerranée.

Poster un commentaire

Classé dans info

Canada :Justin Trudeau se rend dans un bar gay

Justin Trudeau s’est rendu au Fountainhead Pub de Vancouver lundi soir pour marquer le début de la semaine de la fierté dans la ville.
Dans une séquence vidéo diffusée en ligne, on peut voir Justin Trudeau se promener sur la terrasse extérieure du bar gay et s’adressant à une foule surprise qui l’a applaudi. Il serre la main des clients et se prête au jeu des photos avant de pénétrer dans l’établissement.
Il aurait passé 15 minutes au total dans le bar.
Justin Trudeau a partagé une photo de sa visite sur son compte Twitter officiel et a écrit: « Vancouver se prépare pour le week-end #Pride en ce moment, mais l’esprit de fierté et d’inclusivité est fort ici toute l’année! Merci aux gens de @fountainheadVAN pour leur accueil chaleureux aujourd’hui ».
Justin Trudeau est reconnu pour son soutien constant à la communauté LGBT. L’été dernier, il a défilé lors la fierté montréalaise aux côtés de son épouse Sophie Grégoire-Trudeau.
Il défend ardemment les droits des personnes LGBT depuis son accession au poste de Premier ministre en 2015. En 2016, il est devenu le premier chef de gouvernement canadien à participer au défilé annuel de la fierté à Toronto.
Au cours des dernières années, il a assisté aux événements de la fierté à Halifax et à Vancouver et a hissé le drapeau arc-en-ciel au-dessus de la colline du Parlement.

Poster un commentaire

Classé dans info

Canada : IKEA sort une édition spéciale fierté de son sac KVANTING

Pour souligner la Fierté 2019, IKEA offre à ses clients une série limitée du sac KVANTING aux couleurs du drapeau arc-en-ciel.
Inspiré par les célébrations de l’an dernier, un collaborateur de IKEA a eu l’idée de concevoir ce sac en jumelant l’emblématique sac FRAKTA aux couleurs du drapeau de la Fierté. Le sac KVANTING, redimensionné pour respecter le ratio du drapeau a été produit en nombre limité. Il sera vendu dans les magasins IKEA de la région de Montréal à compter du 1er août et en ligne à fr.IKEA.ca.
Toutes les recettes de la vente du sac KVANTING seront versées à Pflag Canada, organisme sans but lucratif qui offre du soutien par les pairs à toutes les personnes aux prises avec des problèmes liés à l’orientation sexuelle, à l’identité de genre et à l’expression de genre.
Le sac vaut 1,49$, et sera disponible jusqu’à épuisement des stocks

1 commentaire

Classé dans info